Données

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (20-26 décembre 2017)

Cette semaine, les émeutes et les manifestations ont continué après la déclaration de Trump et le vote d'urgence organisé à l'Assemblée générale des Nations Unies, en dépit d'une légère diminution du nombre de participants (environ 3 000 en fin de semaine à plusieurs endroits en Judée-Samarie et à Jérusalem Est, et environ 4 000 dans la bande de Gaza). Cependant, les manifestations palestiniennes qui ont débuté après la déclaration n'ont pas pris fin.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (13 -19 décembre 2017)

Près de deux semaines après la déclaration de Trump sur la reconnaissance de Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël, les manifestations de colère se sont poursuivies dans l'arène palestinienne, à une intensité moindre toutefois que celle escomptée par certains Palestiniens. Les manifestations et les réunions de protestation se sont poursuivies dans les Etats arabes et musulmans, en particulier en Jordanie et en Turquie.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (6-12 décembre 2017)

La vague d'émeutes palestiniennes et d'affrontements avec les forces de sécurité israéliennes continue en Judée-Samarie, à Jérusalem et dans la bande de Gaza, bien que de manière moins intensive par rapports aux sommets de vendredi et samedi (8 et 9 décembre 2017). Les médias palestiniens constituent une plate-forme pour les appels à l'émeute. En parallèle, au cours des derniers jours, trois attaques terroristes ont été commises.
Lire la suite...

Réactions palestiniennes à la déclaration de Trump sur la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël (exact au 10 décembre 2017)

La déclaration de Trump selon laquelle les Etats-Unis reconnaissent Jérusalem comme capitale d'Israël a donné lieu à des appels de la part des dirigeants de l'Autorité Palestinienne (AP) et du Fatah à des manifestations de protestation. Les dirigeants du Hamas et du Jihad Islamique Palestinien (JIP) ont appelé à un renouvellement de la campagne armée contre Israël.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (8-14 novembre 2017)

En réponse aux menaces du Jihad Islamique Palestinien de se venger de l'explosion du tunnel terroriste et de la mort de ses membres, le général Yoav Mordechaï, le coordinateur des activités du gouvernement dans les territoires, a averti que si l'organisation attaquait Israël, Israël réagirait avec intensité et détermination. Sa déclaration visait non seulement le JIP mais également le Hamas.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (1er-7 novembre 2017)

La semaine dernière, en Judée-Samarie des rassemblements, des défilés et des manifestations ont eu lieu pour marquer le centenaire de la Déclaration Balfour. Les événements se sont déroulés sans heurts avec les forces de sécurité israéliennes. Le ministre palestinien des Affaires étrangères a déclaré que les Palestiniens allaient déposer des plaintes contre la Déclaration Balfour auprès de tribunaux européens et internationaux.
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

201920182017201620152014201320122011201020092008200720062005

Données

Un long et sanguinaire conflit se déroule entre Israël et les organisations terroristes palestiniennes. Ce combat s’exprime principalement par les attentats terroristes, qui ont fait jusqu’ici de nombreuses victimes. Il est difficile de savoir exactement à quel moment les terroristes ont commencé à commettre des attentats contre Israël. Cependant, il est possible de dire que la Guerre des Six Jours a été un tournant après lequel les organisations terroristes palestiniennes se sont renforcées et les attentats terroristes ont pris de l’ampleur en Israël et à l’extérieur contre des cibles israéliennes et juives.
Dans les années 1970, les attentats terroristes étaient principalement des détournements d’avion, effectués par des terroristes du Front. Après les évènements de Septembre noir (1970), les principaux attentats terroristes ont été commis à l’étranger par des terroristes du Fatah (sous le nom de Septembre noir), le principal étant l’attentat contre la délégation israélienne aux Jeux olympiques de Munich. De même, des attentats terroristes ont été commis depuis la frontière (attentats de la frontière jordanienne jusqu’en 1970 puis attentats de la frontière libanaise), une partie visant des cibles civiles. Dans les années 1990, les attentats suicide sont devenus la méthode de combat principale des organisations terroristes palestiniennes, au départ par des organisations islamiques radicales dont le Hamas, suivies par les organisations laïques qui ont également commis des attentats terroristes. 
Une hausse conséquence des attentats suicide a été notée durant le combat terroriste palestinien (l’Intifada al-Aqsa, 2000-2005) durant lequel de nombreux attentats terroristes ont été commis, notamment des attentats suicide qui ont perturbé la vie en Israël et ont menacé les principales villes.
La diminution des attentats terroristes a débuté après l’Opération Plomb Durci et s’est confirmée avec la construction de segments de la barrière de sécurité.