Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (27 juillet – 2 août 2016)

La police israélienne a révélé l'intention d'un Palestinien de Hébron de commettre un attentat dans le tramway de Jérusalem. En photo : Les engins piégés saisis avant leur explosion (Porte-parole de la police de Jérusalem, 2 août 2016)

La police israélienne a révélé l'intention d'un Palestinien de Hébron de commettre un attentat dans le tramway de Jérusalem. En photo : Les engins piégés saisis avant leur explosion (Porte-parole de la police de Jérusalem, 2 août 2016)

Les haches et les couteaux trouvés dans le véhicule (Autorité des terminaux du ministère de la Défense, 30 juillet 2016)

Les haches et les couteaux trouvés dans le véhicule (Autorité des terminaux du ministère de la Défense, 30 juillet 2016)

Avis du Hamas appelant à libérer al-Shuwa'ani (Page Facebook du Hamas de Naplouse, 30 juillet 2016).

Avis du Hamas appelant à libérer al-Shuwa'ani (Page Facebook du Hamas de Naplouse, 30 juillet 2016).

Le couteau trouvé dans le sac de la terroriste (Porte-parole de la police, 27 juillet 2016)

Le couteau trouvé dans le sac de la terroriste (Porte-parole de la police, 27 juillet 2016)

Affiche publiée par le Hamas avec les photos des quatre membres de la cellule responsables de la fusillade près d'Otniel (

Affiche publiée par le Hamas avec les photos des quatre membres de la cellule responsables de la fusillade près d'Otniel ("La cellule de Dura"). De gauche à droite : Muaz al-Faqih, Suheib al-Faqih, Muhammad Amayra et Muhammad al-Faqih (Compte Twitter Palinfo, 27 juillet 2016)

La nouvelle roquette présentée durant le défilé des Bataillons de Jérusalem. Selon l'organisation, la portée de la nouvelle roquette est secrète.

La nouvelle roquette présentée durant le défilé des Bataillons de Jérusalem. Selon l'organisation, la portée de la nouvelle roquette est secrète.

Les participants piétinent le drapeau israélien (Site Internet de la branche armée du JIP, 31 juillet 2016)

Les participants piétinent le drapeau israélien (Site Internet de la branche armée du JIP, 31 juillet 2016)

Cérémonie d'inauguration du siège central de la police du Hamas à Gaza, reconstruit deux ans après l'Opération Bordure Protectrice (Site Internet du ministre de l'Intérieur du Hamas, 1er août 2016)

Cérémonie d'inauguration du siège central de la police du Hamas à Gaza, reconstruit deux ans après l'Opération Bordure Protectrice (Site Internet du ministre de l'Intérieur du Hamas, 1er août 2016)

Cérémonie d'inauguration du siège central de la police du Hamas à Gaza, reconstruit deux ans après l'Opération Bordure Protectrice (Site Internet du ministre de l'Intérieur du Hamas, 1er août 2016)

Cérémonie d'inauguration du siège central de la police du Hamas à Gaza, reconstruit deux ans après l'Opération Bordure Protectrice (Site Internet du ministre de l'Intérieur du Hamas, 1er août 2016)

  • La semaine a été marquée par la tentative d'attaque à l'arme blanche d'un Palestinien contre des soldats de Tsahal à un barrage à l'entrée de Naplouse. Par ailleurs, les tirs de cocktails Molotov et de pierres contre les forces de sécurité et les véhicules circulant sur les routes de Judée-Samarie ont continué.
  • Cette semaine, Muhammad al-Faqih, responsable de la mort de Michael Mark, a été tué par les forces de sécurité israéliennes après s'être caché dans un bâtiment dans le village de Surif (Sud de Hébron). Faqih a échangé des coups de feu avec les forces de sécurité et a refusé de se rendre. Il avait été emprisonné entre 2006 et 2010 pour des activités terroristes au sein du Jihad Islamique Palestinien.
  • Le 31 juillet 2016 – Un Palestinien est arrivé en voiture de Naplouse au barrage de Hawara (à l'entrée de Naplouse). Il a garé son véhicule près des soldats stationnés au barrage et a couru dans leur direction armé d'un couteau. Les soldats ont ouvert le feu et l'ont éliminé. Le Palestinien étaitMuhammad Zaim Awartani, 31 ans, de Naplouse. Il était marié et près de trois enfants, propriétaire d'un salon de coiffure à Naplouse. Le Hamas de Naplouse a publié un avis de décès pour la mort de "son fils le martyr héros" (Page Facebook du Hamas de Naplouse, page Facebook Paldf, Wafa, 31 juillet 2016)

Droite : Le couteau avec lequel le terroriste a tenté de poignarder des soldats de Tsahal au barrage de Hawara (Porte-parole de Tsahal, 31 juillet 2016). Gauche : L'avis de décès publié par le Hamas (Page Facebook du Hamas de Naplouse, 31 juillet 2016)
Droite : Le couteau avec lequel le terroriste a tenté de poignarder des soldats de Tsahal au barrage de Hawara (Porte-parole de Tsahal, 31 juillet 2016). Gauche : L'avis de décès publié par le Hamas (Page Facebook du Hamas de Naplouse, 31 juillet 2016)

Répartition mensuelle des attaques en Judée-Samarie et en Israëldepuis le début de la campagne terroriste actuelle

Répartition mensuelle des attaques en Judée-Samarie et en Israël depuis le début de la campagne terroriste actuelle

Manifestations et émeutes
  • Au cours de la semaine, les émeutes ont continué en Judée-Samarie et à Jérusalem, de même que les tirs de pierres, de cocktails Molotov et de tuyaux piégés. Ci-après les principaux incidents :
  • Le 1er août 2016 – Durant une activité dans la région de Jenine, quatre Palestiniens ont été arrêtés par les forces de sécurité israéliennes. Les quatre circulaient dans un véhicule qui a éveillé les soupçons des soldats. Durant des fouilles, une arme automatique improvisée dissimulée dans le véhicule a été découverte (Page Facebook Red Alert, 1er août 2016).
  • Le 1er août 2016 – Durant une activité des forces de sécurité israéliennes contre des fabricants et des contrebandiers d'armes à Qalqiliya, plusieurs tours et du matériel utilisé dans la fabrication d'armes ont été saisis. Un résident de Naplouse membre des services de sécurité de l'AP a également été arrêté, soupçonné de fabriquer des armes et de les transférer en contrebande (Page Facebook Red Alert, 1er août 2016).
  • Le 31 juillet 2016 -  Plusieurs tuyaux piégés improvisés ont été découverts dans un véhicule à un barrage en Samarie. Le barrage a été fermé à la circulation (Page Facebook Red Alert, 31 juillet 2016).
  • Le 30 juillet 2016 – Des pierres ont été lancées sur un véhicule dans la zone industrielle de Shaar Binyamin, sans faire de blessés. Des dégâts ont été causés au véhicule (Page Facebook Red Alert, 30 juillet 2016).
  • Le 30 juillet 2016 – Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté un véhicule immatriculé en Israël à unbarrage en Samarie. Deux couteaux, deux haches et des balles ont été trouvés dans la voiture (Autorité des terminaux, 30 juillet 2016).
  • Le 29 juillet 2016 – Des Palestiniens ont lancé des pierres, ont incendié des pneus et lancé des cocktails Molotov sur les forces de sécurité israéliennes près de Beit El (Page Facebook Red Alert, 29 juillet 2016).
  • Le 28 juillet 2016 – Des Palestiniens ont lancé des pierres sur des véhicules sur la route reliant le Gush Etzion à Hébron, près de Bayt Ummar, sans faire de blessés. Des dégâts ont été causés au véhicule. Par ailleurs, deux cocktails Molotov ont été lancés sur un autobus (Page Facebook Red Alert, 28 juillet 2016).
  • Le 27 juillet 2016 – Une jeune palestinienne est arrivée à un point de contrôle de véhicules au barrage de Qalandiya et a commencé à courir vers les soldats. Ces derniers lui ont demandé de s'arrêter, et, face à son refus d'obtempérer, l'ont visée aux jambes. Elle a été légèrement blessée. Un couteau a été trouvé dans son sac, ainsi qu'un foulard du Bloc islamique de Bir Zeit. La Palestinienne est Raghed Ziyab al-Shuwa'ani, 18 ans, du camp de réfugiés de Qalandiya, étudiante en deuxième année à l'Université de Bir Zeit (Page Facebook du Bloc islamique de Bir Zeit, 26 juillet 2016, page Facebook du Hamas de Naplouse, 30 juillet 2016).
  • Le 27 juillet 2016 – Des pierres ont été lancées sur un autobus près de Nebi Elias, sans faire de blessés. Des dégâts ont été causés à l'autobus. Par ailleurs, des pierres ont été lancées sur un véhicule près du carrefour du Gush Etzion, sans faire de blessés. Des dégâts ont été causés au véhicule (Page Facebook Red Alert, 27 juillet 2016).
Mort de l'assassin de Michael Mark

Le 26 juillet 2016 dans la soirée, au cours d'une large opération, les forces de sécurité israéliennes sont entrées dans le village de Surif (Sud de Hébron), pour arrêter Muhammad Jabara al-Faqih, responsable de l'attaque commise près d'Otniel le 1er juillet 2016, dans laquelle Michael Mark a été tué et sa femme et l'une de ses filles blessées. Al-Faqih était caché dans un bâtiment et a refusé de se rendre. Les forces de sécurité ont commencé à procéder à la destruction du bâtiment. Après plusieurs heures d'échanges de tirs entre les forces de sécurité et Al-Faqih, le bâtiment s'est effondré et le terroriste a été tué. Trois autres terroristes impliqués dans l'attentat ont été arrêtés.

  • Ci-après le détail des responsables de l'attaque (Services de sécurité générale, 27 juillet 2016) :
  • Muhammad Jabara Ahmed al-Faqih, 29 ans, du village de Dura. Diplômé du lycée local, il avait étudié au sein du département d'éducation physique de l'Université Al-Najah à Naplouse. Il n'a pas terminé ses études en raison de son arrestation par l'armée israélienne à Naplouse en 2006 pour son activité terroriste au sein du JIP. Il a été libéré le 10 novembre 2010, et s'est inscrit au programme d'administration d'entreprise à l'Université polytechnique de Hébron. Après avoir obtenu son diplôme, il a travaillé pour Al-Watania, la compagnie de téléphonie mobile palestinienne. Son cousin, Ahmed Ayeid al-Faqih (membre du JIP), a participé à la fusillade de la yeshiva d'Otniel en 2002, dans laquelle quatre étudiants sont morts (Page Facebook Dura online, 27 juillet 2016). Le frère de Muhammad al-Faqih a été arrêté et a avoué avoir aidé Muhammad à se cacher et à dissimuler les armes. Un cousin a également été arrêté.

Gauche : L'avis publié par le Hamas glorifiant l'attaque terroriste menée par Muhammad al-Faqih. En Arabe on peut lire : "Que ta main droite soit bénie, ô Faqih, Muhammad al-Faqih." Droite : L'avis de décès publié par la branche armée du Hamas pour Muhammad al-Faqih (Page Facebook PALDF, 27 juillet 2016)
Gauche : L'avis publié par le Hamas glorifiant l'attaque terroriste menée par Muhammad al-Faqih. En Arabe on peut lire : "Que ta main droite soit bénie, ô Faqih, Muhammad al-Faqih." Droite : L'avis de décès publié par la branche armée du Hamas pour Muhammad al-Faqih (Page Facebook PALDF, 27 juillet 2016)

  • Muhammad Abd al-Majid Amayra, membre de la sécurité nationale de l'AP. Il a été arrêté quelques jours après l'attaque. Au cours de son interrogatoire, il a avoué être le conducteur de la voiture utilisée dans l'attaque, et a affirmé que Muhammad al-Faqih avait tiré les coups de feu. Au cours de son interrogatoire, les armes et la voiture utilisées dans l'attaque ont été remises. Dans le passé, il avait été emprisonné en Israël pendant quatre ans pour son implication dans une fusillade dans le camp de réfugiés d'al-Fuar.
Réactions
  • Le Hamas n'a pas tardé à publier un avis de décès pour Muhammad al-Faqih (Palinfo, 27 juillet 2016). Ismail Haniyeh, chef adjoint du bureau politique du Hamas, s'est entretenu par téléphone avec la famille de Muhammad al-Faqih et a déclaré qu'il avait participé à la bataille et prouvé que le peuple palestinien est toujours fidèle à la  "résistance" [cf., le terrorisme] (Site Internet du Hamas, 27 juillet 2016).
  • Saeb Erekat, le secrétaire général du comité exécutif de l'OLP, a condamné la mort  d'al-Faqih et la destruction de sa maison. Il a affirmé que la communauté internationale était responsable parce qu'elle ne protège pas les Palestiniens face au harcèlement israélien. Il a demandé à la communauté internationale d'intervenir pour réfréner Israël (Dunia al-Watan, 27 juillet 2016).
Arrestation d'un Palestinien qui avait planifié une attaque contre le tramway de Jérusalem
  • Le 2 août 2016, la police de Jérusalem a arrêté Ali Abu Husan, 21 ans, du village d'Ula près de Hébron. Il était étudiant en génie civil à l'École polytechnique de Hébron. Il avait prévu de faire exploser des engins explosifs improvisés dans le tramway de Jérusalem (Porte-parole de la police de Jérusalem, 2 août 2016) :
  • Fabrication des engins piégés : Ali Abu Husan a assemblé des bombes artisanales dans sa maison, téléchargeant les instructions sur Internet. Il a mené des essais dans un champ vide près de Hébron afin de déterminer l'efficacité des engins et de les améliorer en fonction des résultats. Il avait prévu de les faire exploser à Jérusalem en utilisant un mécanisme qui lui permettrait de s'échapper.
  • Arrivée à Jérusalem: Il y a environ deux semaines, il a laissé son testament à l'Université Polytechnique de Hébron et a demandé à un ami de le remettre à ses parents. Il estentré à Jérusalem par Sur Bahr avec des engins piégés dans un sac. Il a changé de vêtements et s'est rasé sa barbe pour éviter les soupçons. Il a dormi dans un champ d'oliviers près de Jabel Mukaber.
  • Localisation de la cible: Il a cherché un endroit pour effectuer l'attaque. Il est entré dans un restaurant et a envisagé d'y faire exploser les engins. Il a finalement décidé que les résultats seraient plus efficaces dans le tramway.
  • Réalisation de l'attaque: Dans la matinée du 17 juillet 2016, il s'est rendu à la gare de la Rue Jaffa et a observé les passants. Un vigile l'a aperçu et lui a demandé d'ouvrir son sac. Lorsqu'il a refusé d'obtempérer, il a été arrêté. Trois bombes artisanales ont été trouvées dans le sac, avec des clous et des vis collés sur elles et trempés dans du poison à rat.
Tirs de roquettes sur Israël
  • Au cours de la semaine, aucun tir de roquette n'a été signalé dans le Néguev occidental.

Tirs de roquettes sur Israël

Interview de Khaled Mashaal
  • Khaled Mashaal, le chef du bureau politique du Hamas, a affirmé dans une interview que le refus du Hamas de reconnaître Israël n'est pas un obstacle à la paix, mais plutôt une position politique qui pourrait changer ("Même Arafat a reconnu Israël", a-t-il dit.). Cependant, a-t-il ajouté, Mahmoud Abbas a reconnu Israël, ce qui a conduit à l'échec. Il a affirmé que le Hamas n'est pas opposé au dialogue de Mahmoud Abbas avec Israël et a ajouté que le Hamas avait signé le document d'accord national en 2006 reconnaissant le dialogue sur la base des frontières de 1967. Il a également affirmé que, lorsque l'occupation prendra fin [cf., lorsqu'Israël se retirera aux frontières de 1967], le Hamas réévaluera ses relations avec "l'entité sioniste." Il a justifié l'utilisation de la violence en prétendant que les attaques du Hamas sont dirigées uniquement contre Israël (DNA, 26 juillet 2016).
  • Les adversaires du Hamas ont profité de l'interview pour affirmer que l'organisation était prête à reconnaître Israël. Le Hamas a été prompt à publier un communiqué niant les propos de Mashaal concernant la reconnaissance d'Israël. Selon le communiqué, le Hamas refuse fermement de reconnaître Israël et appelle les médias à citer les positions exactes du Hamas et les déclarations de ses dirigeants (Site Internet du Hamas, 26 juillet 2016).
Camps d'été dans la bande de Gaza
  • Les camps d'été du Jihad Islamique Palestinien ont débuté le 31 juillet 2016, sous le titre "Jérusalem est la direction de notre jihad", en présence de 5000 enfants âgés de 10 à 16 ans, et devraient durer une semaine. Dans un communiqué, le JIP a annoncé que les camps visaient à renforcer la perception des participants et a ajouté que la "résistance" et le JIP aspirent à la libération de Jérusalem et des terres palestiniennes. Durant la cérémonie, Ahmed al-Mudallal, haut responsable du mouvement, a déclaré que les camps visaient à préparer les prochaines générations qui seront responsables de libérer la Palestine et Jérusalem (Paltoday, 30 juillet 2016).
Mort d'un autre Palestinien en Syrie
  • Walid Hisham al-Saidani, le fils d'Hisham al-Saidani, un des responsables du mouvement salafiste jihadiste dans la bande de Gaza, a été tué en Syrie. Saidani avait perdu un autre fils en Syrie le mois dernier. Le 3 juillet 2016, Ali Hisham al-Saidani a été tué en Syrie dans une frappe des appareils de la coalition contre les forces de l'Etat islamique dans le secteur du village de Manbij (Haq, 29 juillet 2016). Le père, Hisham al-Saidani, avait été tué dans la nuit du 12 au 13 octobre 2012 dans une frappe de l'armée de l'air israélienne.

Gauche : Ali Hisham al-Saidani, tué au début du mois (Haq, 3 juillet 2016). Droite : Walid Hisham al-Saidani (Haq,  29 juillet 2016)
Gauche : Ali Hisham al-Saidani, tué au début du mois (Haq, 3 juillet 2016). Droite : Walid Hisham al-Saidani (Haq,  29 juillet 2016)

Présentation de nouvelles armes dans la bande de Gaza
  • La branche armée du Jihad Islamique Palestinien a organisé un défilé à Rafah à l'occasion du deuxième anniversaire de la fin de l'Opération Bordure Protectrice et en mémoire de ses membres tués dans l'opération, sous le titre "Liens de sang". Durant le défilé, de nouvelles armes ont été présentées, dont un missile anti-aérien et une roquette de type S350 à la "portée secrète" (Site Internet des Bataillons de Jérusalem, 31 juillet 2016).
  • La police du Hamas dans la bande de Gaza a organisé une cérémonie d'inauguration de son siège central, reconstruit après l'Opération Bordure Protectrice (2014), en présence du commandant des forces de sécurité interne du Hamas dans la bande de Gaza, le général Tawfiq Abu Na'im, et du général Taysir al-Batash, le commandant de la police du Hamas. Al-Batash a déclaré que la police avait récemment inauguré 18 sièges dans la bande de Gaza, reconstruits après l'Opération Bordure Protectrice (Site Internet du ministère de l'Intérieur du Hamas dans la bande de Gaza, 1er août 2016).
Activités sur la scène internationale
  • Mahmoud Abbas a rencontré John Kerry, le secrétaire d'Etat américain, à Paris. Sur son compte Twitter, Kerry a souligné que la rencontre avait été utile et a affirmé que les Etats-Unis sont engagés à la solution à deux Etats (Wafa, 30 juillet 2016). Par ailleurs, Abbas a également rencontré le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayraut. Selon Saeb Erekat, le secrétaire général du comité exécutif de l'OLP, Abbas a exprimé durant ces rencontres son soutien absolu à l'initiative française et a demandé que la reprise des négociations avec Israël soit conditionnée à la fixation d'un calendrier et à la mise en place d'un cadre de contrôle international pour garantir son application (AFP, 30 juillet 2016).
L'AP prévoit de poursuivre la Grande-Bretagne pour la Déclaration Balfour
  • Riyad al-Maliki, le ministre des Affaires étrangères de l'Autorité Palestinienne a annoncé que l'AP était sérieuse quant à son intention de poursuivre la Grande-Bretagne pour la Déclaration Balfour (Al-Quds, 27 juillet 2016). Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères de l'AP a annoncé qu'il attendait de la Grande-Bretagne qu'elle prenne des mesures pour corriger l'injustice historique causée aux Palestiniens suite à la Déclaration Balfour. Le ministère a précisé que ces mesures comprennent des excuses officielles de responsables anglais et la reconnaissance officielle par l'Angleterre de l'Etat palestinien dans les frontières de 1967 avec Jérusalem pour capitale (Safa, 27 juillet 2016).
Activités des forces de sécurité de l'AP
  • Les forces de sécurité de l'Autorité Palestinienne continuent leurs arrestations en Judée-Samarie. Dans ce cadre, l'arrestation de membres du Hamas, dont des responsables du mouvement de Tulkarem, Naplouse et Tubas, a été signalée (Site Internet du Hamas, 27 juillet 2016). Par ailleurs, des dizaines de véhicules illégaux ont été saisis et détruits (Kofia Press, 26 juillet 2016).

[1]Exact à la date du 2 août 2016. Les statistiques ne comprennent pas les tirs d'obus de mortier ni les roquettes tirées qui se sont abattues dans la bande de Gaza.
[2] Ces données ne tiennent pas compte des tirs d'obus de mortier.