Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (13-19 juillet 2016)

: Mustafa Baradiya (Page Facebook Qudsn, 18 juillet 2016)

: Mustafa Baradiya (Page Facebook Qudsn, 18 juillet 2016)

Couteau trouvé en possession de Mustafa Baradiya, qui a utilisé un tournevis pour effectuer une attaque à l'arme blanche près du camp de réfugiés d'al-Aroub sur la route du Gush Etzion (Compte Twitter Palinfo, 18 juillet 2016).

Couteau trouvé en possession de Mustafa Baradiya, qui a utilisé un tournevis pour effectuer une attaque à l'arme blanche près du camp de réfugiés d'al-Aroub sur la route du Gush Etzion (Compte Twitter Palinfo, 18 juillet 2016).

Le communiqué publié le 15 avril 2016, par l'école d'Al-Tahrir pour la mort d'Ibrahim Baradiya, le

Le communiqué publié le 15 avril 2016, par l'école d'Al-Tahrir pour la mort d'Ibrahim Baradiya, le "frère héroïque" (Page Facebook de l'école d'Al-Tahrir, 15 avril 2016) de Mustafa Baradiya.

Le contenu du sac du terroriste palestinien qui prévoyait de commettre une attaque contre le tramway de Jérusalem (Porte-parole de la police, 17 juillet 2016)

Le contenu du sac du terroriste palestinien qui prévoyait de commettre une attaque contre le tramway de Jérusalem (Porte-parole de la police, 17 juillet 2016)

Avis publié par le Hamas après la mort d'Anwar Falah al-Salaymeh (Page Facebook du Hamas dans la province de Jérusalem, 13 juillet 2016)

Avis publié par le Hamas après la mort d'Anwar Falah al-Salaymeh (Page Facebook du Hamas dans la province de Jérusalem, 13 juillet 2016)

Véhicules entrant dans la bande de Gaza par le terminal d'Erez (Paltoday, 13 juillet 2016 et page Facebook en arabe du coordinateur des activités du gouvernement israélien dans les territoires, 15 juillet 2016)

Véhicules entrant dans la bande de Gaza par le terminal d'Erez (Paltoday, 13 juillet 2016 et page Facebook en arabe du coordinateur des activités du gouvernement israélien dans les territoires, 15 juillet 2016)

Manifestation dans la bande de Gaza après le coup militaire avorté en Turquie (Compte Twitter Palinfo, 17 juillet 2016)

Manifestation dans la bande de Gaza après le coup militaire avorté en Turquie (Compte Twitter Palinfo, 17 juillet 2016)

Manifestation dans la bande de Gaza après le coup militaire avorté en Turquie (Compte Twitter Palinfo, 17 juillet 2016)

Manifestation dans la bande de Gaza après le coup militaire avorté en Turquie (Compte Twitter Palinfo, 17 juillet 2016)

Avis publié par la branche armée du JIP après la mort de Saleh Muhammad Khaled al-Astal, tué dans l'effondrement d'un tunnel au Sud de la bande de Gaza (Site Internet des Bataillons de Jérusalem, 18 juillet 2016)

Avis publié par la branche armée du JIP après la mort de Saleh Muhammad Khaled al-Astal, tué dans l'effondrement d'un tunnel au Sud de la bande de Gaza (Site Internet des Bataillons de Jérusalem, 18 juillet 2016)

Discours de Mahmoud Abbas au sommet de l'Union africaine à Kigali, Rwanda (Page Facebook de Mahmoud Abbas, 18 juillet 2016)

Discours de Mahmoud Abbas au sommet de l'Union africaine à Kigali, Rwanda (Page Facebook de Mahmoud Abbas, 18 juillet 2016)

  • La semaine écoulée a été marquée par une attaque à l'arme blanche dans le Gush Etzion et une attaque déjouée à Jérusalem. Deux soldats de Tsahal ont été blessés près du camp de réfugiés d'al-Aroub dans le Gush Etzion quand un Palestinien les a poignardés avec un tournevis. A Jérusalem, un Palestinien a essayé de monter dans le tramway à la station King George avec un sac contenant plusieurs bombes artisanales. Les bombes ont été découvertes par les gardes de sécurité et le terroriste a été arrêté et transféré pour être interrogé.
  • Les médias palestiniens ont rapporté que Facebook avait retiré des pages affiliés au Hamas en Judée-Samarie. Un porte-parole du Hamas a déclaré que ce n'est pas la première fois que Facebook retire des pages du Hamas. Il a affirmé que Facebook applique la politique israélienne de persécution de la "résistance" (cf., les organisations terroristes) en faisant taire la voix des médias de la "résistance". 
  • Le 18 juillet 2016 -
  • Un Palestinien a poignardé deux soldats de Tsahal avec un tournevis près du camp de réfugiés d'al-Aroub sur la route du Gush Etzion. Un des soldats a tiré et mortellement blessé le terroriste, qui est décédé plus tard à l'hôpital ; il avait aussi un couteau.
  • Les médias palestiniens ont annoncé que le terroriste étaitMustafa Muhammad Othman Baradiya, 48 ans, de Bayt Fajjar (Sud de Bethléem). Il était marié et père de six enfants. Il enseignait la chimie à l'école pour garçons d'Al-Tahrir à Bayt Fajjar. Son frère, Ibrahim Baradiya, avait attaqué des soldats de Tsahal avec un couteau au même endroit le 14 avril 2016 et avait été abattu (Quds Press et page Facebook Qudsn, 18 juillet 2016).
  • Lorsque son frère a été tué, l'école a publié un communiqué saluant la mort du "frère héroïque Ibrahim Muhammad Baradiya," précisant : "Nous [appartenons] à Allah et vers Lui nous retournons. Avec splendeur et gloire..." (Page Facebook de l'école d'Al-Tahrir, 15 avril 2016). L'école d'Al-Tahrir est une école publique dans la province de Bethléem, administrée par le ministère palestinien de l'Education.
  • Plusieurs tentatives d'attaques ont été déjouées au cours de la semaine :
  • Le 17 juillet 2016- Un terroriste palestinien portant un sac a essayé d'entrer dans le tramway à la station King George (Jaffa Center) à Jérusalem. Il a provoqué les soupçons des gardes de sécurité. Quand ils ont examiné le sac, ils ont trouvé plusieurs bombes artisanales. Le Palestinien, âgé de 20 ans, de Bayt Ula (Nord-Ouest de Hébron), a été arrêté et transféré pour interrogatoire (Porte-parole de la police de Jérusalem et Ma'an, 17 juillet 2016).
  • Le 14 juillet 2016– Des gardes-frontières ont arrêté un Palestinien suspect dans le camp de réfugiés de Shuafat. Des Palestiniens se sont rassemblés pour empêcher son arrestation, l'un d'entre eux armé d'un couteau. Il a été grièvement blessé par les gardes-frontières (Page Facebook Red Alert, 14 juillet 2016).
  • Le 13 juillet 2016- Au cours d'une action des forces de sécurité israéliennes pour trouver un tour de fabrication d'armes à al-Ram, un véhicule a accéléré dans leur direction. Les soldats ont ouvert le feu. Un des passagers a été tué, un autre grièvement blessé et un troisième a été arrêté et transféré pour interrogatoire (Page Facebook Red Alert, 13 juillet 2016). Les médias palestiniens ont annoncé que le Palestinien tué étaitAnwar Falah al-Salaymeh, 22 ans, d'al-Ram. Le Hamas dans la province de Jérusalem a publié un avis de décès en son nom, même s'il n'était pas membre de l'organisation (Page Facebook du Hamas dans la province de Jérusalem, 13 juillet 2016).
Répartition mensuelle des attaques en Judée-Samarie et en Israëldepuis le début de la campagne terroriste actuelle

Répartition mensuelle des attaques en Judée-Samarie et en Israël depuis le début de la campagne terroriste actuelle

Manifestations et émeutes
  • Au cours de la semaine, les émeutes ont continué en Judée-Samarie et à Jérusalem, de même que les tirs de pierres, de cocktails Molotov et de tuyaux piégés. Ci-après les principaux incidents :
  • Le 18 juillet 2016- Les forces de sécurité israéliennes ont rasé la maison du terroriste palestinien Bilal Abu Zaid Kamil à Qabatiya, au Nord de la Samarie. Kamil était complice de l'attentat terroriste perpétré Porte de Naplouse dans la vieille ville de Jérusalem le 3 février 2016 (dans lequel une garde-frontière a été tuée). Les médias palestiniens ont rapporté que cinq Palestiniens ont été blessés par les forces de sécurité israéliennes après qu'ils se sont révoltés pour empêcher les soldats de raser la maison (Ma'an, 18 juillet 2016).
  • Le 16 juillet 2016- Des Palestiniens ont lancé des pierres sur un véhicule israélien près d'Ofra, sans faire de victimes. Le véhicule a été endommagé (Page Facebook Red Alert, 16 juillet 2016).
  • Le 14 juillet 2016- Les forces de Tsahal ont mené une vaste action anti-terroriste à Hébron et a saisi deux tours utilisés dans la fabrication d'armes (Page Facebook Red Alert, 14 juillet 2016).
  • Le 14 juillet 2016- Des Palestiniens ont lancé un tuyau piégé sur les forces de sécurité israéliennes opérant dans le village de Sair (près de Hébron), sans faire de blessés (Page Facebook Red Alert, 14 juillet 2016).
  • Le 13 juillet 2016- Cinq Palestiniens mineurs du camp de réfugiés d'al-Aida ont été arrêtés après avoir lancé des cocktails Molotov au Caveau de Rachel à Bethléem. Pendant l'interrogatoire, ils ont avoué avoir lancé des cocktails Molotov à au moins sept reprises (Page Facebook Red Alert, 13 juillet 2016).

Gauche : Tours saisis à al-Ram. Droite : Tours trouvés à Hébron (Porte-parole de Tsahal, 14 juillet 2016)
Gauche : Tours saisis à al-Ram. Droite : Tours trouvés à Hébron (Porte-parole de Tsahal, 14 juillet 2016)

Ordre d'interdiction contre une organisation palestinienne dirigée par l'Iran et le Hezbollah
  • Le 11 juillet 2016, le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman a signé un ordre interdisant un réseau palestinien appelé "le jeune mouvement" opérant en Judée-Samarie et à Jérusalem. La décision a été prise sur la recommandation des services de sécurité générale, qui ont déclaré que le réseau menait des attaques terroristes dirigées par l'Iran et le Hezbollah. Il a déclaré que le "jeune mouvement" opérait sous la forme d'un association caritative mais en réalité était une organisation terroriste dont les membres ont commis des attaques, principalement des tirs de cocktails Molotov sur la route 443 (la route reliant Jérusalem à Tel-Aviv). Ils ont également recueilli des armes dans la région de Ramallah.
  • Le réseau était dirigé par Muneir Shafiq, opposé à l'Autorité Palestinienne, Salim Asli, qui vit au Liban et Hilmi Atia, qui vit en Jordanie. L'AP avait arrêté plusieurs membres du réseau. Ils ont avoué avoir planifié des attaques terroriste contre Israël comme mandataires du Hezbollah. Un autre membre arrêté à Hébron a affirmé que d'autres membres avaient prévu d'attaquer le tramway de Jérusalem (Ynet, 11 juillet 2016). Le réseau a publié un déni des charges, affirmant n'avoir aucun lien avec le Hezbollah ou l'Iran (Ma'an, 12 juillet 2016).
Tirs de roquettes sur Israël
  • Au cours de la semaine, aucun tir de roquette n'a été signalé dans le Néguev occidental.

Tirs de roquettes sur Israël

  • Le 13 juillet 2016, un homme a franchi la barrière de sécurité dans la bande de Gaza près de Khan Yunis. L'enquête a révélé que le citoyen israélien qui a franchi la frontière est Jumaa Ibrahim Abu Ghanima, un Bédouin du Néguev.
  • Le 15 juillet 2016, des dizaines de Palestiniens se sont réunis à la barrière de sécurité près de Nahal Oz. Ils ont incendié des pneus et ont lancé des pierres sur les forces de sécurité israéliennes. Les soldats ont riposté et blessé six Palestiniens.
La situation aux terminaux
  • Le coordinateur des activités du gouvernement israélien dans les territoires a publié des informations sur les activités des terminaux au cours de la semaine du 10-16 juillet 2016 (Page Facebook en arabe du coordinateur des activités du gouvernement israélien dans les territoires, 18 juillet 2016) :
  • Le terminal de Kerem Shalom- 14.000 tonnes de nourriture sont entrées dans la bande de Gaza (6052 au cours des deux semaines précédentes), 96 tonnes de matériel médical (34 tonnes au cours des deux semaines précédentes), 77 tonnes de matériaux de construction (38,660 tonnes au cours des deux semaines précédentes) et 117 tonnes de produits agricoles (55 tonnes au cours des deux semaines précédentes).
  • Le terminal d'Erez- 3.605 personnes ont emprunté le terminal (1767 au cours des deux semaines précédentes).
  • Pour la première fois depuis 2007, Israël a permis l'importation de véhicules dans la bande de Gaza par le terminal d'Erez. Des autobus, des camions et des voitures neuves ont été importés dans la bande de Gaza (Ma'an, 13 juillet 2016 et page Facebook du coordinateur des activités du gouvernement israélien dans les territoires, 15 juillet 2016).
Tentatives de contrebande déjouées
  • Des tentatives d'introduire en contrebande des armes et du matériel dans la bande de Gaza par les terminaux ont été récemment déjouées(Autorité des terminaux du ministère de la Défense) :
  • Le 14 juillet 2016,les inspecteurs de sécurité de l'autorité des terminaux au terminal de Kerem Shalom ont arrêté un camion pour l'inspecter. Le camion transportait des pièces de rechange pour véhicules. Les inspecteurs ont trouvé une camionnette Mitsubishi en pièces. Le modèle est particulièrement apprécié par les membres de la branche armée du Hamas.
  • Les inspecteurs de sécurité de l'autorité des terminaux et les forces de sécurité   israéliennes ont récemment déjoué des tentatives d'introduire en contrebande des articles dans des emballages envoyés par la poste par le terminal d'Erez, incluant notamment des deltaplanes et des parapentes, des jumelles, des viseurs laser, des équipements de communications et électroniques, des pointeurs laser, des palmes de plongée sous-marine, différents types de caméras et des composants électroniques dont l'importation dans la bande de Gaza est interdite.

Gauche : Contrebande d'articles interdits dans la bande de Gaza par la poste. Droite : Pièces d'un pick-up Mitsubishi (Autorité des terminaux, 13-14 juillet 2016)
Gauche : Contrebande d'articles interdits dans la bande de Gaza par la poste. Droite : Pièces d'un pick-up Mitsubishi (Autorité des terminaux, 13-14 juillet 2016)

Soutien turc à la bande de Gaza
  • Le vice-Premier ministre turc a annoncé que la Turquie allait envoyer un autre navire d'aide à la bande de Gaza à l'occasion de l'Aïd al-Adha (Septembre 2016). Sa cargaison comprendra des médicaments et de l'équipement pour les enfants dans les mêmes quantités que celles envoyées début de Juillet (Quds.net, 14 juillet 2016).
  • Dans le cadre de l'accord de réconciliation israélo-turc, le 5 juillet 2016 la Turquie a envoyé un navire d'aide à la bande de Gaza qui a accosté dans le port israélien d'Ashdod. Les marchandises sont entrées dans la bande de Gaza par le terminal de Kerem Shalom. Les Turcs ont organisé une conférence de presse peu couverte au terminal. Des responsables du Hamas n'ont pas fait référence à l'aide, à l'exception du directeur du ministère des Affaires sociales. Un commentateur économique a affirmé que la tentative de putsch militaire n'aura pas d'influence sur les projets turcs d'envoi d'aide à la bande de Gaza, mais pourrait entraîner de légers retards (Sawa, 17 juillet 2016).
Solidarité avec le régime turc après le coup d'état avorté
  • Le Hamas a publié une déclaration formellecondamnant la tentative de coup militaire en Turquie, saluant le peuple turc, le régime et les forces de sécurité qui ont "vaincu et préservé la démocratie, la liberté et la stabilité [turques]." La déclaration a également salué la position de la Turquie et ses activités en faveur des Palestiniens (Site Internet du Hamas, 16 juillet 2016). Khaled Mashaal, le chef du bureau politique du Hamas, a appelé le régime turc à continuer à agir pour la cause palestinienne, en dépit des questions internes turques (Site Internet du Hamas, 18 juillet 2016). Le Hamas a également organisé plusieurs rassemblements et manifestations de soutien à la Turquie (dans la ville de Gaza, à Jabalia et Khan Yunis), durant lesquels de hauts responsables du mouvement ont prononcé des discours et les Gazaouites ont agité des drapeaux turcs et arboré des photos du Président turc Erdogan.
Arrestation de salafistes dans la bande de Gaza
  • Les forces de sécurité du Hamas dans la bande de Gaza ont arrêté dix salafistes proches de l'Etat islamique, qui auraient prévu, en association avec d'autres, d'attaquer une cible du Hamas. Le Hamas opère dans les régions de Rafah et de Khan Yunis pour arrêter d'autres membres liés au projet d'attaque. Les forces de sécurité du Hamas ont également saisi de l'argent et des armes (Al-Masdar, 13 juillet 2016).
Effondrement d'un tunnel
  • Un autre tunnel du Jihad Islamique Palestinien (JIP) s'est effondré dans la région de Qarara, au Nord-Est de Khan Yunis. Un membre de l'organisation a été tué et quatre ont été blessés. Le Palestinien tué est Saleh Muhammad Khaled al-Astal, 28 ans, de Qarara, membre de la branche armée du JIP (Site Internet des Bataillons de Jérusalem, Quds Press et Ma'an, 18 juillet 2016). La semaine dernière, un autre membre du JIP a été tué dans l'effondrement d'un tunnel dans la région de Beit Hanoun au Nord de la bande de Gaza.
Camps d'été dans la bande de Gaza
Ouverture des camps d'été de la branche armée du Hamas
  • Le 17 juillet 2016, la branche armée du Hamas a annoncé l'ouverture de ses camps d'été sous le thème "les soldats de Jérusalem." Les camps dureront deux semaines et 30.000 enfants et adolescents y participeront. Les premiers camps seront destinés aux enfants des écoles secondaires et les suivants aux lycéens. Selon l'annonce, les activités comprendront une formation pour développer les compétences militaires, le maniement des armes et l'auto-défense, ainsi que des conférences et l'histoire de guerre. L'objectif des camps d'été, selon l'annonce, est "d'allumer la flamme du jihad au sein de la génération de la libération, de semer les graines de l'Islam et de préparer une armée de victoire pour la libération de la Palestine" (Site Internet des Brigades Izz al-Din al-Qassam, 16 juillet 2016).

Gauche : Formation avec des armes factices dans un camp d'été dans la région de Rafah. Droite : Entraînement dans un tunnel dans un camp d'été dans la région de Khan Yunis (Page Facebook des pionniers de la libération, 17 juillet 2016)
Gauche : Formation avec des armes factices dans un camp d'été dans la région de Rafah. Droite : Entraînement dans un tunnel dans un camp d'été dans la région de Khan Yunis (Page Facebook des pionniers de la libération, 17 juillet 2016)

Formation au maniement des armes dans les camps d'été des Brigades Izz al-Din al-Qassam (Page Facebook des Pionniers de la Libération, 17 juillet 2016)
Formation au maniement des armes dans les camps d'été des Brigades Izz al-Din al-Qassam (Page Facebook des Pionniers de la Libération, 17 juillet 2016)

Fin des camps d'été du JIP
  • Le 16 juillet 2016, le JIP a organisé des cérémonies à l'occasion de la fin de ses camps d'été. Le slogan des camps était "Le lionceau résiste" et les camps ont eu lieu à l'Est de Khan Yunis, au Sud de la bande de Gaza. Trois cents enfants et adolescents ont participé aux camps et ont reçu une formation paramilitaire. Selon les organisateurs des camps, leur objectif était de faire savoir à "l'occupation sioniste" que la jeune génération brisera le mythe de l'invincibilité de l'armée israélienne (Alebaatv.com, Palinfo, Paltoday, page Facebook Quds.net, 16 juillet 2016). 

Gauche : Un participant d'un camp du JIP rampe dans un tunnel. Droite : Des participants des camps du JIP armés de fusils factices simulent l'enlèvement d'un soldat de Tsahal (Page Facebook Quds.net, 16 juillet 2016)
Gauche : Un participant d'un camp du JIP rampe dans un tunnel. Droite : Des participants des camps du JIP armés de fusils factices simulent l'enlèvement d'un soldat de Tsahal (Page Facebook Quds.net, 16 juillet 2016)

Discours d'Abbas au sommet de l'Union africaine
  • Mahmoud Abbas a prononcé un discours à l'occasion du sommet de l'Union africaine à Kigali, Rwanda. Il a appelé les pays de l'UA à soutenir l'initiative de paix française et à organiser une conférence internationale de paix qui proposera des solutions pour le conflit israélo-palestinien. Il a affirmé que l'Autorité Palestinienne est prête à  négocier avec Israël et à mettre en œuvre l'initiative arabe pour la solution à deux Etats. Il a affirmé que les négociations avec Israël nécessitent la mise en œuvre de tous les accords qui ont été signés, l'arrêt [de la construction dans les implantations] et la libération de tous les prisonniers palestiniens (Wafa, 17 juillet 2016).
Sondage d'opinion
  • Le Centre du monde arabe pour la recherche et le développement (awrad) a réalisé un sondage d'opinion publique auprès de 221 représentants du secteur privé en Judée-Samarie et dans la bande de Gaza : 
  • 36,7% pensent que les mesures israéliennes dans la vieille ville de Jérusalem sont le principal facteur des manifestations depuis Octobre 2015, 32,1% ont cité la frustration de la jeunesse face à la direction palestinienne, et 24% ont cité le manque d'opportunités économiques pour les jeunes.
  • 58,4% pensent que le mouvement BDS a un impact positif sur l'économie palestinienne, 23,1% pensent qu'il n'a aucun impact.
  • Interrogés sur la capacité de l'industrie palestinienne à remplacer les produits israéliens à l'heure actuelle, 22,2% ont répondu par l'affirmative, 21,7% par la négative, et 56,1% ont affirmé que la capacité était partielle. 
Facebook ferme des pages affiliées au Hamas
  • Les médias palestiniens ont rapporté que des pages affiliées au Hamas en Judée-Samarie ont été fermées par Facebook, dont la page officielle du mouvement (Omamh). En outre, les pages Facebook du Bloc islamique affilié au Hamas dans plusieurs universités ont également été fermées, ainsi que les comptes de personnes parcourant ces pages. La page Facebook personnelle d'Izzat al-Rishq, membre du bureau politique du Hamas, a été fermée pour la septième fois (Palinfo, 13 juillet 2016).
  • En réponse, le porte-parole du Hamas Husam Badran a affirmé que le fait que plusieurs pages appartenant au Hamas ont été fermées pour la sixième fois au cours de l'intifada Al-Qods prouve que Facebook applique la politique israélienne de "persécution de la résistance" [cf., les organisations terroristes] parce qu'Israël a échoué à prévenir les activités de la résistance. Il a affirmé que Facebook tente de faire taire la voix des médias de la résistance (Site Internet du Hamas, 16 juillet 2016).
  • Le bureau information du Hamas a déclaré dans un communiqué que Khaled Mashaal, le chef du bureau politique du Hamas, ne possède aucun compte sur les réseaux sociaux et a appelé les médias à ne pas collaborer avec les comptes fictifs ouverts en son nom (Kofia.press, 14 juillet 2016).

Annonce indiquant que Khaled Mashaal ne possède aucun compte sur les réseaux sociaux (Site Internet du Hamas, 13 juillet 2016)
Annonce indiquant que Khaled Mashaal ne possède aucun compte sur les réseaux sociaux (Site Internet du Hamas, 13 juillet 2016)

[1] Exact à la date du 12 juillet 2016. Les statistiques ne comprennent pas les tirs d'obus de mortier ni les roquettes tirées qui se sont abattues dans la bande de Gaza.
[2] Ces données ne tiennent pas compte des tirs d'obus de mortier.