Syrie

Une décision historique : la Syrie annonce l’établissement de relations diplomatiques avec le Liban

Le 14 octobre dernier, le président syrien Bashar Assad a émis le décret 358 ordonnant l’établissement de relations diplomatiques avec le Liban et l’ouverture d’une ambassade de Syrie au Liban (Syrian News Agency, 14 octobre 2008)
Lire la suite...

Le dirigeant du Hezbollah reconnaît que son organisation se réarme

Hassan Nasrallah a reconnu que son organisation transférait secrètement des armes au Sud-Liban, en violation directe de la Résolution 1701. Il a également fait comprendre à ses opposants que le Hezbollah était déterminé à maintenir son statut de “défenseur du Liban”.
Lire la suite...

Propos antisémites publiés dans la presse syrienne dans le cadre de la campagne d’incitation à la haine liée aux travaux de rénovation de la passerelle des Mugrabim à Jérusalem.

Il s’agit d’un nouvel exemple de l’antisémitisme qui prévaut dans la presse syrienne, contrôlée par le gouvernement. Le régime syrien ne fait aucune distinction entre l’incitation à la haine anti-israélienne et antisémite.
Lire la suite...

Application de la Résolution 1701 (Mise à jour No. 2)

Jusqu’à présent, le Hezbollah a respecté le cessez-le-feu, en cours depuis quatre jours. En général, le Sud-Liban est calme, à l’exception de quelques incidents locaux. L’accrochage le plus violent a eu lieu entre une unité de Tsahal et un escadron du Hezbollah à Shaqif al-Nimel, au Centre, au cours duquel trois terroristes ont été tués
Lire la suite...

La Syrie comme support stratégique du Hezbollah et du Hamas

 La Syrie, de même que son allié l’Iran, apporte son soutien au Hezbollah et aux organisations terroristes palestiniennes afin d’atteindre plusieurs objectifs stratégiques : renforcer l’axe radical irano-syrien au Moyen-Orient; affaiblir Israël en portant atteinte à son tissu social et à son économie; renforcer l’influence de la Syrie au Liban; renforcer les forces islamiques
Lire la suite...

Désarmer le Hezbollah et étendre la souveraineté ainsi que l’autorité du gouvernement libanais au Sud-Liban, en vertu de la Résolution 1559 du Conseil de Sécurité (2004) et de l’accord de Taef (1989)

Tandis que les opérations anti-Hezbollah se poursuivent au Liban, la communauté internationale tente depuis quelques jours de mettre un terme à la crise par des actions diplomatiques. Le 23 juillet dernier, les Ministres des Affaires étrangères d’Allemagne et de France se sont rendus en Israël, de même que le Ministre britannique chargé des affaires du
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

2019201820172016201520142013201220112009200820072006