Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (25-31 mai 2016)

Tentative de contrebande de drones et de matériaux utilisés dans la fabrication d'armes d'Israël à la bande de Gaza.

Tentative de contrebande de drones et de matériaux utilisés dans la fabrication d'armes d'Israël à la bande de Gaza.

Tentative de contrebande de cylindres utilisés dans la fabrication de roquettes de la région de Hébron via Israël à la bande de Gaza (Autorité des terminaux du ministère israélien de la Défense, 30 mai 2016)

Tentative de contrebande de cylindres utilisés dans la fabrication de roquettes de la région de Hébron via Israël à la bande de Gaza (Autorité des terminaux du ministère israélien de la Défense, 30 mai 2016)

Omar al-Aboushi (Page Facebook Gaza al-A'an, 30 mai 2016)

Omar al-Aboushi (Page Facebook Gaza al-A'an, 30 mai 2016)

Le tour saisi dans le village d'al-Fawar (Porte-parole de la police d'Israël, 30 mai 2016)

Le tour saisi dans le village d'al-Fawar (Porte-parole de la police d'Israël, 30 mai 2016)

Gauche : Véhicule israélien endommagé par des pierres lancées par des Palestiniens au carrefour du Gush Etzion (Compte Twitter Palinfo, 29 mai 2016). Droite : Le bus israélien endommagé par des pierres lancées par des Palestiniens près du village de Hizma (Page Facebook Paldf, 24 mai 2016)

Gauche : Véhicule israélien endommagé par des pierres lancées par des Palestiniens au carrefour du Gush Etzion (Compte Twitter Palinfo, 29 mai 2016). Droite : Le bus israélien endommagé par des pierres lancées par des Palestiniens près du village de Hizma (Page Facebook Paldf, 24 mai 2016)

Revendication de responsabilité du tir de deux roquettes sur Israël publiée par Ajnad Bayt al-Maqdis (Compte Twitter Ajnad Bayt al-Maqdis, 25 et 27 mai 2016)

Revendication de responsabilité du tir de deux roquettes sur Israël publiée par Ajnad Bayt al-Maqdis (Compte Twitter Ajnad Bayt al-Maqdis, 25 et 27 mai 2016)

La vidéo publiée sur Facebook glorifiant les terroristes lycéens (Page Facebook Qudsn, 30 mai 2016)

La vidéo publiée sur Facebook glorifiant les terroristes lycéens (Page Facebook Qudsn, 30 mai 2016)

La conférence de presse organisée dans le port de Gaza. En arrière-plan à droite on aperçoit le mémorial érigé pour la flottille du Mavi Marmara (Compte Twitter Palinfo, 30 mai 2016)

La conférence de presse organisée dans le port de Gaza. En arrière-plan à droite on aperçoit le mémorial érigé pour la flottille du Mavi Marmara (Compte Twitter Palinfo, 30 mai 2016)

 

  • La semaine a été marquée par une attaque à l'arme blanche commise à Tel-Aviv par un terroriste palestinien, résidant illégalement en Israël, dans laquelle un soldat de Tsahal a été blessé. Le terroriste a été arrêté. Deux roquettes ont été tirées de la bande de Gaza en territoire israélien. Un autre engin s'est abattu à l'intérieur de la bande de Gaza. Un réseau salafiste jihadiste a revendiqué la responsabilité des tirs, les qualifiant de réponse à l'arrestation par le Hamas de salafistes jihadistes. En riposte, l'armée de l'air israélienne a attaqué deux cibles du Hamas dans la bande de Gaza.
  •  Lors de la cérémonie de prestation de serment du ministre de la Défense nouvellement nommé Avigdor Lieberman, le Premier ministre et le nouveau ministre de la Défense ont exprimé leur soutien à la solution à deux Etats pour deux peuples pour résoudre le conflit israélo-palestinien. Le Premier ministre israélien a déclaré que l'initiative arabe avait des aspects positifs qui pourraient conduire à la reprise des négociations avec les Palestiniens. Il a ajouté qu'Israël était prêt à négocier la mise à jour de l'initiative. Mahmoud Abbas, de son côté, a prononcé un discours extrémiste devant la Ligue Arabe dans lequel il a affirmé que Jérusalem était "attaquée" par Israël, a déclaré soutenir l'initiative française sur la base de deux Etats dans les frontières de 1967 et a rejeté la reconnaissance de l'État d'Israël en tant Etat juif. 

 

Attaques et tentatives d'attaques

Le 30 mai 2016 - Attaque à l'arme blanche à Tel-Aviv: Un terroriste palestinien a poignardé un soldat de Tsahal avec un tournevis dans le quartier de Nahalat Yitzhak au Nord de Tel-Aviv. Le Palestinien a été arrêté. Il a été identifié comme étant Omar Samir al-Aboushi, 17 ans, du village de Salfit (Sud d'Ariel). Il ne semble appartenir à aucune organisation terroriste. Il n'avait rien publié sur sa page Facebook depuis le 5 juin 2015 (Page Facebook Gaza al-A'an, 30 mai 2016 ; page Facebook d'Omar Samir al-Aboushi).

Répartition mensuelle des attaques en Judée-Samarie et en Israëldepuis le début de la campagne terroriste actuelle

Répartition mensuelle des attaques en Judée-Samarie et en Israël depuis le début de la campagne terroriste actuelle

Manifestations, heurts et émeutes
  • Au cours de la semaine, les manifestations, défilés, émeutes et tirs de pierres, de cocktails Molotov et de bombes artisanales ont continué en Judée-Samarie et à Jérusalem.
  • Ci-après les principaux incidents :
  • Le 30 mai 2016- Au cours d'une opération de Tsahal dans le village d'al-Fawar (Sud de Hébron), les forces de sécurité israéliennes ont saisi un tour utilisé dans la fabrication d'armes et des pièces de rechange (Porte-parole de la police d'Israël, 30 mai 2016).
  • Le 29 mai 2016- Des Palestiniens ont lancé des pierres sur un autobus israélien près de la Colline française à Jérusalem. Un passager a été blessé par du verre brisé et a été évacué à l'hôpital (Page Facebook Red Alert, 29 mai 2016).
  • Le 26 mai 2016- Un Palestinien de Hébron armé d'un couteau a été arrêté par des gardes-frontières alors qu'il s'apprêtait à commettre une attaque à l'arme blanche près du Caveau des Patriarches à Hébron. Il a été transféré pour interrogatoire (Page Facebook Red Alert, 26 mai 2016).
  • Le 25 mai 2016- Cinq soldats de Tsahal ont été conduits à l'hôpital après avoir inhalé de la fumée suite à l'incendie provoqué par le tir d'un cocktail Molotov dans une base de Tsahal sur le mont Scopus à Jérusalem. Une équipe de pompiers a éteint le feu (Page Facebook Red Alert, 25 mai 2016).
  • Le 24 mai 2016- Des Palestiniens ont lancé des pierres sur un autobus israélien près du village de Hizma (Nord-Est de Jérusalem). Il n'y a pas eu de victimes. Des pierres ont endommagé le pare-brise de l'autobus (Page Facebook Paldf, 24 mai 2016).
Attaques planifiées en Israël par une cellule du Hamas
  • L'enquête sur l'attentat terroriste perpétré dans un autobus de la ligne 12 à Jérusalem le 19 avril 2016, dans lequel 20 personnes ont été blessées, a révélé que l'attaque a été orchestrée par une cellule terroriste du Hamas composée de six membres. Certains d'entre eux ont été emprisonnés en Israël dans le passé. Ils avaient prévu de commettre une série d'attaques terroristes dans et autour de Jérusalem, y compris des attentats suicide, l'explosion de voitures piégées et des fusillades. A cette fin, ils ont enrôlé des membres, dont le terroriste qui a fait exploser l'autobus de la ligne 12.
  • L'enquête a également révélé que l'attaque contre le bus de la ligne 12 devait être unattentat suicide. L'engin piégé utilisé par le terroriste a été assemblé par un des membres de la cellule avec des matériaux domestiques facilement disponibles. Un des membres de la cellule a aidé le terroriste à rédiger son "testament" et l'a filmé avant qu'il commette l'attaque. Le jour de l'attentat, le terroriste a quitté son domicile et sa famille a signalé sa disparition à la police palestinienne (Porte-parole des services de sécurité générale, 29 mai 2016).
Des Palestiniens prévoyaient de commettre des attaques à Jérusalem
  • Trois suspects ont été arrêtés après l'attaque à l'arme blanche commise le 10 mai 2016, dans laquelle plusieurs femmes âgées ont été attaquées sur la promenade du quartier d'Armon Hanatziv à Jérusalem. Les suspects étaient des mineurs âgés de 16 et 17 ans, de Jabel Mukaber. Leur interrogatoire a révélé qu'ils avaient prévu d'attaquer des Juifs depuis longtemps et avaient abordé le sujet à l'école et échangé sur les réseaux sociaux. La mère de l'un des suspects a été arrêtée il y a une semaine, soupçonnée d'avoir tenté de commettre un attentat à l'arme blanche au barrage de Zeitim (Porte-parole des services de sécurité générale, 29 mai 2016).
  • Le jour de l'attaque, les trois suspects se sont réunis dans une épicerie de Jabel Mukaber et ont fait route vers la Forêt de la Paix, au Sud de Jérusalem. Deux d'entre eux ont pris un couteau et une hache de leurs maisons. Le troisième a fait demi-tour, de crainte que le fait de commettre une attaque entraîne la destruction de la maison de sa famille. Quand les deux ont atteint la promenade d'Armon Hanatziv, ils ont poignardé les femmes avec une hache. Ils se sont ensuite enfuis vers Jabel Mukaber et ont jeté leurs armes. Plus tard, l'un d'entre eux est revenu récupérer les armes et les cacher. Après l'attaque, ils ont communiqué via les réseaux sociaux et ont planifié une autre attaque à l'arme blanche après la "réussite" de la première. Ils ont été arrêtés avant de mettre leurs plans à exécution. 
Tirs de roquettes sur Israël
  • Dans la soirée du 25 mai 2016, une roquette tirée en territoire israélien s'est abattue dans un terrain vague dans le Néguev occidental sans faire ni victime ni dégât. Une autre roquette a été tirée de la bande de Gaza le 27 mai 2016 et s'est abattue près de Beit Hanoun. En réponse, des avions de l'armée de l'air israélienne ont attaqué deux cibles terroristes du Hamas dans la bande de Gaza. Aucune victime n'a été signalée.
  • Une organisation salafiste jihadiste opérant dans la bande de Gaza appelée Ajnad Bayt al-Maqdis a revendiqué la responsabilité des tirs de roquettes. Selon l'organisation, les tirs sont une réponse à l'arrestation par le Hamas de salafistes jihadistes et "aux attaques d'Israël contre les musulmans" (Compte Twitter Ajnad Bayt al-Maqdis, 27 mai 2016).
  • Selon les médias, le Hamas a collaboré avec Israël et a signalé la détention des responsables des tirs de roquettes. Le porte-parole du Hamas Sami Abu Zuhri a nié les rapports et a déclaré que le comportement de la "résistance" était une affaire intérieure palestinienne et n'avait pas de rapport avec Israël (Quds.net, 29 mai 2016). Le haut responsable du Hamas Mahmoud al-Zahar a affirmé qu'il s'agissait d'allégations répandues par ceux qui collaborent avec Israël en matière de sécurité et qui essaient de représenter le Hamas comme protégeant Israël et qui ont peur du nouveau ministre de la Défense (Fars, 28 mai 2016).

Tirs de roquettes sur Israël

Emeutes et attentats terroristes près de la barrière de sécurité
  • Le 28 mai 2016, des émeutes ont éclaté lorsque des Palestiniens ont affronté les forces de Tsahal près de la barrière de sécurité à l'Ouest de Nahal Oz (Page Facebook Paldf, 28 mai 2016).

Palestiniens lançant des pierres sur les soldats de Tsahal près de la barrière de sécurité à l'Ouest de Nahal Oz (Page Facebook Paldf, 28 mai 2016)
Palestiniens lançant des pierres sur les soldats de Tsahal près de la barrière de sécurité à l'Ouest de Nahal Oz (Page Facebook Paldf, 28 mai 2016)

Contrebande d'armes dans la bande de Gaza
  • Au cours de la semaine, des inspecteurs de sécurité de l'autorité des terminaux du ministère de la Défense, en collaboration avec les forces de sécurité israéliennes, ont empêché la contrebande d'armes et de matériaux de fabrication d'armes dans la bande de Gaza (Autorité des terminaux du ministère israélien de la Défense, 30 mai 2016) :

 

  • Les inspecteurs du terminal de Tarqumia(près de Hébron) ont saisi une importante cargaison d'armes soupçonnées d'être destinées à des terroristes, en particulier le Hamas, dans la bande de Gaza. Le matériel de contrebande était dissimulé en expédition de textiles et de bijoux et comprenaitdes centaines de cylindres utilisés dans la fabrication de mortiers et de roquettes. Il y avait aussi des dizaines de moteurs électriques. L'expédition était censée entrer dans la bande de Gaza par le terminal de Kerem Shalom.

Les cylindres et les moteurs qui ont été saisis (Autorité des terminaux du ministère israélien de la Défense, 30 mai 2016)
Les cylindres et les moteurs qui ont été saisis (Autorité des terminaux du ministère israélien de la Défense, 30 mai 2016)

  • Au cours des dernières semaines, les inspecteurs au terminal d'Erez ont déjoué des dizaines de tentatives de contrebande d'armes et d'autres matériels militaires par voie postale. Des centaines de moteurs pour drones, des lunettes de visée, des stabilisateurs gyroscopiques, du matériel de précision et d'autres appareils ont été saisis.

Appareils optiques et autres engins destinés à entrer clandestinement dans la bande de Gaza par le terminal d'Erez (Autorité des terminaux du ministère israélien de la Défense, 30 mai 2016)
Appareils optiques et autres engins destinés à entrer clandestinement dans la bande de Gaza par le terminal d'Erez (Autorité des terminaux du ministère israélien de la Défense, 30 mai 2016)

Mesures d'allègement aux résidents de la bande de Gaza
  • Le coordinateur israélien des activités du gouvernement dans les territoires a annoncé la mise en place d'une série de mesures décidées par Israël au terminal d'Erez à l'occasion du Ramadan (Page Facebook du coordinateur israélien des activités du gouvernement dans les territoires, 30 mai 2016):
  • Le transfert de 250 millions de dollars de et vers les banques de la bande de Gaza, conformément à la demande de l'autorité monétaire palestinienne de Ramallah.
  • La délivrance de permis de sortie pour environ 1.500 habitantsde la bande de Gaza désireux de se rendre à l'étranger via le terminal d'Erez et de là directement au pont Allenby.
Réduction de l'activité de l'UNRWA
  • Dans le cadre de son programme d'amélioration de ses services, l'UNRWA a décidé de réduire sa présence en Samarie et dans la bande de Gaza et de se focaliser sur la distribution d'aide. L'agence onusienne a fermé ses bureaux dans la bande de Gaza et dans les camps de réfugiés du Nord de la Samarie. Le porte-parole de l'UNRWA Sami Mshasha a rejeté les rapports, affirmant que l'agence est engagée à des activités à grande échelle dans la bande de Gaza (Paltoday, 26 mai 2016). Yasser Abu Qishq, directeur du ministère des Affaires de réfugiés de l'Autorité Palestinienne, a déclaré que les mesures prises par l'UNRWA étaient destinée à forcer la population à accepter la réduction des services fournis par l'agence (Watan, 30 mai 2016).
Le Hamas et le jihad mondial
  • Les forces de sécurité du Hamas continuent leurs activités préventives contre les partisans et activistes de l'Etat islamique dans la bande de Gaza. Au cours des dernières semaines, elles ont arrêté au moins vingt suspects, dont certains avaient tenté d'entrer dans la péninsule du Sinaï à travers les tunnels. Abu al-Eina al-Ansari, responsable salafiste jihadiste dans la bande de Gaza, a accusé le Hamas de détenir des membres et de détruire leurs maisons. Il a affirmé que le Hamas retient des membres pour apaiser les renseignements généraux égyptiens après avoir promis de lutter contre les activités de l'Etat islamique (Al-Sharq al-Awsat, 30 mai 2016).
Mort d'un membre palestinien de l'Etat islamique à Syrte en Libye
  • Dans l'intervalle, il a été signalé que Humam Musa al-Arjani, membre palestinien de l'Etat islamique de Rafah, a été tué en combattant dans les rangs de l'organisation à Syrte, en Libye (Akhbar Filistin, 23 mai 2016). Sa photo a été publiée le 28 mai 2016.

L'avis de décès de Humam al-Arjani (Agence de presse islamique Haq, 28 mai 2016)
L'avis de décès de Humam al-Arjani (Agence de presse islamique Haq, 28 mai 2016)

Relance du processus politique
  • Dans un discours prononcé à l'occasion d'une réunion d'urgence de la Ligue Arabe,Mahmoud Abbas, le Président de l'AP, a fait référence à la situation sur le terrain et aux chances de promouvoir l'initiative française. Il a souligné les points suivants :
  • Jérusalem est "attaquée par Israël": L'objectif de cette "attaque" est de masquer l'identité de Jérusalem. Les "attaques israéliennes" sur Al-Aqsa et l'Eglise du Saint-Sépulcre continuent. Les résidents locaux sont expulsés et leurs maisons sont détruites.
  • L'initiative française: L'objectif doit être la création de deux Etats dans les frontières de 1967. La capitale de la Palestine est Jérusalem Est. La source d'autorité de l'initiative sera basée sur les résolutions de l'ONU, l'initiative de paix arabe, la Feuille de route pour la paix et les accords déjà signés.
  • Reconnaissance d'Israël: Les Palestiniens ont reconnu Israël dès 1993, mais ne le reconnaîtront jamais comme l'Etat juif.
  • Riyad al-Maliki, ministre des Affaires étrangères du gouvernement palestinien de consensus national,a déclaré que le processus politique serait mis en mouvement à l'occasion de la réunion internationale qui se tiendra à Paris le 3 juin 2016, avec la participation de 26 États. Après la réunion, les mesures et les prochaines étapes seront déterminées. Il a affirmé que l'Egypte joue un rôle important dans l'exécution des mesures décidées par la réunion internationale, en raison de la possibilité d'une rencontre entre Israël et les Palestiniens sous égide égyptienne. Il a ajouté que l'activité du Président égyptien n'est pas en conflit avec l'initiative française, car elle témoigne de la compréhension de la nécessité de relancer le processus (Wafa quds.net, 29 mai 2016).
Glorification des terroristes palestiniens lycéens tués dans la récente vague de terrorisme
  • Avec le début des examens du baccalauréat dans les lycées de l'AP, la page Facebook Qusdn (très populaire au sein de la société palestinienne) a publié une vidéo glorifiant les terroristes palestiniens lycéens tués dans la récente vague de terrorisme. Selon la vidéo, "16 lycées... ont choisi la chahada (la mort en martyr pour la cause d'Allah) pour Jérusalem au lieu d'un certificat de baccalauréat.[3] Fais leur connaissance dans cette vidéo". La vidéo montre les photos et les noms des terroristes qui étaient lycéens au moment de leur mort (Page Facebook Qudsn, 30 mai 2016). Jusqu'ici, la page a été vue par plus de 4,5 millions de personnes.
Activité internationale contre le "siège" de la bande de Gaza
  • Le Comité national contre le siège de Gazaa organisé une conférence de presse dans le port de Gaza à l'occasion de l'ouverture de la "Semaine internationale contre le siège de la bande de Gaza" (30 mai - 5 juin 2016). Trente pays arabo-musulmans et européens y participent. Au cours de la semaine, diverses activités auront lieu dans le monde entier, y compris des activités en mémoire de la flottille du Mavi Marmara. Des activités auront également lieu dans une tente érigée à cet effet dans le port de Gaza (Al-Aqsa, 30 mai 2016).

[1]Exact à la date du 31 mai 2016. Les statistiques ne comprennent pas les tirs d'obus de mortier ni les roquettes tirées qui se sont abattues dans la bande de Gaza.
[2] Ces données ne tiennent pas compte des tirs d'obus de mortier.
[3]Jeu de mots en arabe. Le mot chahada signifie soit "martyre pour l'amour d'Allah" soit "diplôme du baccalauréat".