Diffusion du terrorisme

La Campagne européenne pour mettre fin au blocus de Gaza (ECESG) est une organisation anti-israélienne pro-Hamas qui a participé à la flottille du Mavi Marmara. L’ECESG est actuellement impliquée dans l’organisation d’une nouvelle flottille et dans d’autr

La Campagne européenne pour mettre fin au blocus de Gaza (European Campaign to End the Siege on Gaza- ECESG) est une organisation anti-israélienne pro-Hamas opérant en Europe. Elle a participé à la dernière flottille (qui s’est terminée par une confrontation violente à bord d’un des bateaux, le Mavi Marmara) avec une coalition de quatre autres
Lire la suite...

Plusieurs opérateurs de satellites, y compris occidentaux, continuent à fournir des services de télécommunication aux chaînes de télévision et de radio du Hezbollah et du Hamas, en dépit des restrictions imposées à leurs programmes par l’Europe et les Éta

Le Hezbollah et le Hamas possèdent une vaste infrastructure médiatique, qui inclut des chaînes de télévision par satellite et des stations radio. Leur réseau médiatique diffuse des programmes d’incitation à la haine et de propagande contre Israël (et régulièrement contre les Juifs) et l’Occident, non seulement au public palestinien et arabo-musulman, mais également au monde
Lire la suite...

Le Hamas et Hezbollah ont exprimé leur sympathie au Président soudanais suite au second mandat d’arrêt lancé contre lui par la Cour Pénale Internationale pour génocide

Le 12 juillet 2010, la Cour Pénale Internationale (CPI) a publié un second mandat d’arrêt contre le Président du Soudan Omar al-Bashir, pour trois chefs d’accusation de génocide. Aussitôt, le Hezbollah et le Hamas ont exprimé leur solidarité avec le Président soudanais, condamnant la communauté internationale (principalement les Etats-Unis) et le système international de justice,
Lire la suite...

La chaîne Al-Aqsa du Hamas contourne l’interdiction du CSA en signant un accord avec l’opérateur satellite koweïtien Gulfsat

Le 7 juin 2010, le gouvernement français a chargé le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) d’interrompre les retransmissions de la chaîne Al-Aqsa, une chaîne exploitée par le Hamas et diffusée via des satellites appartenant à Eutelsat, une société de télécommunications française située à Paris. Cette injonction a été donnée après que la France a reçu
Lire la suite...

Le gouvernement français interdit la diffusion des programmes de la chaîne Al-Aqsa du Hamas pour incitation à la haine et au terrorisme

Le 7 juillet 2010, le gouvernement français a chargé le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) de suspendre la diffusion des programmes de la chaîne Al-Aqsa du Hamas. La chaîne était diffusée via Eutelsat, une société satellitaire française située à Paris. Le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Bernard Valero a déclaré que la décision
Lire la suite...

Implication passée d’IHH dans le soutien au jihad mondial et à l’Islam radical – Complément d’information

Selon des informations vérifiées, l’organisation turque IHH était liée au jihad mondial et à des réseaux terroristes islamiques dans le passé, et a coopéré avec des cellules terroristes jihadistes dans plusieurs pays, dont en Bosnie, en Syrie, en Irak, en Afghanistan et en Tchétchénie. IHH a fourni un soutien principalement logistique pour le transport d’armes
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

2018201720162015201420132012201020092008200720062005

Diffusion du terrorisme

Les organisations terroristes palestiniennes et islamiques recourent largement aux moyens de communication écrits et électroniques afin de “diffuser le terrorisme” et des messages incitant au terrorisme. Chaque organisation possède ses propos outils médiatiques sophistiqués afin de diffuser le terrorisme, notamment des chaînes de télévision, des stations de radio, des journaux et l’utilisation de vecteurs divers. Parmi eux se remarquent notamment le Hamas et le Hezbollah, qui possèdent des chaînes de télévision satellite. Al-Qaïda possède également une infrastructure de communication sophistiquée.
Les organisations terroristes du monde ont appris à mettre à profit la révolution médiatique de la dernière décennie, utilisant massivement Internet pour diffuser le terrorisme. Internet permet aux organisations de diffuser le terrorisme et leurs messages sans censure, tout en profitant de la liberté d’expression, en passant au-delà des limitations géographiques et en contournant les obstacles posés par les gouvernements divers. La diffusion du terrorisme par Internet permet d’atteindre plusieurs objectifs, dont : expliquer et justifier les actes terroristes ; recueillir et transférer des informations ; accroître la capacité des organisations et façonner leur image ; recruter et diriger des activistes, etc.
L’organisation Al-Qaïda, le Hamas et le Hezbollah au Moyen-Orient sont des exemples flagrants d’organisations terroristes qui ont réussi à profiter de la révolution médiatique pour diffuser le terrorisme. Ces organisations recourent largement aux médias pour diffuser le terrorisme, en parallèle à leurs activités terroristes sur le terrain.