L’Etat islamique

Ayman al-Zawahiri critique une nouvelle fois le Hamas

Dans un nouvel enregistrement vidéo diffusé par Al-Jazeera le 11 mars 2007, le second de Ben Laden a accusé le Hamas d’avoir renoncé au jihad et de “vendre la Palestine” contre des sièges au sein du nouveau gouvernement palestinien d’union nationale.
Lire la suite...

Attentats terroristes de Jordanie Suite, 14 novembre 2005

L’organisation d’Abu Musab al-Zarqawi, branche d’Al-Qaïda en Irak, a revendiqué la responsabilité de la série d’attaques suicides qui a frappé Amman. Ces attaques ont été commises par trois terroristes suicidaires irakiens. Une quatrième terroriste suicidaire, la femme de l’un des trois individus, n’a pas réussi à activer sa ceinture explosive et a été arrêtée par
Lire la suite...

Dans une série de trois explosions simultanées ayant visé des hôtels à Amman, 67 personnes ont été tuées et plus de 200 autres blessées (9 novembre 2005).

Les attaques ont apparemment été orchestrées par Al-Qaïda et Abu Musab al-Zarqawi, qui dirige la branche de l’organisation en Irak et aspire à exporter les attaques terroristes dans d’autres pays du Proche-Orient.
Lire la suite...

L’Argentine accuse d’Iran d’être responsable de l’attaque terroriste commise par le Hezbollah contre le Centre communautaire juif de Buenos Aires (AMIA) en 1994.

Suite à la décision du Ministère public, un juge argentin a lancé des mandats d’arrêt contre sept personnalités iraniennes et un membre du Hezbollah
Lire la suite...

Endoctrinement de la jeune génération par le Hezbollah : exemples de livres et d’albums à colorier saisis durant la seconde guerre du Liban, supposés inculquer aux enfants et aux adolescents l’idéologie de l’organisation.

Le Hezbollah y est présenté comme le protecteur du Liban, les actions militaires du Hezbollah contre Israël y sont justifiées, et l’accent est mis sur l’importance de la “résistance” (cf le terrorisme), l’incitation à la haine d’Israël et du peuple juif et l’identification avec les Palestiniens
Lire la suite...

Pour la première fois, le gouvernement russe publie une liste de 17 organisations terroristes islamiques, déclarées interdites en Russie.

La liste n’inclut pas les deux principales organisations terroristes moyen-orientales, le Hezbollah et le Hamas, le gouvernement russe ayant déclaré qu’elles ne représentaient pas un danger pour la sécurité russe, et ignorant de fait la proximité idéologique du Hamas avec les séparatistes tchétchènes.
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

202020192018201720162015201420132012201120102009200820072006