Irak

Pleins feux sur le jihad mondial (6-12 décembre 2018)

Dans l’Est de la Syrie, les forces des FDS, avec l’appui aérien et l'artillerie des pays de la coalition, ont lancé une attaque contre l’Etat islamique dans la ville de Hajin, fief de l’Etat islamique dans l’enclave au Nord d’Abu Kamal. Après plusieurs jours de combats, les FDS ont réussi à prendre le contrôle de l'hôpital situé au Nord de la ville, qui servait de zone de combat pour les membres de l'Etat islamique, ainsi que de la banlieue à l'Ouest de la ville. Les combats sont toujours en cours. Si les combattants des FDS parviennent à s’emparer de la ville de Hajin et de ses environs, cela risque d’affaiblir considérablement le contrôle de l’Etat islamique dans la région située au Nord d’Abu Kamal.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (29 novembre – 5 décembre 2018)

Dans la région d'Idlib, les affrontements se sont poursuivis, principalement entre l'armée syrienne et les organisations jihadistes. Les médias syriens ont rapporté que l'armée syrienne avait envoyé des renforts dans la région d'Idlib comme une étape préliminaire vers une offensive contre les rebelles. L'envoyé du Président russe en Syrie a déclaré que la Russie serait prête à prendre part aux combats contre le Siège de Libération d'Al-Sham, soulignant que les combats contre lui et contre l'Etat islamique se poursuivraient jusqu'à l'élimination de ces organisations.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (22-28 novembre 2018)

Dans la région d'Idlib et à l'Ouest d'Alep, les incidents ont continué entre l'armée syrienne et les organisations rebelles. Les incidents ont principalement consisté en des échanges de tirs d'artillerie entre les parties. L'incident le plus grave s'est produit le 24 novembre 2018, lorsque des obus contenant du chlore gazeux auraient été tirés aux abords de l'Ouest d'Alep (faisant des dizaines de blessés).
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (15-21 novembre 2018)

Le nombre d'incidents survenus entre l'armée syrienne et les organisations rebelles, en particulier le Siège de Libération d'Al-Sham et d'autres organisations jihadistes, continue d'augmenter dans la région d'Idlib, y compris dans la zone démilitarisée. Les incidents se caractérisent par des échanges de tirs d'artillerie et des attaques terrestres sporadiques. Selon un rapport russe, plus de 530 violations du cessez-le-feu ont été signalées depuis l'annonce de la création de la zone démilitarisée (l'accord de Sotchi).
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (1-7 novembre 2018)

Les porte-parole russes et le ministre turc des Affaires étrangères ont annoncé que la mise en œuvre de l'accord de Sotchi (entre la Russie et la Turquie) se déroulait comme prévu, sans interruption significative. En pratique, le Siège de Libération d'Al-Sham et d'autres organisations jihadistes ont refusé de quitter la zone démilitarisée, et sa mise en place est toujours difficile. Il semble que les déclarations optimistes visaient à gagner du temps supplémentaire afin d’empêcher ou au moins de différer, dans la mesure du possible, le lancement d’une campagne de l’armée syrienne pour conquérir la région d’Idlib.
Lire la suite...

Pleins feux sur le jihad mondial (25-31 octobre 2018)

Dans l'enclave d'Idlib, la création de la zone démilitarisée ne progresse toujours pas. Des affrontements locaux ont lieu entre l'armée syrienne et les organisations rebelles. Alors que des personnalités syriennes continuent de déclarer la détermination de la Syrie à ramener Idlib au pouvoir, la Russie et la Turquie continuent de faire des déclarations apaisantes faisant état de prétendus progrès en matière de suppression des armes lourdes et des "terroristes" de la zone démilitarisée.
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

20182017