Syrie

L’industrie de la haine : Nouvelle référence aux Protocoles des Sages de Sion dans l’un des programmes de Radio Damas

Le 1er décembre 2009, à 19h07, Radio Damas a diffusé une émission de propagande antisémite particulièrement provocatrice, recourant aux Protocoles des Sages de Sion et s’en prenant à des personnalités juives religieuses. Le commentateur était le célèbre Faez Qandil, qui dirige l’émission “Voix de la Palestine” dans le programme “Discussion du Jour” sur Radio Damas.
Lire la suite...

La propagande syrienne soutient le refus des Palestiniens de reconnaître l’Etat d’Israël comme un Etat-nation à caractère juif et appelle à adopter l’alternative de la “résistance”(cf., la violence et le terrorisme)

Comme de coutume, la propagande syrienne (contrôlée par le régime) a été prompte à apporter son soutien au refus des Palestiniens de reconnaître l’Etat d’Israël comme un Etat-nation à caractère juif, refus exprimé à l’occasion de la visite de George Mitchell, l’envoyé spécial du Président américain au Proche-Orient. La presse syrienne a affirmé que cette
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

2019201820172016201520142013201220112009200820072006

Syrie

La Syrie soutient depuis de nombreuses années les organisations terroristes palestiniennes et le Hezbollah. Les sièges de plusieurs organisations terroristes palestiniennes, dont le bureau politique du Hamas, le Jihad Islamique Palestinien et d’autres groupes œuvrant depuis la Syrie se trouvent en Syrie. Au-delà d’un refuge politique, la Syrie leur octroie également un soutien dans le domaine de la formation, du financement et des armements. Les dirigeants des organisations reçoivent de la Syrie une protection et le gouvernement de Syrie leur permet également d’organiser des rencontres et des conférences tout en utilisant les installations officielles.
La Syrie soutient également physiquement et politiquement le Hezbollah qui agit en coopération avec son allié l’Iran. La preuve des liens entre la Syrie et le Hezbollah se retrouve avec la mort d’Imad Mughnieh, le responsable opérationnel du Hezbollah, à Damas, la capitale de la Syrie.
La Syrie a été classée pays soutenant le terrorisme par le Département d’Etat américain en 1979.