Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (7-13 novembre 2018)

Dans la bande de Gaza, les événements de la "marche du retour" du vendredi 9 novembre 2018 se sont déroulés sans incident exceptionnel. Le Hamas a continué d'empêcher les émeutiers d'atteindre la barrière de sécurité, mais des actes de violence ont néanmoins été commis (des engins piégés et des cocktails Molotov ont été lancés sur des soldats de Tsahal et des tentatives de franchissement de la barrière ont été signalées). En Judée-Samarie, une fusillade a eu lieu et des Palestiniens ont lancé des pierres et des cocktails Molotov. Cependant, il n'y a pas eu d'attaque exceptionnelle en dépit des événements dans la bande de Gaza.
Lire la suite...

Escalade dans la bande de Gaza – Etat des lieux (exact à la date du 13 novembre à 12h)

Lors d'une opération des forces spéciales de l'armée israélienne dans le Sud de la bande de Gaza le 11 novembre 2018, un échange de tirs a eu lieu entre les forces et les membres du Hamas. Un lieutenant-colonel de Tsahal a été tué et un autre officier a été blessé. Sept terroristes ont été tués, dont six de la branche armée du Hamas. La réponse du Hamas s'est faite en deux étapes. Au cours de la première phase, relativement limitée, 17 roquettes et obus de mortier ont été tirés sur les localités proches de la bande de Gaza (11 novembre 2018). Au cours de la deuxième étape, qui a débuté le lendemain (12 novembre 2018), le Hamas a lancé une attaque à la roquette massive sans précédent sur les localités et les villes israéliennes du Néguev occidental.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (30 octobre – 6 novembre 2018)

Au cours de la "marche du retour" du 2 novembre 2018, le niveau de violence a considérablement diminué. La mini-flottille hebdomadaire et les émeutes près de la frontière Nord de la bande de Gaza se sont également déroulées sans violence exceptionnelle. Dans les coulisses, les efforts déployés par les autorités égyptiennes continuent de promouvoir une accalmie. À cette fin, une délégation égyptienne est arrivée dans la bande de Gaza pour une nouvelle série de négociations (la cinquième ce mois-ci).
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (24-29 octobre 2018)

Les émeutes de la "marche du retour" du 26 octobre 2018 ont été particulièrement violentes, avec un nombre exceptionnel de grenades et d'engins piégés lancés sur des soldats de Tsahal. En outre, les émeutiers ont tenté à deux reprises de franchir la clôture. Sept Palestiniens ont été tués lors des événements.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (4-9 octobre 2018)

Le 7 octobre 2018, deux Israéliens ont été tués dans une attaque menée par un terroriste palestinien dans la zone industrielle de Barkan en Samarie. Le meurtrier était un Palestinien de 23 ans originaire du village de Shuweika (près de Tulkarem), l'un des milliers de Palestiniens qui travaillent sur le site. Il s'est enfui et les forces de sécurité israéliennes sont toujours à sa recherche. Les organisations terroristes, en particulier le Hamas, ont salué l'attaque et l'assaillant.
Lire la suite...

Les Etats-Unis ont récemment désigné le Hezbollah comme l’un des cinq principaux groupes criminels internationaux et ont approuvé des projets de loi renforçant les sanctions imposées au Hezbollah et à ces partisans

En Octobre 2018, l'administration américaine a adopté une série de mesures législatives et répressives contre le Hezbollah et tous ceux qui le soutiennent. Ces mesures ont rencontré un large soutien au Congrès et ont été approuvées par le Président Trump. Ces mesures fournissent aux forces de l’ordre une "boîte à outils" améliorée dans la lutte contre le Hezbollah et le crime international dans lequel il est impliqué. Au niveau politique, ces mesures reflètent l’engagement profond de l’administration Trump de donner une priorité élevée à la lutte contre le Hezbollah dans le cadre de la campagne globale contre l’Iran.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (6-16 septembre 2018)

Dans la région d'Idlib, les préparatifs de la campagne imminente se poursuivent. Ces préparatifs comprennent le renforcement continu du Nord de la Syrie et de la frontière turco-syrienne par les différentes parties (l'armée syrienne, l'armée turque, le Hezbollah et les milices chiites gérées par l'Iran). En même temps, la Russie et l'armée syrienne, concentrées dans le Sud de la région d'Idlib, ont mené des attaques aériennes et des attaques d'artillerie intensives. Dans la région d'Idlib et dans la zone rurale à l'Ouest d'Alep, des manifestations à grande échelle ont été organisées en faveur des organisations rebelles.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien* (21-27 septembre 2016)

La vague de terrorisme populaire qui a refait surface la semaine dernière continue, bien qu’à une intensité décroissante. La semaine a été marquée par une attaque à l’arme blanche à l’entrée de Kiryat Arba. En outre, les forces de sécurité de l’Autorité Palestinienne ont arrêté une jeune palestinienne qui s’apprêtait à commettre une attaque à
Lire la suite...