Syrie

Le dirigeant du Hezbollah reconnaît que son organisation se réarme

Hassan Nasrallah a reconnu que son organisation transférait secrètement des armes au Sud-Liban, en violation directe de la Résolution 1701. Il a également fait comprendre à ses opposants que le Hezbollah était déterminé à maintenir son statut de “défenseur du Liban”.
Lire la suite...

Propos antisémites publiés dans la presse syrienne dans le cadre de la campagne d’incitation à la haine liée aux travaux de rénovation de la passerelle des Mugrabim à Jérusalem.

Il s’agit d’un nouvel exemple de l’antisémitisme qui prévaut dans la presse syrienne, contrôlée par le gouvernement. Le régime syrien ne fait aucune distinction entre l’incitation à la haine anti-israélienne et antisémite.
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

2019201820172016201520142013201220112009200820072006

Syrie

La Syrie soutient depuis de nombreuses années les organisations terroristes palestiniennes et le Hezbollah. Les sièges de plusieurs organisations terroristes palestiniennes, dont le bureau politique du Hamas, le Jihad Islamique Palestinien et d’autres groupes œuvrant depuis la Syrie se trouvent en Syrie. Au-delà d’un refuge politique, la Syrie leur octroie également un soutien dans le domaine de la formation, du financement et des armements. Les dirigeants des organisations reçoivent de la Syrie une protection et le gouvernement de Syrie leur permet également d’organiser des rencontres et des conférences tout en utilisant les installations officielles.
La Syrie soutient également physiquement et politiquement le Hezbollah qui agit en coopération avec son allié l’Iran. La preuve des liens entre la Syrie et le Hezbollah se retrouve avec la mort d’Imad Mughnieh, le responsable opérationnel du Hezbollah, à Damas, la capitale de la Syrie.
La Syrie a été classée pays soutenant le terrorisme par le Département d’Etat américain en 1979.