Hamas

Opération Plomb Durci – Mise à jour No. 3

Le 29 décembre, au troisième jour de l’Opération Plomb Durci, l’armée de l’air israélienne a poursuivi ses frappes sur des cibles du Hamas et des autres organisations terroristes dans la bande de Gaza. Les cibles étaient des installations militaires, des symboles de l’administration du Hamas, des terroristes ainsi que des armes et des munitions. Le
Lire la suite...

Opération Plomb Durci – Mise à jour No.2

Le 28 décembre, l’armée de l’air israélienne a attaqué plus de 90 cibles du Hamas, incluant des infrastructures militaires, des équipements de l’administration du Hamas et des terroristes. Le cabinet du chef de l’administration du Hamas Ismail Haniyah a également été pris pour cible ainsi que 40 tunnels. Un total de plus de 300 cibles
Lire la suite...

Opération Plomb Durci – Mise à jour No. 1

À 11h30 le 27 décembre, des avions de l’armée de l’air israélienne ont frappé plusieurs cibles du Hamas et des autres organisations terroristes palestiniennes lors d’une opération baptisée “Plomb Durci.” Cette opération devenait une nécessaire réponse à une longue période de tirs de roquettes et d’obus de mortier sur les centres urbains du Néguev occidental,
Lire la suite...

Escalade dans le Sud : plus de 60 roquettes et obus de mortier ont été tirés sur Ashqelon, Netivot, Sderot et d’autres centres urbains du Néguev occidental. Le Hamas a revendiqué la responsabilité de la plupart des attaques.

Le 24 décembre, cinq jours après la fin de la trêve, Ashqelon, Netivot et Sderot, ainsi que les localités, les terminaux et les bases de Tsahal situées près de la bande de Gaza ont été les cibles d’attaques massives de roquettes et d’obus de mortier. Au moins 60 roquettes et obus de mortier ont été
Lire la suite...

Nouvelle escalade des attaques de la bande de Gaza alors que le Hamas annonce la fin de la trêve

Le 19 décembre 2008, selon le Hamas et les autres organisations terroristes palestiniennes, la trêve devait prendre fin (la position d’Israël est que la trêve est illimitée dans le temps).
Lire la suite...

Emissions sur les chaînes de télévision Al-Manar du Hezbollah et Al-Aqsa du Hamas : des personnalités islamiques radicales en Jordanie et au Liban prônent les attentats suicide, appellent au meurtre des Juifs et des Israéliens et à la destruction de l’Eta

Dans le cadre de la campagne de propagande du Hamas visant à s’assurer le soutien de la communauté arabo-musulmane avec les résidents de la bande de Gaza, la chaîne Al-Aqsa du Hamas et la chaîne Al-Manar du Hezbollah ont récemment diffusé des émissions de propagande et d’incitation à la haine anti-israélienne et antisémite.
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

20192018201720162015201420132012201120102009200820072006

Hamas

Le Hamas est un mouvement islamique sunnite fondamentaliste, créé en 1987 par des membres des Frères Musulmans dans la bande de Gaza. Le mouvement prône la création d’un Etat islamique sur tout le territoire de l’Etat d’Israël et reconnaît le droit d’Israël à exister.
La direction du mouvement possède deux branches : le Hamas interne : qui comprend le gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza et est responsable des activités gouvernementales courantes y compris des activités sociales face à la population de la bande de Gaza. Le Hamas externe (le bureau politique), situé en dehors des frontières de la bande de Gaza, notamment en Syrie, et chargé des liens avec les pays et organes divers principalement pour la collecte de fonds et de moyens pour le Hamas.
Selon la charte du Hamas, le document fondateur du mouvement qui détermine sa politique, et selon des déclarations des dirigeants du Hamas, l’unique moyen d’arriver aux buts du mouvement passe par la lutte armée contre Israël. Le Hamas possède une branche armée, les Brigades Izz al-Din al-Qassam, qui effectue des attentats contre Israël, y compris des tirs de roquettes et des attaques suicide.
Le Hamas est reconnu organisation terroriste par les Etats-Unis et l’Union Européenne.
Au fil des ans, le Hamas s’est plaint de la politique de l’OLP et de l’Autorité Palestinienne, ce qui a été source de conflit entre les parties, le sommet ayant été atteint en Juin 2007 avec la prise de contrôle de la bande de Gaza par la force en parallèle à la répression des activistes du Fatah et de l’Autorité Palestinienne.