Hamas

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (4-10 mars 2020)

La semaine dernière, la bande de Gaza était relativement calme. Jusqu'à présent, on ne sait pas si les marches du retour reprendront le 30 mars comme prévu. Une attaque à l'arme blanche a été tentée Porte de Naplouse dans la vieille ville de Jérusalem. Le terroriste a été arrêté. Aucune victime n'a été signalée. Un porte-parole du gouvernement de l'Autorité Palestinienne (AP) a annoncé que jusqu'à présent 26 personnes infectées par le coronavirus ont été identifiées, la plupart à Bethléem. L'AP a déclaré l'état d'urgence et a pris une série de mesures pour empêcher la propagation du virus sur son territoire. Jusqu'à présent, aucun cas d'infection à coronavirus n'a été signalé dans la bande de Gaza. L'épidémie de coronavirus a entraîné une diminution du nombre de fidèles qui se rendent dans les mosquées pour prier par rapport aux semaines précédentes.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (26 février – 3 mars 2020)

La semaine dernière a été relativement calme après le dernier cycle d'escalade dans la bande de Gaza. Lundi, jour des élections générales israéliennes, s'est passé sans incident exceptionnel. Une fermeture générale a été imposée à la Judée-Samarie et levée mardi matin. À l'exception des cocktails Molotov et des pierres lancés sur des véhicules israéliens circulant sur les routes, aucun événement exceptionnel n'a été enregistré en Judée-Samarie.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (19-25 février 2020)

La semaine dernière, les événements terroristes se sont concentrés sur une nouvelle série d'escalade depuis la bande de Gaza, initiée par le Jihad islamique palestinien (JIP) (23-24 février 2020). Plus de 110 roquettes ont été tirées sur les localités israéliennes près de la bande de Gaza et les villes du Sud Sderot et Ashqelon. En réponse, les forces de Tsahal ont attaqué des cibles de la branche armée du JIP dans la bande de Gaza et près de Damas. Dans ce cycle d'escalade, comme dans le précédent (novembre 2019), le Hamas s'est abstenu de tirer des roquettes et les forces de Tsahal ont évité d'attaquer des cibles du Hamas.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (12-18 février 2020)

La semaine dernière, le terrorisme de la bande de Gaza a inclus des tirs de roquettes sporadiques et le lancer de ballons piégés en Israël. Les médias palestiniens et israéliens ont rapporté qu'après la visite de la délégation égyptienne de sécurité dans la bande de Gaza (10 février 2020), il avait été décidé d'arrêter les lancers de ballons piégés. Israël, pour sa part, a promis de mettre en œuvre des mesures dans le cadre d'accords d'accalmie pour atténuer la situation dans la bande de Gaza si le calme est maintenu. Cependant, la situation est toujours instable et le temps nous dira si l'activité politique mettra fin à la violence en cours dans la bande de Gaza.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (5-11 février 2020)

La semaine dernière a été caractérisée par une augmentation de la violence de la bande de Gaza et une augmentation des attaques terroristes populaires et des affrontements violents entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes. De hauts responsables de l'Autorité Palestinienne ont lié l'augmentation de la violence au plan Trump. Les porte-parole du Hamas et du Jihad islamique palestinien ont salué les attaques et les émeutes et ont appelé à une "révolution en cours" et à une "intifada populaire" en Cisjordanie. À ce stade, on ne sait pas si la montée de la violence est une seule flambée ou si nous sommes confrontés au début d'une tendance à la montée du terrorisme populaire (qui a eu tendance à diminuer ces dernières années).
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (29 janvier – 4 février 2020)

Après la publication officielle du plan Trump, la violence dans la bande de Gaza s'est aggravée, avec 11 roquettes et obus de mortier tirés sur Israël et une augmentation du lancer de ballons piégés. En réponse, les forces de Tsahal ont attaqué plusieurs cibles dans la bande de Gaza, la plupart appartenant au Hamas. En outre, l'importation de ciment dans la bande de Gaza a été interdite et 500 permis d'entrée en Israël pour les hommes d'affaires de Gaza ont été annulés.
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

202020192018201720162015201420132012201120102009200820072006