Jihad Islamique Palestinien

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (4-10 juillet 2018)

Le 6 juillet 2018, la "marche du retour" du vendredi n'a réuni que quelques milliers de Gazaouites. L'un d'entre eux a été tué lorsqu'une grenade à main a explosé, apparemment déclenchée par erreur par un émeutier à proximité. Comme d'habitude, la "marche du retour" a été accompagnée de violences qui comprenaient un certain nombre de tentatives de sabotage de la barrière de sécurité et d'attaque des soldats de Tsahal. Le terrorisme incendiaire a continué sans relâche.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (20-26 juin 2018)

La marche du vendredi 22 juin 2018 a réuni plusieurs milliers de Gazaouites. La fréquentation était la plus basse depuis le début des "marches du retour". Il semble que les Gazaouites se soient lassés. Cependant, le Hamas et le Jihad Islamique Palestinien (JIP) ont souligné que les marches continueront et seront étendues à de nouveaux sites de friction.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (30 mai – 5 juin 2018)

La semaine écoulée a été marquée par deux salves de roquettes sur Israël, au cours desquelles plus de 150 roquettes et obus de mortier ont été tirés, une quantité sans précédent depuis l'Opération Bordure Protectrice. La première salve a été initiée par le Jihad Islamique Palestinien (JIP) en représailles à la mort de trois de ses membres et a été rejointe par le Hamas. La seconde salve aurait été menée par une faction du Fatah, selon nous, alors que le Hamas a fermé les yeux.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (23-29 mai 2018)

Pour la première fois depuis l'Opération Bordure Protectrice (2014), une escalade a touché la bande de Gaza. Les événements ont débuté il y a deux mois avec les "marches du retour" orchestrées par le Hamas. Ces "marches" ont inclut des émeutes de masse près de la frontière, des tentatives de pénétration massive en territoire israélien et une augmentation délibérée du niveau de violence et de terrorisme, y compris des tirs, des engins piégés placés le long de la frontière, la pénétration de cellules terroristes en Israël, le lancer de cerfs-volants incendiaires et de drones transportant des explosifs.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (25 avril – 1er mai 2018)

Les émeutes qui ont eu lieu le vendredi 27 avril 2018, dans le cadre de la "grande marche du retour" ont été les plus violentes depuis le début des événements. Pendant les émeutes, des provocations violentes ont eu lieu, y compris des lancers de cerfs-volants avec des objets incendiaires dans les champs du Néguev occidental; le sabotage de la clôture; des tirs de cocktails Molotov, de grenades et de pierres sur les soldats de Tsahal; le point culminant étant la tentative d'une foule (enflammée par les hauts responsables du Hamas) de pénétrer en territoire israélien (au Sud du terminal de Karni).
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (11-16 avril 2018)

Les événements du troisième vendredi de la "grande marche du retour" ont eu lieu cette semaine à une intensité plus faible et avec un nombre de victimes réduit par rapport aux semaines précédentes. Les manifestations de cette semaine ont été remarquables par l'absence de membres de la haute direction du Hamas.
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

2018201720162015201420132012201120102008200720062005

Jihad Islamique Palestinien

Le Jihad Islamique Palestinien est le deuxième mouvement par son importance dans la bande de Gaza. Le Jihad Islamique Palestinien a été créé à la fin des années 1970 dans la bande de Gaza par des étudiants d’Egypte, des membres des Frères Musulmans, avec à leur tête le Dr. Fathi Shaqaqi. Le Jihad Islamique Palestinien prône l’idéologie sunnite islamique radicale fondamentaliste, inspirée de la Révolution islamique en Iran et aspire à la libération de toute la Palestine par le jihad (la guerre sainte), et à la création d’un Etat palestinien musulman. Le Jihad Islamique Palestinien est contre tout accord avec Israël.
Le Jihad Islamique Palestinien considère le terrorisme comme un moyen exclusif de promouvoir ses objectifs. Le Jihad Islamique Palestinien œuvre en tant qu’organisation terroriste uniquement et n’investit pas de moyens considérables dans les activités sociales et populaires.
Le Jihad Islamique Palestinien possède une branche armée, les Brigades de Jérusalem, qui commet des attentats, y compris des attaques suicide en Israël. Aujourd’hui, le Jihad Islamique Palestinien se concentre notamment sur les tirs de roquettes, y compris de roquettes à longue portée, et d’obus de mortier sur Israël depuis la bande de Gaza. 
Les dirigeants du Jihad Islamique Palestinien séjournent en permanence en Syrie. Le Jihad Islamique Palestinien a un caractère pro-iranien et est proche de l’Iran, qui lui fournit un large soutien.
Le Jihad Islamique Palestinien a été déclaré organisation terroriste par les Etats-Unis.