Hamas

La découverte d’une cellule du Hamas (en Judée) a permis de déjouer une tentative d’enlèvement d’Israéliens supposés servir de monnaie d’échange dans des négociations pour la libération de prisonniers palestiniens.

Ces derniers mois, les forces israéliennes de sécurité ont démantelé une cellule de membres du Hamas en Judée. Dirigés par des activistes de la bande de Gaza, les membres de la cellule prévoyaient d’enlever un résident des implantations ou un soldat dans le secteur de Jérusalem et de l’utiliser comme monnaie d’échange dans des négociations
Lire la suite...

Le Premier ministre du Hamas s’aligne sur l’axe irano-syrien : durant sa visite à Damas et à Téhéran, Ismail Haniya a rappelé que le Hamas s’opposait au droit d’Israël à exister et prônait sa destruction par le terrorisme. Il a également rejeté les requêt

 Le Premier ministre du Hamas Ismail Haniya a effectué début Décembre une tournée dans les pays arabes. Le 3 décembre, il s’est rendu au Qatar, avant de rejoindre la Syrie du 3 au 7 décembre. Entre le 7 et le 11, il a été reçu en Iran, et de là s’est rendu au Soudan.
Lire la suite...

Les organisations terroristes palestiniennes, conscientes que Tsahal n’attaquera pas délibérément des civils, ont récemment multiplié le recours aux boucliers humains afin de protéger leurs bases et leurs membres.

1. Les organisations terroristes palestiniennes opérant dans la bande de Gaza recourent de plus en plus fréquemment aux civils comme boucliers humains : elles établissement leurs infrastructures militaires dans des secteurs densément peuplés, tirent des roquettes sur Israël depuis des zones surpeuplées, ouvrent le feu sur les soldats de Tsahal depuis des secteurs habités par
Lire la suite...

Dans des propos exceptionnels tenus à l’occasion du premier anniversaire du désengagement, le porte-parole du gouvernement du Hamas Ghazi Hamad critique l’anarchie et la corruption qui règnent dans la bande de Gaza, accusant la société palestinienne et no

Il critique également les tirs de roquettes contre Israël, qui selon lui font plus de mal que de bien, et affirme que les Palestiniens doivent faire leur examen de conscience pour mettre fin à cette situation.
Lire la suite...

Tentatives déjouées d’attentats suicides et d’enlèvements d’Israéliens par les organisations terroristes palestiniennes durant la guerre au Liban ; certaines de ces tentatives étaient fomentées par le Hezbollah, dans le but de créer un nouveau front en Is

Durant la guerre contre le Hezbollah au Liban, les forces israéliennes de sécurité ont déjoué plusieurs attentats suicides et tentatives d’enlèvements de sodlats et de civils israéliens supposés servir de monnaie d’échange contre des prisonniers palestiniens. Certaines de ces attaques terroristes ont été déjouées peu de temps avant leur exécution.
Lire la suite...

Pour la première fois, le gouvernement russe publie une liste de 17 organisations terroristes islamiques, déclarées interdites en Russie.

La liste n’inclut pas les deux principales organisations terroristes moyen-orientales, le Hezbollah et le Hamas, le gouvernement russe ayant déclaré qu’elles ne représentaient pas un danger pour la sécurité russe, et ignorant de fait la proximité idéologique du Hamas avec les séparatistes tchétchènes.
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

20192018201720162015201420132012201120102009200820072006

Hamas

Le Hamas est un mouvement islamique sunnite fondamentaliste, créé en 1987 par des membres des Frères Musulmans dans la bande de Gaza. Le mouvement prône la création d’un Etat islamique sur tout le territoire de l’Etat d’Israël et reconnaît le droit d’Israël à exister.
La direction du mouvement possède deux branches : le Hamas interne : qui comprend le gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza et est responsable des activités gouvernementales courantes y compris des activités sociales face à la population de la bande de Gaza. Le Hamas externe (le bureau politique), situé en dehors des frontières de la bande de Gaza, notamment en Syrie, et chargé des liens avec les pays et organes divers principalement pour la collecte de fonds et de moyens pour le Hamas.
Selon la charte du Hamas, le document fondateur du mouvement qui détermine sa politique, et selon des déclarations des dirigeants du Hamas, l’unique moyen d’arriver aux buts du mouvement passe par la lutte armée contre Israël. Le Hamas possède une branche armée, les Brigades Izz al-Din al-Qassam, qui effectue des attentats contre Israël, y compris des tirs de roquettes et des attaques suicide.
Le Hamas est reconnu organisation terroriste par les Etats-Unis et l’Union Européenne.
Au fil des ans, le Hamas s’est plaint de la politique de l’OLP et de l’Autorité Palestinienne, ce qui a été source de conflit entre les parties, le sommet ayant été atteint en Juin 2007 avec la prise de contrôle de la bande de Gaza par la force en parallèle à la répression des activistes du Fatah et de l’Autorité Palestinienne.