Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (9-16 avril 2019)

La semaine dernière, le niveau de violence manifesté lors de la marche du retour était à nouveau relativement faible (environ 7 500 personnes ont participé aux manifestations de la marche). Husam Badran, porte-parole du Hamas, a déclaré que l'accord conclu signifiait une amélioration du niveau de vie dans la bande de Gaza. Les unités de harcèlement de nuit gérées par le Hamas ont annoncé leur intention de reprendre leurs activités avec une intensité plus grande que par le passé.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (3-8 avril 2019)

La semaine dernière, les événements se sont concentrés sur la marche du vendredi, à laquelle ont participé environ 10 000 Palestiniens. Le niveau de violence était relativement faible, similaire à celui de Mars (semaine anniversaire de la première marche du retour). Un porte-parole de l'Autorité nationale suprême de la marche du retour, a déclaré qu'il existait un accord informel visant à mettre un terme aux activités des unités de harcèlement nocturne et au lancer de ballons incendiaires.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (27 mars – 2 avril 2019)

Les événements de la semaine dernière ont été consacrés à la marche du retour organisée le samedi 30 mars 2019, date du premier anniversaire de la marche du retour ainsi que de la Journée de la terre. Environ 40 000 manifestants palestiniens ont assisté à la marche. Au cours des événements, le niveau de violence était relativement moins élevé qu'au cours des dernières semaines, principalement en raison des mesures restrictives prises par le Hamas.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (20-26 mars 2019)

La semaine dernière, les événements ont été consacrés à une nouvelle vague d'escalade qui a débuté après une roquette tirée par le Hamas (qui affirme qu'elle a été tirée par erreur), qui a touché une maison dans une localité au Nord de Tel Aviv (sept blessés). Les forces de Tsahal ont réagi en attaquant des dizaines de cibles dans le Nord et le Centre de la bande de Gaza. Le Hamas a ensuite attaqué les localités israéliennes près de la bande de Gaza avec des tirs de roquettes et de mortier. La série a pris fin, probablement sous la pression de l’Égypte, qui a entraîné un cessez-le-feu unilatéral du Hamas et des autres organisations terroristes.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (6-12 mars 2019)

La semaine dernière, les Palestiniens ont continué de manifester un niveau élevé de violence lors de la "marche du retour" et les jours suivants. Les principales manifestations de violence ont consisté à lancer des engins piégés et des grenades, des ballons, à pénétrer quotidiennement en territoire israélien et à mener des activités de harcèlement nocturne. En outre, trois roquettes ont été tirées en territoire israélien. En réponse, des avions de l'armée de l'air israélienne ont attaqué des cibles du Hamas.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (13-19 mars 2019)

Les événements de la semaine dernière ont été centrés sur des attaques combinées (arme blanche et fusillade) à deux endroits près d'Ariel, en Samarie. Un soldat de Tsahal et un civil israélien ont été tués et un autre soldat a été grièvement blessé. Les forces de Tsahal recherchent le terroriste. L'Autorité Palestinienne n'a pas officiellement réagi à l'attaque mais, à titre exceptionnel, deux responsables l'ont condamnée. Le Hamas et le Jihad Islamique Palestinien (JIP) se sont empressés de féliciter l'attaque terroriste et, dans la bande de Gaza, des bonbons et des pâtisseries ont été distribués aux passants.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (27 février – 5 mars 2019)

La semaine dernière, les Palestiniens ont continué de manifester un niveau élevé de violence lors de la "marche du retour" et des jours suivants : des Palestiniens ont lancé des engins piégés et des grenades et ont tenté de franchir la barrière de sécurité. Il y a eu également une augmentation significative du nombre d'engins piégés lancés en territoire israélien (qui sont plus dangereux que les ballons incendiaires). Depuis le vendredi, les Palestiniens ont mené des activités violentes le long de la barrière presque tous les jours et l'unité de harcèlement nocturne a intensifié ses activités.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (19-26 septembre 2017)

La semaine a été marquée par une fusillade près de Har Hadar, dans laquelle trois Israéliens ont été tués et un autre gravement blessé. L'auteur de l'attaque est un Palestinien de Bayt Surik, à l'Est d'Har Hadar, père de quatre enfants et titulaire d'un permis de travail légal en Judée-Samarie. Le terroriste était sans antécédent sécuritaire mais était connu pour ses états de de violence familiale.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (26 juillet – 1er août 2017)

Après deux semaines, la crise du Mont du Temple a pris fin après qu’Israël a supprimé les installations de sécurité mises en place après une fusillade réalisée sur le Mont du Temple (dans laquelle des Palestiniens ont abattu deux gardes-frontières). Les dignitaires musulmans de Jérusalem ont déclaré que le statu quo ante a été restauré
Lire la suite...