Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (4-10 juillet 2018)

Le 6 juillet 2018, la "marche du retour" du vendredi n'a réuni que quelques milliers de Gazaouites. L'un d'entre eux a été tué lorsqu'une grenade à main a explosé, apparemment déclenchée par erreur par un émeutier à proximité. Comme d'habitude, la "marche du retour" a été accompagnée de violences qui comprenaient un certain nombre de tentatives de sabotage de la barrière de sécurité et d'attaque des soldats de Tsahal. Le terrorisme incendiaire a continué sans relâche.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (13-19 juin 2018)

Les marches du retour du vendredi 15 juin 2018, qui se sont déroulées pendant l'Eid al-Fitr, ont été les plus calmes depuis le début des marches le 30 mars 2018. Aucun affrontement avec Tsahal n'a été signalé. D'autre part, le lancer de cerfs-volants et de ballons incendiaires en territoire israélien a augmenté, causant une douzaine d'incendies dans les localités proches de la frontière (jusqu'à présent, plus de 6 000 acres ont été incendiées dans plus de 400 incendies).
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (6-12 juin 2018)

Près de 10 000 manifestants (beaucoup moins que prévu par le Hamas) ont participé aux manifestations du 8 juin 2018 visant à marquer la Journée de Jérusalem et la Journée de la Naksa. Les événements ont continué à être caractérisés par une conduite violente, sous la direction du Hamas.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (17-23 janvier 2018)

La semaine écoulée a été marquée par trois attaques de terrorisme populaire ["la résistance populaire"] : une attaque à l'arme blanche au carrefour de Tapuah en Samarie (au Sud de Naplouse), et deux attaques à la voiture bélier (l'une près du pont Allenby et l'autre au barrage du carrefour d'Atarot au Nord de Jérusalem). Les manifestations et les émeutes palestiniennes ont continué, avec une diminution du nombre de participants.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (10-16 janvier 2018)

La semaine écoulée a été marquée par l'assassinat d'un civil israélien au carrefour de Havat Gilad en Samarie. L'AP n'a pas fait de commentaires. Un haut responsable du Fatah a écrit sur sa page Facebook que la "mort d'un colon" est "une réponse naturelle et attendue" à la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d'Israël.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (27 juin – 3 juillet 2018)

La "marche du retour" du 29 juin 2018 a été suivie par quelques milliers de Palestiniens. Bien que le nombre de participants continue d'être inférieur à ce qu'il était par le passé, le nombre de tentatives de franchir la clôture a augmenté par rapport aux semaines précédentes. Par ailleurs, le terrorisme incendiaire est également en hausse (le 29 juin 2018, il y a eu 15 incendies près de la frontière entre Israël et Gaza, et 25 incendies le 30 juin 2018).
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (20-26 juin 2018)

La marche du vendredi 22 juin 2018 a réuni plusieurs milliers de Gazaouites. La fréquentation était la plus basse depuis le début des "marches du retour". Il semble que les Gazaouites se soient lassés. Cependant, le Hamas et le Jihad Islamique Palestinien (JIP) ont souligné que les marches continueront et seront étendues à de nouveaux sites de friction.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (19-26 septembre 2017)

La semaine a été marquée par une fusillade près de Har Hadar, dans laquelle trois Israéliens ont été tués et un autre gravement blessé. L'auteur de l'attaque est un Palestinien de Bayt Surik, à l'Est d'Har Hadar, père de quatre enfants et titulaire d'un permis de travail légal en Judée-Samarie. Le terroriste était sans antécédent sécuritaire mais était connu pour ses états de de violence familiale.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (26 juillet – 1er août 2017)

Après deux semaines, la crise du Mont du Temple a pris fin après qu’Israël a supprimé les installations de sécurité mises en place après une fusillade réalisée sur le Mont du Temple (dans laquelle des Palestiniens ont abattu deux gardes-frontières). Les dignitaires musulmans de Jérusalem ont déclaré que le statu quo ante a été restauré
Lire la suite...