Données

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (3-9 juillet 2019)

Le vendredi 5 juillet 2019, la marche du retour s'est déroulée en présence d'environ 7 000 Palestiniens (similaire à la semaine dernière). Le niveau de violence était relativement faible, semblable à celui des semaines précédentes : des Palestiniens ont lancé des engins piégés, saboté la barrière de sécurité, tenté de pénétrer en territoire israélien et lancé des ballons. Deux incendies ont été identifiés en territoire israélien. (Remarque: au cours de la semaine, plusieurs Palestiniens ont été arrêtés alors qu'ils franchissaient la barrière de sécurité. Ils avaient des grenades à fragmentation, des accélérateurs et un couteau.)
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (26 juin – 2 juillet 2019)

Le vendredi 28 juin 2019, environ 7 000 Palestiniens ont assisté à la marche du retour dans la bande de Gaza. La semaine dernière également, la violence autour de la barrière de sécurité frontalière s'est poursuivie : plusieurs dizaines de Palestiniens ont lancé des engins piégés et des cocktails Molotov sur les forces de Tsahal, tenté de saboter la clôture et tenté de franchir la frontière israélienne.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (19-25 juin 2019)

Le vendredi 21 juin 2019, la marche du retour hebdomadaire a eu lieu le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza. Environ 6 000 Palestiniens ont participé, un peu plus que ces dernières semaines. Au cours de l'émeute, ils ont eu recours aux formes habituelles de violence extrême près de la barrière : ils ont lancé des cocktails Molotov et des engins piégés, saboté la clôture et tenté de pénétrer en territoire israélien. Le thème du vendredi 28 juin sera "Que l'atelier de Bahreïn soit un échec".
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (12-18 juin 2019)

Le vendredi 14 juin 2019, la marche du retour s'est déroulée comme d'habitude le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza. Le nombre de participants était relativement faible (environ 4 300) et le niveau de violence était relativement faible (tentatives de sabotage de la barrière de sécurité et de passage de la frontière en territoire israélien, lancer d'engins piégés et de grenades). En outre, la semaine dernière, deux roquettes ont été tirées sur Israël. L'un des engins a touché une école talmudique dans la ville de Sderot, dans le Sud du pays. Le Hamas a nié toute implication et a annoncé qu'il avait arrêté deux "rebelles" responsables du tir.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (5-11 juin 2019)

Le vendredi 7 juin 2019, la marche du retour n'a pas eu lieu à cause de l'Aïd al-Fitr. Des responsables du Hamas et du Jihad Islamique Palestinien (JIP) ont menacé de reprendre l'escalade si Israël ne mettait pas en œuvre ce qu'ils appellent les "compréhensions de l'accalmie". Ils faisaient référence à l'escalade de la violence des marches du retour et à l'augmentation du nombre de ballons incendiaires lancés en territoire israélien.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (24 mai – 4 juin 2019)

Lors des manifestations de la marche du retour, le 31 mai 2019, le thème était "Journée mondiale de Jérusalem". Environ 7 300 Palestiniens ont participé à la marche, moins que les attentes du Jihad Islamique Palestinien (JIP) et du Hamas. Bien que le Hamas ait maîtrisé les manifestants, les actes de violence se sont poursuivis : deux tentatives de pénétration en territoire israélien ont été signalées. Un engin piégé et deux grenades ont été lancés sur la barrière.
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

201920182017201620152014201320122011201020092008200720062005