Incitation et délégitimation

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (4-10 juillet 2018)

Le 6 juillet 2018, la "marche du retour" du vendredi n'a réuni que quelques milliers de Gazaouites. L'un d'entre eux a été tué lorsqu'une grenade à main a explosé, apparemment déclenchée par erreur par un émeutier à proximité. Comme d'habitude, la "marche du retour" a été accompagnée de violences qui comprenaient un certain nombre de tentatives de sabotage de la barrière de sécurité et d'attaque des soldats de Tsahal. Le terrorisme incendiaire a continué sans relâche.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (14-20 mars 2018)

Au cours de la semaine écoulée, deux attentats terroristes mortels ont été perpétrés, provoquant la mort d'un civil et de deux soldats de Tsahal : une attaque à la voiture bélier a été menée dans le Nord de la Samarie contre un groupe de soldats sur le bord de la route près d'un poste de garde. Une attaque à l'arme blanche a été effectuée dans la vieille ville de Jérusalem visant un piéton rue Hagai.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (7-13 mars 2018)

La semaine dernière, il y a eu trois tirs sur des positions de Tsahal en Samarie et dans la région de Benjamin. Aucune victime ou dommage n'a été signalé. Une attaque à l'arme blanche a été déjouée au terminal de Shuafat ainsi que le recours à des engins piégés à l'entrée du tribunal militaire de Samarie.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (25-31 octobre 2017)

La semaine a été marquée par l'explosion d'un tunnel terroriste du Jihad Islamique Palestinien en Israël, près de la barrière de sécurité. Jusqu'ici, les noms de sept morts ont été publiés, dont cinq membres du JIP, le commandant de la brigade centrale des camps et son second, et deux membres du Hamas (qui ont aidé à secourir les victimes du tunnel).Le Hamas a imputé la responsabilité de l'incident à Israël, affirmant qu'il tente de torpiller l'accord de réconciliation palestinienne.
Lire la suite...

Un activiste palestinien de Grande-Bretagne affilié au Hamas reconnaîtque les flottilles à destination de la bande de Gaza ne visent pas à « briser le siège » ni à transférer de l’aide humanitaire mais à plébisciter la propagande anti-israélienne

Zaher Birawi est un activiste palestinien qui vit en Grande-Bretagne et est affilié aux Frères musulmans et au Hamas. Il possède une vaste expérience dans l'envoi de flottilles de l'Europe à la bande de Gaza dans l'objectif déclaré de "briser le siège" de la bande de Gaza. Il est actuellement le président de la Commission internationale contre le siège de Gaza, un organisme créé pour envoyer des flottilles à destination de Gaza.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme du conflit israélo-palestinien (6-12 septembre 2017)

Aucune attaque n'a été signalée cette semaine en Judée-Samarie, cependant dans trois incidents différents, des Palestiniens ont été arrêtés à un point de contrôle près du Caveau des Patriarches à Hébron, en possession de couteaux. Aucune roquette n'a été tirée dans le Sud d'Israël.
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

20182017201520142013201220112010

Incitation et délégitimation

Les activités de délégitimation sont une « agression » contre Israël visant à le stigmatiser comme « pays apartheid » afin de porter atteinte à la légitimité de son droit d’existence et à provoquer en fin de compte sa chute, à l’image du régime d’apartheid en Afrique du Sud. Afin de promouvoir ces activités de délégitimation, plusieurs organisations, de l’Islam radical et de l’extrême-gauche, ont fait alliance avec des organisations des droits de l’Homme et des ONG de pays occidentaux.
 Les activités de délégitimation sont caractérisées par l’organisation de flottilles et de convois pour la bande de Gaza, de manifestations de protestation, de défilés, d’évènements-anniversaires, de boycott de produits israéliens, etc. Les organisateurs des activités de délégitimation tentent de donner à ces événements une couverture médiatique et de présenter un défi à Israël dans sa riposte.