Données

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (21-27 décembre 2011)

Les tirs sporadiques de roquettes et d’obus de mortier dans le Néguev occidental se sont poursuivis au cours de la semaine écoulée. Trois roquettes et deux obus de mortier ont été identifiés en territoire israélien. Ismail Haniya, le chef de l’administration de facto du Hamas dans la bande de Gaza, est actuellement en visite dans
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (14-20 décembre 2011)

Les événements de la semaine ont été marqués par la mise en œuvre de la deuxième étape de l’accord de libération de Gilad Shalit. Cinq cent cinquante terroristes palestiniens ont été libérés des prisons israéliennes et remis à l’Autorité Palestinienne et au Hamas. L’application de la deuxième étape a ré-enflammé la critique du Fatah quant
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (7-13 décembre 2011)

Les événements terroristes de la semaine écoulée ont été marqués par une nouvelle escalade au Sud d’Israël (8-10 décembre), débutée par une frappe de l’armée de l’air israélienne dans laquelle deux terroristes ont été tués. Un d’entre eux était un membre des Brigade des Martyrs d’Al-Aqsa qui était sur le point de préparer une attaque
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (30 novembre-6 décembre 2011)

Cette semaine, une roquette a été tirée dans le Néguev occidental depuis la bande de Gaza. Au Liban, une organisation affiliée au jihad mondial appelée les Brigades Abdullah Azzam a affirmé ne pas être responsable des tirs ayant visé la Galilée occidentale les 28-29 novembre, après les avoir revendiqués dans un premier temps.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (23-29 novembre 2011)

Dans la nuit du 28 novembre, trois roquettes ont été tirées du Sud Liban en Galilée occidentale, sans faire de blessés. Des dégâts ont été signalés. Un réseau affilié à Al-Qaïda et au jihad mondial appelé les Brigades Abdullah Azzam a revendiqué la responsabilité de l’attaque. Il y a deux ans, le même réseau avait
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (16-22 novembre 2011)

Au cours de la semaine écoulée, deux roquettes se sont abattues en territoire israélien. L’un des engins a touché une école maternelle dans le Néguev occidental. En réponse, des appareils de l’armée de l’air israélienne ont frappé deux cibles terroristes dans la bande de Gaza.
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

201920182017201620152014201320122011201020092008200720062005

Données

Un long et sanguinaire conflit se déroule entre Israël et les organisations terroristes palestiniennes. Ce combat s’exprime principalement par les attentats terroristes, qui ont fait jusqu’ici de nombreuses victimes. Il est difficile de savoir exactement à quel moment les terroristes ont commencé à commettre des attentats contre Israël. Cependant, il est possible de dire que la Guerre des Six Jours a été un tournant après lequel les organisations terroristes palestiniennes se sont renforcées et les attentats terroristes ont pris de l’ampleur en Israël et à l’extérieur contre des cibles israéliennes et juives.
Dans les années 1970, les attentats terroristes étaient principalement des détournements d’avion, effectués par des terroristes du Front. Après les évènements de Septembre noir (1970), les principaux attentats terroristes ont été commis à l’étranger par des terroristes du Fatah (sous le nom de Septembre noir), le principal étant l’attentat contre la délégation israélienne aux Jeux olympiques de Munich. De même, des attentats terroristes ont été commis depuis la frontière (attentats de la frontière jordanienne jusqu’en 1970 puis attentats de la frontière libanaise), une partie visant des cibles civiles. Dans les années 1990, les attentats suicide sont devenus la méthode de combat principale des organisations terroristes palestiniennes, au départ par des organisations islamiques radicales dont le Hamas, suivies par les organisations laïques qui ont également commis des attentats terroristes. 
Une hausse conséquence des attentats suicide a été notée durant le combat terroriste palestinien (l’Intifada al-Aqsa, 2000-2005) durant lequel de nombreux attentats terroristes ont été commis, notamment des attentats suicide qui ont perturbé la vie en Israël et ont menacé les principales villes.
La diminution des attentats terroristes a débuté après l’Opération Plomb Durci et s’est confirmée avec la construction de segments de la barrière de sécurité.