Irak

Pleins feux sur le jihad mondial (2-6 avril 2020)

Dans la région d'Idlib, le cessez-le-feu s'est poursuivi, parfois interrompu par des échanges de tirs d'artillerie. En arrière-plan, la crainte des parties rivales de voir éclater le virus Corona dans la région d'Idlib a été signalée. Jusqu'à présent, on ignore si des patients ont été identifiés dans la région d'Idlib, mais il est fort possible que cela soit dû à un manque de tests et d'informations.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (26 mars – 1er avril 2020)

Dans la région d'Idlib, le cessez-le-feu a été généralement maintenu, à l'exception d'incidents locaux de tirs d'artillerie entre l'armée syrienne et les organisations rebelles. À l'arrière-plan se dessine la peur de la propagation incontrôlable de COVID-19 dans la province d'Idlib. Les organisations d'aide internationales ont signalé qu'à ce jour, aucun cas de COVID-19 n'a été identifié dans la province, mais en l'absence de tests systématiques, ce rapport ne peut être vérifié. Selon le ministère syrien de la Santé, 10 patients atteints du COVID-19 ont été identifiés (dans d'autres provinces de Syrie) et deux décès ont été signalés. La fiabilité de ces données est discutable.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (19-25 mars 2020)

Dans la région d'Idlib, le cessez-le-feu a été généralement maintenu, à l'exception d'incidents locaux, dont l'un a entraîné la mort de deux soldats turcs. Le Siège de Libération d'Al-Sham a continué de perturber les patrouilles conjointes de l'autoroute M-4 convenues entre la Russie et la Turquie. D'un autre côté, le Siège de Libération d'Al-Sham a permis des patrouilles de l'armée turque sans la participation des Russes. Les manifestants qui ont bloqué la circulation sur l'autoroute ont permis aux patrouilles turques de passer et ont enlevé les talus de terre qui avaient été érigés sur l'autoroute.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (12-18 mars 2020)

Le cessez-le-feu dans la région d'Idlib est entré en vigueur le 15 mars 2020 suite à l'accord entre la Russie et la Turquie. Le Siège de Libération d'Al-Sham et probablement d'autres organisations rebelles ont également lancé une campagne pour perturber le mouvement des patrouilles conjointes russes et turques sur l'autoroute M-4 (l'autoroute Alep-Lattaquié). Dans la vallée de l'Euphrate, les attaques de l'Etat islamique se sont poursuivies cette semaine, se concentrant sur l'élimination du personnel local des services de renseignement des FDS dans la région d'Al-Mayadeen-Abu Kamal.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (5-11 mars 2020)

Le 5 mars 2020, un accord a été signé à Moscou entre la Russie et la Turquie, qui vise à mettre fin aux combats dans la région d'Idlib. Selon l'accord, un cessez-le-feu entrera en vigueur le 6 mars 2020. L'accord stipule également qu'une section de l'autoroute M-4 (l'autoroute Alep-Lattaquié) constituera un couloir de sécurité où la Turquie et la Russie mèneront des patrouilles. À la suite de l'accord, il y a eu une relative accalmie dans les combats, qui a parfois été violée par des incidents sporadiques (chaque partie accusant l'autre de violer le cessez-le-feu).
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (27 février – 4 mars 2020)

Cette semaine, l'armée syrienne s'est abstenue de faire une avancée significative vers la ville d'Idlib. La plupart de ses activités ont consisté à établir son contrôle sur la région d'Alep et à "ronger" les zones sous le contrôle des organisations rebelles dans le Sud et le Sud-Est de la région d'Idlib. L'armée syrienne a également continué de repousser les organisations rebelles de leurs avant-postes à l'Ouest de l'autoroute Alep-Damas (M-5), qui a ouvert ses portes cette semaine. Dans le même temps, les échanges d'artillerie se sont poursuivis, de même que les frappes aériennes russes et syriennes et les frictions au sol entre les armées syrienne et turque.
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

20212020201920182017