Hamas

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (24-30 juin 2020)

La situation dans la bande de Gaza et en Judée-Samarie s'est réchauffée la semaine dernière. Deux roquettes ont été lancées en territoire israélien depuis la bande de Gaza. En réponse, des avions de l'armée de l'air israélienne ont attaqué des cibles terroristes du Hamas dans le Sud de la bande de Gaza. Une attaque à la voiture bélier a été menée en Judée-Samarie et une attaque à l'arme blanche a été déjouée. Les Palestiniens continuent de lancer des pierres et des cocktails Molotov sur des véhicules civils israéliens.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (17-23 juin 2020)

La Judée-Samarie et la bande de Gaza ont été relativement calmes (à l'exception d'incidents de lancer de pierres et de cocktails Molotov sur des véhicules israéliens circulant sur les routes de Judée-Samarie). L'AP et le Hamas ont consacré la majeure partie de leur attention à la lutte contre le COVID-19 et à la campagne contre le "plan d'annexion" d'Israël.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (10-16 juin 2020)

Dans la bande de Gaza, il y a eu un certain "réchauffement" cette semaine après quelques mois de calme relatif dû au virus Corona. En Judée-Samarie, le calme a été relatif après que le nombre d'attaques terroristes populaires a atteint son sommet (sept attaques) en Mai 2020. L'Autorité Palestinienne poursuit la campagne diplomatique et explicative sur la scène internationale pour contrecarrer l'intention d'Israël d'annexer les territoires palestiniens.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (20-26 mai 2020)

En Judée-Samarie, on observe une tendance à la hausse des attaques / tentatives d'attentats terroristes. Cette semaine, des gardes-frontières ont tenté l'objet d'un tentative d'attaque à l'arme blanche à Armon Hanatsiv. Dans la bande de Gaza, plusieurs ballons explosifs ont été lancés en Israël. Les lancers de ballons ont cessé il y a environ trois mois. À notre avis, à ce stade, il ne s'agit pas encore d'une décision formelle des dirigeants du Hamas de reprendre les lancers, mais plutôt d'initiatives locales d'organisations qui se "spécialisaient" auparavant dans ce schéma d'action.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (13-19 mai 2020)

Bien que la bande de Gaza soit relativement calme, en Judée-Samarie, le nombre d'attaques terroristes et de tentatives d'attentats populaires a récemment augmenté. L'événement le plus notable a été l'attaque à la voiture bélier au Sud du Mont Hébron, où un soldat de Tsahal a été grièvement blessé. La semaine dernière, une attaque à l'arme blanche et une tentative de lancer d'engins piégés sur les forces de Tsahal ont été empêchées. Dans l'intervalle, les Palestiniens continuent de lancer des cocktails Molotov et des pierres sur des véhicules israéliens sur les routes de Judée-Samarie.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (6-12 mai 2020)

La propagation du COVID-19 en Judée-Samarie et dans la bande de Gaza est modérée et sous contrôle. En Judée-Samarie, la propagation tend à diminuer (le nombre de cas actifs est tombé à 66). Dans la bande de Gaza, aucune nouvelle infection n'a été découverte (le nombre reste stable à 20, dont 14 se sont rétablis). Cependant, de hauts responsables de l'administration du Hamas restent préoccupés par une flambée incontrôlée de virus en raison du manque de directives générales et de mesures préventives du public.
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

202020192018201720162015201420132012201120102009200820072006

Hamas

Le Hamas est un mouvement islamique sunnite fondamentaliste, créé en 1987 par des membres des Frères Musulmans dans la bande de Gaza. Le mouvement prône la création d’un Etat islamique sur tout le territoire de l’Etat d’Israël et reconnaît le droit d’Israël à exister.
La direction du mouvement possède deux branches : le Hamas interne : qui comprend le gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza et est responsable des activités gouvernementales courantes y compris des activités sociales face à la population de la bande de Gaza. Le Hamas externe (le bureau politique), situé en dehors des frontières de la bande de Gaza, notamment en Syrie, et chargé des liens avec les pays et organes divers principalement pour la collecte de fonds et de moyens pour le Hamas.
Selon la charte du Hamas, le document fondateur du mouvement qui détermine sa politique, et selon des déclarations des dirigeants du Hamas, l’unique moyen d’arriver aux buts du mouvement passe par la lutte armée contre Israël. Le Hamas possède une branche armée, les Brigades Izz al-Din al-Qassam, qui effectue des attentats contre Israël, y compris des tirs de roquettes et des attaques suicide.
Le Hamas est reconnu organisation terroriste par les Etats-Unis et l’Union Européenne.
Au fil des ans, le Hamas s’est plaint de la politique de l’OLP et de l’Autorité Palestinienne, ce qui a été source de conflit entre les parties, le sommet ayant été atteint en Juin 2007 avec la prise de contrôle de la bande de Gaza par la force en parallèle à la répression des activistes du Fatah et de l’Autorité Palestinienne.