Pleins feux sur le jihad mondial (7-13 février 2019)

La "poche" des membres de l’Etat islamique le long de l’Euphrate, qui fait quelques kilomètres carrés, se rétrécit. Des batailles féroces se déroulent actuellement dans le village d’Al-Baghouz Fawqani, le dernier bastion de l'organisation. Selon les forces des FDS, "les membres de l'Etat islamique respirent leur dernier souffle". Parallèlement, les pourparlers entre les membres de l'Etat islamique et les FDS se poursuivent, l'objectif étant de parvenir à un accord de reddition qui leur permettrait de quitter la "poche". Aucun résultat n'a été obtenu à ce jour.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (17 septembre – 3 octobre 2018)

Le 17 septembre 2018, le Président russe Vladimir Poutine et le Président turc Recep Tayyip Erdoğan se sont rencontrés à Sotchi, en Russie. Les entretiens ont porté sur l’attaque prévue par le régime syrien contre les organisations rebelles dans la région d’Idlib, dont les préparatifs sont presque terminés. Selon l'accord conclu, une zone démilitarisée de 15 à 20 km de large sera créée dans la région d'Idlib, séparant les zones contrôlées par l'armée syrienne des zones contrôlées par les organisations rebelles. Selon l'accord, la zone démilitarisée sera établie d'ici le 15 octobre 2018 et les armes lourdes des organisations rebelles seront retirées le 10 octobre.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (6-16 septembre 2018)

Dans la région d'Idlib, les préparatifs de la campagne imminente se poursuivent. Ces préparatifs comprennent le renforcement continu du Nord de la Syrie et de la frontière turco-syrienne par les différentes parties (l'armée syrienne, l'armée turque, le Hezbollah et les milices chiites gérées par l'Iran). En même temps, la Russie et l'armée syrienne, concentrées dans le Sud de la région d'Idlib, ont mené des attaques aériennes et des attaques d'artillerie intensives. Dans la région d'Idlib et dans la zone rurale à l'Ouest d'Alep, des manifestations à grande échelle ont été organisées en faveur des organisations rebelles.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (31 janvier – 6 février 2019)

Dans la "poche" située le long de la vallée de l'Euphrate, des membres de l'Etat islamique ont arrêté les forces des FDS et ont repris le contrôle de deux villages situés dans la partie Sud de leur zone de contrôle. Selon nous, il s’agit d’un succès temporaire pour l'État islamique, et la pression militaire exercée sur ses membres dans la "poche" devrait être renouvelée.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (24-30 janvier 2019)

L'enclave contrôlée par l'Etat islamique sur la rive Est de l'Euphrate continue de se réduire. Les membres de l'Etat islamique sont maintenant encerclés par les forces des FDS dans une "poche" d'environ 5,9 km de long sur 1,6 km de large. On signale encore des membres de l'Etat islamique fuyant la "poche" et des membres se livrant aux FDS. Néanmoins, les membres de l'Etat islamique continuent de se battre et même de lancer des actions offensives contre les forces des FDS.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (16-22 janvier 2019)

La semaine dernière, le niveau de violence durant la "marche du retour" était relativement faible (environ 14 000 participants). Les médias de Gaza ont annoncé que les manifestants avaient reçu pour instruction de faire preuve de retenue et de discipline. Selon nous, c’est en raison de l’arrivée prévue de la troisième tranche d’argent du Qatar destinée aux salaires de Gaza. Cependant, les médias arabes ont rapporté que le Hamas avait envoyé des messages menaçant Israël que s'il ne respectait pas ses engagements en matière d'accalmie (transfert de fonds, élargissement des frontières de pêche, autorisation d'entrée de matériel dans la bande de Gaza), le Hamas intensifierait les événements sur le terrain.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (9-15 janvier 2019)

Au cours de la semaine écoulée, de nombreuses violences ont été signalées pendant la "marche du retour". Le nombre de participants à la "marche" a augmenté, des engins piégés et des grenades ont été lancés sur des soldats de Tsahal et sur la barrière de sécurité. De nombreuses tentatives ont été faites de franchir la barrière de sécurité et de pénétrer en territoire israélien. De hauts responsables du Hamas ont déclaré que les marches se poursuivraient et qu'ils envisageaient d'intensifier les méthodes des "marches de retour".
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (17-23 janvier 2019)

L'enclave contrôlée par l'Etat islamique sur la rive Est de l'Euphrate continue de rétrécir. Cette semaine, les forces des FDS, qui poussent les membres de l'Etat islamique vers le Sud, ont pris le contrôle du village d'Al-Susah. Les membres de l'Etat islamique sont ainsi encerclés dans une "poche" d'environ 9,5 km de long et 5,7 km de large. Dans le même temps, des informations indiquent que des membres de l'Etat islamique auraient fui l'enclave, dont certains seraient des ressortissants étrangers.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (10-16 janvier 2019)

L'enclave contrôlée par l'Etat islamique sur la rive Est de l'Euphrate se réduit progressivement. Elle est désormais réduite à une poche d'environ 10 km de long et 6 km de large. Un haut responsable des FDS a annoncé que les membres de l'Etat islamique "vivaient leurs derniers moments". Un porte-parole de la Coalition a déclaré que les FDS avançaient mais que les combats se poursuivaient. Selon un rapport, des membres de l'Etat islamique ont demandé aux FDS de leur ouvrir un passage sécurisé menant aux zones désertiques de l'Irak. Il est possible que les membres de l'Etat islamique envisagent également la possibilité de fuir vers les zones désertiques à l'Ouest de l'Euphrate.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (27 décembre 2018 – 2 janvier 2019)

Environ deux semaines après l'annonce par le Président Trump du retrait des soldats américains venus de Syrie, l'attention des principaux acteurs de la scène syrienne a été détournée vers l'Est et le Nord de la Syrie.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (25-31 octobre 2018)

Dans l'enclave d'Idlib, la création de la zone démilitarisée ne progresse toujours pas. Des affrontements locaux ont lieu entre l'armée syrienne et les organisations rebelles. Alors que des personnalités syriennes continuent de déclarer la détermination de la Syrie à ramener Idlib au pouvoir, la Russie et la Turquie continuent de faire des déclarations apaisantes faisant état de prétendus progrès en matière de suppression des armes lourdes et des "terroristes" de la zone démilitarisée.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (30 janvier – 5 février 2019)

La "marche du retour" du 1er février 2019 a été caractérisée par un niveau de violence relativement faible. Selon nous, le niveau de violence était relativement faible en raison des discussions en cours avec la délégation des renseignements généraux égyptiens. Une délégation de hauts responsables du Hamas et du Jihad Islamique Palestinien (JIP) s'est rendue en Égypte le 3 février 2019 pour poursuivre les discussions.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (3-9 janvier 2019)

Dans l'enclave contrôlée par l'Etat islamique sur la rive Est de l'Euphrate, de violents combats se poursuivent entre l'Etat islamique et les forces des FDS soutenues par les États-Unis et les pays de la coalition. La ville de Hajin, fief de l’Etat islamique, n’a pas encore été nettoyée et les combats se poursuivent. Les combats se sont également poursuivis dans la ville d'Al-Sha'fah, au Nord d'Abu Kamal. Selon certaines informations, les forces de sécurité ont pris le contrôle de la moitié de la ville et les combats se poursuivent.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (19-27 septembre 2017)

L'État islamique se désintègre en Syrie et en Irak. Ses zones de contrôle en Irak et en Syrie tombent l'une après l'autre aux mains de la coalition, bien que dans certaines places fortes, les membres de l'organisation mènent des combats tenaces.
Lire la suite...

L’Etat islamique : Portrait d’une organisation terroriste *

Cette étude examine la nature de l’Etat islamique en Irak et dans la Grande Syrie (ci-après “l’Etat islamique”), une organisation terroriste islamique salafiste jihadiste fondée il y a une dizaine d’années comme branche d’Al-Qaïda en Irak, qui s’est établie au cours de la lutte contre les États-Unis dans les régions sunnites de l’Est de l’Irak
Lire la suite...

Le terroriste soupçonné de la fusillade au Musée juif de Bruxelles a été identifié comme un Français musulman “vétéran” des combats en Syrie.

La France et la Belgique sont les deux principaux pays d’où sont issus des bénévoles rejoignant les rangs d’Al-Qaïda et du jihad mondial en Syrie (plusieurs centaines chacune). La personnalité de Mehdi Nemmouche correspond au profil du volontaire français, européen en général, au potentiel terroriste et subversif. Le cas de Nemmouche témoigne des premiers signes
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (20-26 décembre 2018)

L’événement le plus important de la semaine a été l’annonce par les États-Unis de leur intention de retirer leurs forces de Syrie. Le retrait sera lent, coordonné et prendra plusieurs mois. Selon de «hauts responsables américains», dans le cadre de la décision de se retirer de la Syrie, les frappes aériennes cesseront également. Le Président Trump a déclaré que les États-Unis avaient vaincu l'État islamique en Syrie et que, par conséquent, rien ne justifiait la poursuite des activités militaires des forces américaines.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (12-18 décembre 2018)

La semaine écoulée a été marquée par quatre fusillades, attaques à l'arme blanche et attaques à la voiture bélier, dont trois dans la région de Ramallah (une dans la vieille ville de Jérusalem). Les attaques reflètent l'augmentation du nombre, de la qualité et du degré de létalité des attaques perpétrées depuis début Septembre 2018.
Lire la suite...