Financement du terrorisme

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (18-23 avril 2013)

Cette semaine encore, les tirs sporadiques de roquettes se poursuivent sur le Néguev occidental. Un responsable salafiste de la bande de Gaza a déclaré que le “jihad ne cessera pas” en dépit des pressions du Hamas et de l’Egypte. Les tirs de roquettes et les propos d’incitation des activistes jihado-salafistes représentent un challenge sécuritaire et
Lire la suite...

Le rapport de l’enquête de l’attentat de Bourgas publié par la Bulgarie témoigne clairement de l’implication du Hezbollah dans sa planification et son exécution.

Le 5 février 2013, sept mois après l’attentat terroriste de Bourgas, la Bulgarie a publié un rapport détaillant les conclusions de l’enquête de l’incident. Selon les autorités bulgares, les conclusions du rapport indiquent clairement que “la branche militaire du Hezbollah” a été impliquée dans la planification et l’exécution de l’attaque.
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

201420132012201020092008200720062005

Financement du terrorisme

Afin de mettre en œuvre leurs activités, les organisations terroristes doivent garantir des sources de financement. Dans certains cas, le financement du terrorisme se fait par le biais de fonds réunis de manière illégale. Cependant, il existe des organisations terroristes qui financent leurs activités terroristes également par des fonds recueillis légalement, dont des collectes, des organismes de charité etc., destinés au financement du terrorisme. Parfois, les donateurs ne sont pas au courant que leur argent est destiné à financer le terrorisme. Les pays soutenant le terrorisme sont une autre source du financement du terrorisme.
Le Hamas possède un large réseau social basé sur les donations. Au cours des années, des fonds nombreux ont été créées dans plusieurs pays afin de recueillir des fonds pour le mouvement. Une partie significative de ces fonds est destinée à financer son réseau social mais finance en fait le terrorisme.
Un rapport publié basé sur des documents et des informations saisis durant l’Opération Rempart affirme que Yasser Arafat était personnellement impliqué dans la fomentation d’attentats et le financement du terrorisme palestinien. Selon le rapport, de l’argent en provenance de l’Union Européenne et de pays donateurs a servi à financer le terrorisme. Des pays arabes soutiennent également le financement du terrorisme. Aujourd’hui, le gouvernement d’Abu Mazen s’affranchit du terrorisme et affirme même que la deuxième intifada a causé de lourds préjudices aux Palestiniens.
Un des moyens de lutter contre le terrorisme est de lutter contre le financement du terrorisme. Cependant, de même que le combat contre les activités de financement du terrorisme s’accroît, les méthodes de financement prennent une tournure sophistiquée et se diversifient.