Pays occidentaux

Pleins feux sur le jihad mondial (19-25 mars 2020)

Dans la région d'Idlib, le cessez-le-feu a été généralement maintenu, à l'exception d'incidents locaux, dont l'un a entraîné la mort de deux soldats turcs. Le Siège de Libération d'Al-Sham a continué de perturber les patrouilles conjointes de l'autoroute M-4 convenues entre la Russie et la Turquie. D'un autre côté, le Siège de Libération d'Al-Sham a permis des patrouilles de l'armée turque sans la participation des Russes. Les manifestants qui ont bloqué la circulation sur l'autoroute ont permis aux patrouilles turques de passer et ont enlevé les talus de terre qui avaient été érigés sur l'autoroute.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (12-18 mars 2020)

Le cessez-le-feu dans la région d'Idlib est entré en vigueur le 15 mars 2020 suite à l'accord entre la Russie et la Turquie. Le Siège de Libération d'Al-Sham et probablement d'autres organisations rebelles ont également lancé une campagne pour perturber le mouvement des patrouilles conjointes russes et turques sur l'autoroute M-4 (l'autoroute Alep-Lattaquié). Dans la vallée de l'Euphrate, les attaques de l'Etat islamique se sont poursuivies cette semaine, se concentrant sur l'élimination du personnel local des services de renseignement des FDS dans la région d'Al-Mayadeen-Abu Kamal.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (5-11 mars 2020)

Le 5 mars 2020, un accord a été signé à Moscou entre la Russie et la Turquie, qui vise à mettre fin aux combats dans la région d'Idlib. Selon l'accord, un cessez-le-feu entrera en vigueur le 6 mars 2020. L'accord stipule également qu'une section de l'autoroute M-4 (l'autoroute Alep-Lattaquié) constituera un couloir de sécurité où la Turquie et la Russie mèneront des patrouilles. À la suite de l'accord, il y a eu une relative accalmie dans les combats, qui a parfois été violée par des incidents sporadiques (chaque partie accusant l'autre de violer le cessez-le-feu).
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (27 février – 4 mars 2020)

Cette semaine, l'armée syrienne s'est abstenue de faire une avancée significative vers la ville d'Idlib. La plupart de ses activités ont consisté à établir son contrôle sur la région d'Alep et à "ronger" les zones sous le contrôle des organisations rebelles dans le Sud et le Sud-Est de la région d'Idlib. L'armée syrienne a également continué de repousser les organisations rebelles de leurs avant-postes à l'Ouest de l'autoroute Alep-Damas (M-5), qui a ouvert ses portes cette semaine. Dans le même temps, les échanges d'artillerie se sont poursuivis, de même que les frappes aériennes russes et syriennes et les frictions au sol entre les armées syrienne et turque.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (23-29 janvier 2020)

Les forces syriennes, avec le soutien aérien russe, ont repris l'initiative et ont mené des attaques dans la région d'Idlib cette semaine. L'opération était double : l'attaque principale a été menée au Sud-Est d'Idlib, aboutissant à la prise de contrôle de la ville de Maarat Nu'man (à environ 30 km au Sud d'Idlib), où passe l'autoroute Damas-Alep (M-5). Une autre attaque, qui, selon nous, était secondaire, a été menée à l'Ouest et au Sud d'Alep, jusqu'à présent sans résultats significatifs. Alors que les combats se poursuivent, les habitants fuient en masse. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, environ 140 000 habitants ont fui au cours des deux dernières semaines.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (9-15 janvier 2020)

Le 12 janvier 2020, un cessez-le-feu conclu entre la Turquie et la Russie est entré en vigueur dans la région d'Idlib. Même après la déclaration du cessez-le-feu (13 et 14 janvier 2020), les frictions militaires se sont poursuivies entre le Siège de Libération d'Al-Sham et les forces syriennes. Selon nous, il est très douteux que le cessez-le-feu survivra longtemps parce que les forces combattantes sur le terrain n'ont aucun intérêt réel à le maintenir dans le temps. Lors d'un sommet à Moscou, organisé par des responsables du renseignement de Russie, de Syrie et de Turquie, le représentant syrien Ali Mamlouk a déclaré que la Syrie était déterminée à continuer de lutter contre le "terrorisme" jusqu'à la libération de toute la région d'Idlib et l'application de la souveraineté syrienne dans ce pays.
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

202020192018201720162015201420132012201120102009200820072006