Données

Les tirs de roquettes et d’obus de mortier depuis la bande de Gaza 2000-2007

L’objectif principal de cette étude est d’analyser l’utilisation par les organisations terroristes des roquettes et des obus de mortier entre 2000 et 2007, correspondant aux années de la campagne terroriste déclenchée par les Palestiniens (“l’intifada Al-Aqsa”). Cette étude examine l’étendue des tirs, la politique employée par les diverses organisations, les facteurs influençant cette politique, les
Lire la suite...

Une roquette tirée sur le Nord du Néguev s’est abattue sur la base de Zikim, blessant 50 soldats

Le 11 septembre, peu avant 2h00 du matin, une roquette a été tirée de la région de Beit Lahiya au Nord de la bande de Gaza. L’engin s’est abattu au centre de la base de Zikim, blessant 50 soldats. La responsabilité de l’attaque a été conjointement revendiquée par le Jihad Islamique Palestinien et les Comités
Lire la suite...

Nouvelle tentative d’infiltration en Israël depuis la bande de Gaza

Le 6 septembre 2007, des soldats de Tsahal ont une nouvelle fois déjoué une tentative d’infiltration d’une cellule du Jihad Islamique Palestinien (JIP) et du Fatah. L’attaque contrecarrée a été menée par un groupe de six terroristes répartis en deux voitures et découverts à une distance d’environ 250 mètres de la barrière frontalière.
Lire la suite...

Intensification du terrorisme contre Israël comme solution au conflit interne palestinien

Dans une interview au quotidien Felesteen, le Dr. Moussa Abu Marzouq, vice-responsable du bureau politique du Hamas, a ouvertement reconnu que les tirs de roquettes sur Israël initiés par le Hamas à la mi-Mai 2007, visaient à détourner l’attention des confrontations avec le Fatah.
Lire la suite...

Les tirs de roquettes sur Sderot et les localités du Néguev occidental se poursuivent malgré une légère baisse

Depuis le 15 mai, 170 engins ont été tirés. Les attaques ont principalement frappé Sderot et les localités voisines. Deux engins se sont également abattus au Sud d’Ashqelon. Le Hamas et le Jihad Islamique Palestinien ont revendiqué la responsabilité de la majorité des tirs.
Lire la suite...

Les tirs de roquettes du Hamas sur Sderot entrent dans leur septième journée, alors que le cessez-le-feu entre le Hamas et le Fatah se maintient (mise à jour du bulletin du 20 mai)

Au cours des dernières vingt-quatre heures, 17 engins se sont abattus en territoire israélien, soit une légère baisse par rapport aux jours précédents. Une des roquettes a frappé un restaurant du kibboutz Nir Am. Il n’y a pas eu de victimes, mais des bâtiments ont été endommagés. Dans la matinée du 21 mai, trois engins
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

201920182017201620152014201320122011201020092008200720062005

Données

Un long et sanguinaire conflit se déroule entre Israël et les organisations terroristes palestiniennes. Ce combat s’exprime principalement par les attentats terroristes, qui ont fait jusqu’ici de nombreuses victimes. Il est difficile de savoir exactement à quel moment les terroristes ont commencé à commettre des attentats contre Israël. Cependant, il est possible de dire que la Guerre des Six Jours a été un tournant après lequel les organisations terroristes palestiniennes se sont renforcées et les attentats terroristes ont pris de l’ampleur en Israël et à l’extérieur contre des cibles israéliennes et juives.
Dans les années 1970, les attentats terroristes étaient principalement des détournements d’avion, effectués par des terroristes du Front. Après les évènements de Septembre noir (1970), les principaux attentats terroristes ont été commis à l’étranger par des terroristes du Fatah (sous le nom de Septembre noir), le principal étant l’attentat contre la délégation israélienne aux Jeux olympiques de Munich. De même, des attentats terroristes ont été commis depuis la frontière (attentats de la frontière jordanienne jusqu’en 1970 puis attentats de la frontière libanaise), une partie visant des cibles civiles. Dans les années 1990, les attentats suicide sont devenus la méthode de combat principale des organisations terroristes palestiniennes, au départ par des organisations islamiques radicales dont le Hamas, suivies par les organisations laïques qui ont également commis des attentats terroristes. 
Une hausse conséquence des attentats suicide a été notée durant le combat terroriste palestinien (l’Intifada al-Aqsa, 2000-2005) durant lequel de nombreux attentats terroristes ont été commis, notamment des attentats suicide qui ont perturbé la vie en Israël et ont menacé les principales villes.
La diminution des attentats terroristes a débuté après l’Opération Plomb Durci et s’est confirmée avec la construction de segments de la barrière de sécurité.