Syrie

Pleins feux sur le jihad mondial (7-13 novembre 2019)

Environ deux semaines après la mort du chef de l’Etat islamique Abu Bakr al-Baghdadi, l'organisation poursuit ses activités intensives en Syrie, de même que les activités de routine dans d’autres régions. Les provinces de l’Etat islamique à travers le monde continuent de prêter serment d’allégeance au nouveau dirigeant, Abu Ibrahim al-Qurashi. Cette semaine, des engagements d'allégeance de la part de membres en Syrie, en Tunisie, en Afrique de l'Ouest, en Afrique centrale, en Asie de l'Est (Philippines) et au Tadjikistan ont été publiés.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (31 octobre – 6 novembre 2019)

Le 31 octobre, quatre jours après la mort du calife Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l'Etat islamique, le nouveau porte-parole de l'organisation a officiellement annoncé la nomination d'un nouveau calife, Abu Ibrahim al Hashimi al-Qurashi. Son vrai nom n'a pas été rendu public, selon nous, pour des raisons de sécurité. Une nouvelle cassette audio publiée par le nouveau porte-parole de l'Etat islamique appelle les musulmans du monde entier à prêter allégeance au nouveau chef de l'Etat islamique et à se rassembler autour de lui.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (24-30 octobre 2019)

L'événement principal de la semaine a été l'élimination du chef de l'Etat islamique Abu Bakr al-Baghdadi par une force d'élite de l'armée américaine dans le Nord-Ouest de la Syrie, près de la frontière avec la Turquie. Sa mort est sans aucun doute un coup dur pour l’Etat islamique, car il était un leader charismatique et autoritaire qui a été une figure dominante de la direction de l’organisation.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (7-23 octobre 2019)

Le 9 octobre 2019, l'armée turque et les organisations rebelles ont lancé une opération de grande envergure dans le Nord-Est de la Syrie. Son objectif déclaré est d'établir une zone de sécurité de 30 à 35 km de profondeur et de près de 400 km de long en Syrie, dans une zone s'étendant de l'Euphrate à la frontière syro-irakienne. Jusqu'à présent, l'armée turque a principalement conquis le centre de la zone de sécurité, de Tell Abyad à l'Ouest à Ras Al-Ayn à l'Est.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (26 septembre-6 octobre 2019)

Le cessez-le-feu unilatéral dans la région d'Idlib annoncé par l'armée syrienne se poursuit. Cependant, des échanges de tirs d'artillerie entre l'armée syrienne et les organisations rebelles se poursuivent, chaque partie accusant l'autre de violer le cessez-le-feu. Le Siège de Libération d'Al-Sham a annoncé l'achèvement d'un nouveau cours de tireurs d'élite. Selon nous, cette annonce avait pour but de faire comprendre à l’organisation que l’organisation se préparait pour la prochaine série de combats.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (19 -25 septembre 2019)

Le cessez-le-feu unilatéral déclaré par l'armée syrienne dans la région d'Idlib a également été maintenu cette semaine. L’activité terroriste et de guérilla de l’Etat islamique s’est poursuivie cette semaine dans divers secteurs de l’Est de la Syrie. Dans les différentes provinces irakiennes, les activités terroristes et de guérilla de l’Etat islamique se sont poursuivies. Les attaques "habituelles" de l'organisation se sont poursuivies dans ses différentes provinces d’Afrique et d’Asie.
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

2019201820172016201520142013201220112009200820072006

Syrie

La Syrie soutient depuis de nombreuses années les organisations terroristes palestiniennes et le Hezbollah. Les sièges de plusieurs organisations terroristes palestiniennes, dont le bureau politique du Hamas, le Jihad Islamique Palestinien et d’autres groupes œuvrant depuis la Syrie se trouvent en Syrie. Au-delà d’un refuge politique, la Syrie leur octroie également un soutien dans le domaine de la formation, du financement et des armements. Les dirigeants des organisations reçoivent de la Syrie une protection et le gouvernement de Syrie leur permet également d’organiser des rencontres et des conférences tout en utilisant les installations officielles.
La Syrie soutient également physiquement et politiquement le Hezbollah qui agit en coopération avec son allié l’Iran. La preuve des liens entre la Syrie et le Hezbollah se retrouve avec la mort d’Imad Mughnieh, le responsable opérationnel du Hezbollah, à Damas, la capitale de la Syrie.
La Syrie a été classée pays soutenant le terrorisme par le Département d’Etat américain en 1979.