Hamas

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (27 novembre – 3 décembre 2019)

Le 29 novembre 2019, pour la troisième semaine consécutive, la marche du retour dans la bande de Gaza a été reportée. Malgré le report des événements de mars, plusieurs jeunes émeutiers palestiniens se sont rassemblés dans le Sud de la bande de Gaza et ont lancé des cocktails Molotov, des engins piégés et des pierres sur les forces de Tsahal.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (20-26 novembre 2019)

Le 22 novembre 2019, la marche du retour dans la bande de Gaza a été reportée. La marche du 15 novembre 2019, à la fin de la récente vague d'escalade, a également été reporté. Le journal libanais al-Akhbar, affilié au Hezbollah, a annoncé que des discussions étaient en cours sur la possibilité d'organiser les marches une fois par mois ou à des dates nationales. L'Autorité nationale suprême a démenti ces informations, affirmant que la marche du 29 novembre 2019 aurait lieu comme prévu vendredi prochain. Apparemment, les rapports reflètent le sentiment que les marches du retour ont périclité et que d'autres modes d'action sont recherchés.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (9-16 novembre 2019)

Le 12 novembre 2019, les forces de Tsahal ont éliminé Baha'a Abu Alta, le commandant de la brigade Nord du Jihad islamique dans la bande de Gaza. En parallèle, suite à une frappe dans le quartier d'Al-Yamza à Damas, le fils d'Akram Ajuri, un haut responsable du JIP a été tué. Israël n'a pas revendiqué la responsabilité de l'attaque, mais le Jihad islamique en Palestine l'a reliée à l'élimination dans la bande de Gaza. Par la suite, le JIP a tiré des roquettes sur le Sud et le Centre d'Israël lors d'une série d'escalade (12 novembre 2019).
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (30 octobre – 5 novembre 2019)

La semaine dernière, les événements ont été marqués par deux attaques à la roquette en provenance de la bande de Gaza, visant la ville de Sderot, dans le Sud d'Israël, et le Néguev occidental. Huit roquettes ont été interceptées par le système de défense aérienne Dôme de Fer. Une roquette a touché une maison à Sderot, causant des dégâts matériels. Plusieurs personnes ont été traitées pour choc. En réponse, les forces de Tsahal ont attaqué une série d'objectifs du Hamas, Israël considérant le Hamas comme responsable de ce qui se passe dans la bande de Gaza.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (24-29 octobre 2019)

Les marches du retour du 25 octobre 2019 ont rassemblé environ 5 000 Palestiniens (un nombre relativement faible). Le niveau de violence était similaire à celui des semaines précédentes. Au cours des événements, des Palestiniens ont lancé des explosifs et des cocktails Molotov sur les forces de Tsahal, détruit la barrière de sécurité et tenté de pénétrer en territoire israélien.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (7-24 octobre 2019)

Les marches du retour dans la bande de Gaza, tenues les 11 et 18 octobre 2019, ont été caractérisées par différents niveaux de violence (relativement élevés le 11 octobre et relativement faibles le 18 octobre). Des engins piégés et des cocktails Molotov ont été lancés sur les forces de Tsahal et des tentatives de pénétrer en territoire israélien ont été signalées.
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

20192018201720162015201420132012201120102009200820072006

Hamas

Le Hamas est un mouvement islamique sunnite fondamentaliste, créé en 1987 par des membres des Frères Musulmans dans la bande de Gaza. Le mouvement prône la création d’un Etat islamique sur tout le territoire de l’Etat d’Israël et reconnaît le droit d’Israël à exister.
La direction du mouvement possède deux branches : le Hamas interne : qui comprend le gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza et est responsable des activités gouvernementales courantes y compris des activités sociales face à la population de la bande de Gaza. Le Hamas externe (le bureau politique), situé en dehors des frontières de la bande de Gaza, notamment en Syrie, et chargé des liens avec les pays et organes divers principalement pour la collecte de fonds et de moyens pour le Hamas.
Selon la charte du Hamas, le document fondateur du mouvement qui détermine sa politique, et selon des déclarations des dirigeants du Hamas, l’unique moyen d’arriver aux buts du mouvement passe par la lutte armée contre Israël. Le Hamas possède une branche armée, les Brigades Izz al-Din al-Qassam, qui effectue des attentats contre Israël, y compris des tirs de roquettes et des attaques suicide.
Le Hamas est reconnu organisation terroriste par les Etats-Unis et l’Union Européenne.
Au fil des ans, le Hamas s’est plaint de la politique de l’OLP et de l’Autorité Palestinienne, ce qui a été source de conflit entre les parties, le sommet ayant été atteint en Juin 2007 avec la prise de contrôle de la bande de Gaza par la force en parallèle à la répression des activistes du Fatah et de l’Autorité Palestinienne.