Pleins feux sur le jihad mondial (2-8 juillet 2020)

Le cessez-le-feu est maintenu dans la région d'Idlib, dans le Nord de la Syrie, mais des incidents locaux de forte intensité se poursuivent entre les parties en guerre. Dans la vallée de l'Euphrate, l'Etat islamique a poursuivi son activité intensive (principalement sous la forme d'activation d'engins piégés et de tentatives d'éliminations ciblées). Dans la région de Sukhnah-Palmyre, les forces syriennes ont mené des opérations de lutte contre le terrorisme contre des membres de l'Etat islamique, avec l'appui aérien et de l'artillerie.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (8-14 janvier 2020)

La semaine dernière, aucune marche du retour n'a eu lieu dans la bande de Gaza. Plusieurs dizaines de manifestants palestiniens se sont rassemblés près de la barrière frontalière à deux endroits. Aucun événement exceptionnel n'a été signalé. La semaine dernière, l'unité des Fils d'Al-Zawari (qui lance des ballons incendiaires et des engins piégés en territoire israélien) a annoncé sur sa page Facebook qu'elle renouvelait ses activités. Elle a indiqué que le premier lot de ballons incendiaires et d'engins piégés avait été lancé.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (1-7 janvier 2020)

Dans les jours qui ont suivi l'élimination de Qassem Soleimani, la bande de Gaza est restée presque totalement silencieuse. Le journal londonien al-Sharq al-Awsat a rapporté que de hauts responsables du Hamas avaient clairement fait savoir à l'Égypte qu'ils n'avaient aucun intérêt à une escalade dans la bande de Gaza à la suite de l'incident (al-Sharq al-Awsat, 5 janvier 2020).
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (25 juin – 1er juillet 2020)

Le cessez-le-feu est maintenu dans la région d'Idlib, dans le Nord de la Syrie, mais il y a eu une augmentation du nombre d'incidents locaux entre les parties belligérantes. Dans le même temps, il y a eu de violents affrontements entre le Siège de Libération d'Al-Sham et les Gardiens de la religion et d'autres organisations jihadistes affiliées à Al-Qaïda. Ceci dans la perspective des efforts déployés par le Siège de Libération d'Al-Sham pour imposer son contrôle sur les autres organisations jihadistes (avec le soutien turc?) couplé à la crainte d'une attaque imminente de l'armée syrienne.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (18-24 juin 2020)

Le cessez-le-feu est maintenu dans la région d'Idlib, dans le Nord de la Syrie, mais l'intensité des incidents locaux a augmenté. Le Siège de Libération d'Al-Sham continue de se préparer à une attaque attendue de l'armée syrienne. L'activité de l'Etat islamique dans le monde se poursuit à faible intensité, une tendance qui se poursuit depuis plusieurs semaines. Dans le même temps, les perturbations du système médiatique de l'Etat islamique se poursuivent, empêchant parfois la diffusion des revendications de responsabilité par les différentes provinces.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (27 novembre – 3 décembre 2019)

Le 29 novembre 2019, pour la troisième semaine consécutive, la marche du retour dans la bande de Gaza a été reportée. Malgré le report des événements de mars, plusieurs jeunes émeutiers palestiniens se sont rassemblés dans le Sud de la bande de Gaza et ont lancé des cocktails Molotov, des engins piégés et des pierres sur les forces de Tsahal.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (28 août – 3 septembre 2019)

La semaine dernière, une roquette tirée sur Israël s'est abattue dans la bande de Gaza. En réponse, des avions de l'armée de l'air israélienne ont attaqué un poste du Hamas dans le Nord de la bande de Gaza. Le vendredi 30 août 2019 a eu lieu la 72ème marche du retour. Environ 6 000 Palestiniens ont participé aux événements et se sont réunis dans les cinq camps du retour. Plusieurs dizaines d'émeutiers se sont approchés de la barrière de sécurité.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (11-17 juin 2020)

Cette semaine, la portée de l’activité de l'Etat islamique dans le monde a connu une nouvelle baisse, dans le cadre d’une tendance qui dure depuis plusieurs semaines. La principale raison à cela semble être l'effort concentré de l'Etat islamique pour mener la vague d'attaques de la seconde moitié de Mai (les raids d'attrition). Dans l'État de Borno, dans le Nord-Est du Nigéria, la province de l'Afrique de l'Ouest de l'Etat islamique aurait (semble-t-il) mené une série d'attaques
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (4-10 juin 2020)

Au cours deux dernières semaines, l'activité de l'Etat islamique a diminué dans les différentes provinces, après avoir concentré ses efforts sur la vague d'attaques de la seconde moitié de Mai (les raids d'attrition). En outre, il y a eu des perturbations dans le système médiatique de l'Etat islamique, qui a du mal à diffuser les déclarations de responsabilité pour les attaques peu de temps après qu'elles ont été perpétrées. La raison de ces perturbations est la fermeture de plusieurs comptes importants affiliés à l'organisation par Telegram, qui est une plate-forme clé pour l'Etat islamique pour diffuser du matériel de propagande et des déclarations de responsabilité.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (5-11 mars 2020)

Le 5 mars 2020, un accord a été signé à Moscou entre la Russie et la Turquie, qui vise à mettre fin aux combats dans la région d'Idlib. Selon l'accord, un cessez-le-feu entrera en vigueur le 6 mars 2020. L'accord stipule également qu'une section de l'autoroute M-4 (l'autoroute Alep-Lattaquié) constituera un couloir de sécurité où la Turquie et la Russie mèneront des patrouilles. À la suite de l'accord, il y a eu une relative accalmie dans les combats, qui a parfois été violée par des incidents sporadiques (chaque partie accusant l'autre de violer le cessez-le-feu).
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (4-10 mars 2020)

La semaine dernière, la bande de Gaza était relativement calme. Jusqu'à présent, on ne sait pas si les marches du retour reprendront le 30 mars comme prévu. Une attaque à l'arme blanche a été tentée Porte de Naplouse dans la vieille ville de Jérusalem. Le terroriste a été arrêté. Aucune victime n'a été signalée. Un porte-parole du gouvernement de l'Autorité Palestinienne (AP) a annoncé que jusqu'à présent 26 personnes infectées par le coronavirus ont été identifiées, la plupart à Bethléem. L'AP a déclaré l'état d'urgence et a pris une série de mesures pour empêcher la propagation du virus sur son territoire. Jusqu'à présent, aucun cas d'infection à coronavirus n'a été signalé dans la bande de Gaza. L'épidémie de coronavirus a entraîné une diminution du nombre de fidèles qui se rendent dans les mosquées pour prier par rapport aux semaines précédentes.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (6-12 février 2020)

Cette semaine, l'armée syrienne, avec le soutien aérien russe, a poursuivi son attaque contre la région d'Idlib et a réussi à prendre le contrôle de la ville de Saraqib, située sur un important carrefour de Damas à Alep (M-5) et d'Alep à Lattaquié (M-4). L'armée syrienne a également pris le contrôle de la zone rurale au Sud-Ouest d'Alep et du tronçon de la route principale (M-5) entre Saraqib et Alep. Le Siège de Libération d'Al-Sham et les autres organisations rebelles n'ont manifesté aucune résistance significative. L'armée syrienne s'apprête à prendre le contrôle de la ville d'Idlib, bastion des organisations rebelles et cible stratégique de l'attaque syrienne. Parallèlement, un grand nombre de civils continuent de fuir les zones de combat.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (30 janvier – 5 février 2020)

L'armée syrienne, avec le soutien aérien russe, a continué de progresser vers Idlib. Cette semaine, les forces ont atteint la périphérie de la ville de Saraqib, à environ 15 km au Sud-Est d'Idlib, et se sont établies dans la zone rurale des deux côtés de la route menant à Alep (M-5). Une force syrienne opérant à l'Ouest de Saraqib a avancé jusqu'à une zone située à environ 9 km au Sud-Est d'Idlib. Jusqu'à présent, le Siège de Libération d'Al-Sham et les autres organisations rebelles n'ont manifesté aucune résistance significative à l'avancée des forces syriennes.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (19-27 septembre 2017)

L'État islamique se désintègre en Syrie et en Irak. Ses zones de contrôle en Irak et en Syrie tombent l'une après l'autre aux mains de la coalition, bien que dans certaines places fortes, les membres de l'organisation mènent des combats tenaces.
Lire la suite...

L’Etat islamique : Portrait d’une organisation terroriste *

Cette étude examine la nature de l’Etat islamique en Irak et dans la Grande Syrie (ci-après “l’Etat islamique”), une organisation terroriste islamique salafiste jihadiste fondée il y a une dizaine d’années comme branche d’Al-Qaïda en Irak, qui s’est établie au cours de la lutte contre les États-Unis dans les régions sunnites de l’Est de l’Irak
Lire la suite...

Le terroriste soupçonné de la fusillade au Musée juif de Bruxelles a été identifié comme un Français musulman “vétéran” des combats en Syrie.

La France et la Belgique sont les deux principaux pays d’où sont issus des bénévoles rejoignant les rangs d’Al-Qaïda et du jihad mondial en Syrie (plusieurs centaines chacune). La personnalité de Mehdi Nemmouche correspond au profil du volontaire français, européen en général, au potentiel terroriste et subversif. Le cas de Nemmouche témoigne des premiers signes
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (21-26 mai 2020)

La vague synchronisée d'attaques connue sous le nom de Raids of Attrition, qui a commencé le 14 mai, s'est terminée le 24 mai 2020. Sur une période de 10 jours, plus de 100 attaques ont été menées, la grande majorité en Irak (environ 40) et en Syrie (environ 30) principalement, puis au Nigeria (8 attaques) et dans d'autres provinces d'Afrique et d'Asie (quelques attaques dans chaque province).
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (7-13 mai 2020)

Dans la région d'Idlib, dans le Nord de la Syrie, le cessez-le-feu est toujours en vigueur, mais l'intensité et la gravité des incidents ont récemment augmenté. Cette semaine, des organisations jihadistes affiliées à Al-Qaïda ont attaqué des positions de l'armée syrienne. Il s'agit de l'incident le plus grave depuis l'accord de cessez-le-feu entre la Russie et la Turquie. Les deux parties auraient fait des dizaines de morts.
Lire la suite...