Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (3-9 octobre 2012)

Impact de roquette à l'entrée d'Eshkol.

Impact de roquette à l'entrée d'Eshkol.

Les résidents se mettent à l'abri contre les tirs (NRG, Yehuda Lahiani, 7 octobre 2012)

Les résidents se mettent à l'abri contre les tirs (NRG, Yehuda Lahiani, 7 octobre 2012)

La moto des deux terroristes à Rafah (Filastin al-'Aan, 8 octobre 2012)

La moto des deux terroristes à Rafah (Filastin al-'Aan, 8 octobre 2012)

Le membre du jihad mondial Abdallah Makawi (Forum du Hamas, 8 octobre 2012)

Le membre du jihad mondial Abdallah Makawi (Forum du Hamas, 8 octobre 2012)

Impact de mortier à l'entrée d'une des localités du conseil régional d'Eshkol.

Impact de mortier à l'entrée d'une des localités du conseil régional d'Eshkol.

Dégâts causés à l'animalerie de l'une des localités d'Eshkol (NRG, Yehuda Lahani, 7 octobre 2012)

Dégâts causés à l'animalerie de l'une des localités d'Eshkol (NRG, Yehuda Lahani, 7 octobre 2012)

Site de destruction du drone au Sud d'Har Hébron (NRG, Yehuda Lahiani, 6 octobre 2012)

Site de destruction du drone au Sud d'Har Hébron (NRG, Yehuda Lahiani, 6 octobre 2012)

Manifestations du vendredi à Bilin (Agence de presse Wafa, 5 octobre 2012)

Manifestations du vendredi à Bilin (Agence de presse Wafa, 5 octobre 2012)

Déploiement des forces de police du Hamas dans la bande de Gaza.

Déploiement des forces de police du Hamas dans la bande de Gaza.

Abu Obeida al-Jarah, le commandant des forces de sécurité nationale du Hamas, en visite dans les rues de Gaza durant un exercice (Forum du Hamas, 6 octobre 2012)

Abu Obeida al-Jarah, le commandant des forces de sécurité nationale du Hamas, en visite dans les rues de Gaza durant un exercice (Forum du Hamas, 6 octobre 2012)

Défilé militaire des Brigades Salah al-Din à Gaza (Forum du Hamas, 29 septembre 2012)

Défilé militaire des Brigades Salah al-Din à Gaza (Forum du Hamas, 29 septembre 2012)

Défilé militaire des Brigades Salah al-Din à Gaza (Forum du Hamas, 29 septembre 2012)

Défilé militaire des Brigades Salah al-Din à Gaza (Forum du Hamas, 29 septembre 2012)

  • La semaine écoulée a été marquée par une nouvelle escaladedes tirs de roquettes à partir de la bande de Gaza, après une opération anti-terroriste des forces de sécurité israéliennes contre des membres du jihad mondial. Une roquette et plusieurs douzaines d'obus de mortier ont été tirés, principalement par le Hamas et le Jihad Islamique Palestinien. En riposte, des appareils de l'armée de l'air ont frappé des cibles terroristes dans la bande de Gaza.
  • Le 6 octobre,Tsahal a intercepté et abattu un drone entré en territoire israélien par la mer. D'après des sources sécuritaires israéliennes citées par les médias israéliens, le Hezbollah, soutenu par l'Iran, serait responsable de l'envoi dans le but de recueillir des renseignements.
Escalade des tirs de roquettes et de mortiers
  • Dans le cadre des activités israéliennes de lutte contre le terrorisme, l'armée de l'air a attaqué le 7 octobre une moto pilotée par deux terroristes du jihad mondial. Les médias palestiniens ont annoncé que les deux passagers ont été grièvement blessés et l'un d'entre eux, Abdallah Makawi, est mort. Son enterrement a eu lieu le lendemain. Selon un rapport du ministère palestinien de la Santé, neuf civils palestiniens ont été blessés dans l'opération.
  • Ci-après des détails sur les deux terroristes (Porte-parole de Tsahal, 8 octobre 2012) :
  • Abdallah Mohammed Muhsan Makawi, né en 1988, membre du groupuscule salafiste jihadiste le "Conseil de la Shura des Combattants du Jihad dans les environs de Jérusalem".[1] Abdallah Makawi était impliqué dans des attentats contre des civils israéliens et les forces de Tsahal, y compris des tirs de roquettes, des poses d'engins piégés et la fabrication d'armes. Il a aussi été impliqué dans l'attaque du 18 juin 2012 contre la barrière de sécurité en cours de construction le long de la frontière israélo-égyptienne dans laquelle un civil israélien a été tué. Quelques jours avant sa mort, il était impliqué dans les préparatifs d'une autre attaque terroriste.
  • Tala'at Khalil Mohammed al-Gharbi, né en 1989, résident de Rafah et membre d'un groupuscule jihadiste salafiste affilié au jihad mondial.
Réaction des organisations terroristes et riposte de Tsahal
  • En réponse aux activités de contre-terrorisme de Tsahal, aux premières heures du 8 octobre, plusieurs dizaines d'obus de mortier et une roquette ont été tirés en territoire israélien. La plupart des engins visaient les localités du conseil régional d'Eshkol. Aucun blessé n'a été signalé mais des dégâts ont été causés à plusieurs bâtiments et une animalerie locale a été endommagée (Porte-parole de Tsahal, 8 octobre 2012).
  • La branche armée du Hamas et le Jihad Islamique Palestinien ont revendiqué la responsabilité des tirs sur Israël. Les Comités de Résistance Populaire et des groupuscules affiliés au jihad mondial ont également revendiqué des tirs. Abu Obeida, le porte-parole des Brigades Izz al-Din al-Qassam, la branche armée du Hamas, a déclaré que les "bombardements des positions israéliennes" sont un message envoyé à Israël selon lequel la "résistance" [cf., les organisations terroristes] ne permettra pas une "agression" unilatéral israélienne, et "l'agression" israélienne mènera à une "riposte plus puissante et plus nombreuse". Il a affirmé quela réponse avait été coordonnée au plus haut niveau avec la branche armée du Jihad Islamique Palestinien (Site Internet des Brigades Izz al-Din al-Qassam, 8 octobre 2012).

Membres du Hamas tirant des roquettes sur Israël (Vidéos publiées sur le site Internet de la branche des Brigades Izz al-Din al-Qassam, 8 octobre 2012)
Membres du Hamas tirant des roquettes sur Israël (Vidéos publiées sur le site Internet de la branche des Brigades Izz al-Din al-Qassam, 8 octobre 2012)

  • En réponse aux salves tirées, des appareils de l'armée de l'air israélienne ont visé des cellules terroristes qui s'apprêtaient à tirer des roquettes et des obus de mortier  en territoire israélien. L'armée a également visé plusieurs cibles terroristes du Hamas, dont des bâtiments civils utilisés pour stocker des armes (Porte-parole de Tsahal, 8 octobre 2012). Les médias palestiniens ont annoncé que les attaques contre deux mosquées de Khan Yunis ont fait cinq blessés palestiniens (Filastin al-'Aan, agences de nouvelles Wafa et Safa, 8 octobre 2012).
L'armée de l'air détruit un drone au Sud d'Har Hébron
  • Dans la matinée du 6 octobre, les systèmes de contrôle de l'armée israélienne ont identifié un drone entré dans l'espace aérien d'Israël depuis la mer. Il a été suivi en Israël sur terre et dans l'air, et a été intercepté et détruit dans la forêt de Yatir, au Sud d'Israël. Le site de la destruction en vol du drone a été choisi pour éviter d'endommager des zones peuplées (Porte-parole de Tsahal, 6 octobre 2012).
  • Vers la fin de la seconde guerre du Liban (Août 2006), l'aviation israélienne a utilisé des missiles air-air pour intercepter deux drones "Ababil" du Hezbollah. L'un des engins a été abattu au-dessus de la mer dans les eaux territoriales libanaises,  l'autre au Nord de Haïfa (Porte-parole de Tsahal, 6 octobre 2012).
  • Selon les médias israéliens, l'enquête préliminaire de l'establishment sécuritaire israélien indique que le drone a survolé la Mer Méditerranée du Nord au Sud avant d'entrer dans l'espace aérien d'Israël. Le Hezbollah, soutenu par l'Iran, est certainement responsable du lancement du drone, tiré pour une mission de renseignement (Site NRG et Haaretz, 7 octobre 2012).
Autres tirs
  • La semaine dernière, deux roquettes se sont été abattues dans des terrains vague du Néguev occidental, sans faire ni blessés ni dégâts.

Tirs de roquettes depuis début 2011[2]

Tirs de roquettes depuis début 2011

Le 8 octobre, plusieurs obus de mortier ont été tirés suite à une opération ciblée de Tsahal

Arrestation de deux Palestiniens équipés d'explosifs
  • Le 8 octobre, deux Palestiniens ont été arrêtés à l'entrée d'une base de Tsahal en Samarie. Ils ont annoncé aux soldats stationnés sur place être en possession d'un engin piégé. Les soldats ont découvert l'engin piégé improvisé, qui a été détruit dans une explosion contrôlée. L'enquête préliminaire montre que les Palestiniens venaient de Naplouse, mais on ignore s'ils appartenaient à une organisation (Porte-parole de Tsahal, 18 octobre 2012).

Les deux Palestiniens arrêtés par les forces de Tsahal (Porte-parole de Tsahal, 8 octobre 2012)
Les deux Palestiniens arrêtés par les forces de Tsahal (Porte-parole de Tsahal, 8 octobre 2012)

Quatre soldats de Tsahal blessés par un taxi palestinien
  • Le 2 octobre, quatre soldats ont été blessés par un taxi palestinien près de Neveh Daniel. Les soldats se trouvaient sur le bord de la route près de leur véhicule tombé en panne. Le taxi a percuté le véhicule et les soldats avant de s'enfuir. Un soldat a été grièvement blessé et les autres légèrement (Porte-parole de Tsahal, 2 octobre 2012). On ignore encore s'il s'agit d'une attaque terroriste ou d'un accident.

Site de l'incident (Police israélienne, 2 octobre 2012)
Site de l'incident (Police israélienne, 2 octobre 2012)

Manifestations aux points de friction
  • Des manifestations ont été organisées comme chaque semaine aux points de friction habituels en Judée-Samarie. Les manifestants ont lancé des pierres sur les forces de Tsahal, qui ont riposté dans plusieurs cas par des mesures anti-émeute. Par ailleurs, à plusieurs occasions, des pierres et des cocktails Molotov ont été lancés sur des véhicules civils et des véhicules des forces de sécurité.
Exercice des forces de sécurité du Hamas

Les forces de sécurité et de police du Hamasont effectué un exercice dans la bande de Gaza le 6 octobre qui a débuté par leur déploiement de Rafah (Sud de la bande de Gaza) à Beit Lahia (Nord). Selon Islam Shahawan, porte-parole du ministère de l'Intérieur de l'administration de facto du Hamas, l'exercice, qu'il a qualifié de "routinier", avait pour but d'examiner le fonctionnement et les capacités des forces en cas de situations d'urgence (Site du ministère de l'Intérieur de l'administration de facto du Hamas, 6 octobre 2012).

Commémoration de la fondation du Jihad Islamique Palestinien
  • Le Jihad Islamique Palestinien a organisé une série de manifestations à l'occasion du 31ème anniversaire de sa fondation, du 25ème anniversaire du début de ses activités terroristes et du 17ème anniversaire de la mort de Fathi Shqaqi, le fondateur de l'organisation et son premier dirigeant. Le JIP a organisé des rassemblements, des manifestations et des défilés militaires dans la bande de Gaza, en présence de responsables de l'organisation qui ont prononcé des discours en soulignant que le jihad [cf., le terrorisme] était la stratégie de l'organisation face à Israël (Site Internet du JIP Paltoday, 6 octobre 2012).

Membres des Brigades de Jérusalem défilant en mémoire de Fathi Shqaqi (Paltoday, 2 octobre 2012)
Membres des Brigades de Jérusalem défilant en mémoire de Fathi Shqaqi (Paltoday, 2 octobre 2012)

Défilé militaire des Comités de Résistance Populaire
  • Les Brigades Salah al-Din, la branche armée des Comités de Résistance Populaire, ont organisé un défilé militaire à l'occasion de l'anniversaire de la fondation de l'organisation, présentant des terroristes portant des ceintures explosives (Forum du Hamas, 29 septembre 2012).
Demande palestinienne de modification du statut de l'AP
  • Les Palestiniens continuent leurs préparatifs en vue de leur demande de vote à l'Assemblée générale de l'ONU afin de modifier leur statut à celui d'observateur dans les agences de l'ONU. Mahmoud Abbas a déclaré qu'il s'attendait à ce que le vote ait lieu dans les prochains mois. Il dit que les Palestiniens n'avaient pas d'opposition à la reconnaissance de l'Autorité Palestinienne par les agences onusiennes comme "Etat sous occupation", après quoi il serait "impossible d'expulser les Palestiniens de leurs terres".
  • Saeb Erekat, membre du comité exécutif de l'OLP et chef de l'équipe de négociation palestinienne s'est entretenu avec plusieurs diplomates américains, britanniques et danois. Il leur a déclaré que la décision palestinienne de s'adresser à l'Assemblée générale des Nations Unies était définitive et que la demande serait déposée après les consultations visant à finaliser son libellé (Agence de presse Wafa, 1er octobre 2012). Cependant, le Président de l'Assemblée générale a déclaré que l'Assemblée générale devrait délibérer de la demande palestinienne mi-Novembre (Reuters, 3 octobre 2012).
Manifestations de protestation contre l'Autorité Palestinienne
  • Les manifestations de protestation contre l'Autorité Palestinienne se poursuivent :
  • Le 2 octobre, près de 200 Palestiniens ont manifesté à Ramallah contre les arrestations effectuées par les forces de sécurité de l'AP. Les manifestants ont défilé de la place Al-Manar jusqu'au bâtiment de la Présidence, ont scandé des slogans contre les détentions et ont exigé la démission de Mahmoud Abbas (Agence France Presse, 2 octobre 2012).
  • Le 2 octobre, plusieurs dizaines de professeurs ont manifesté devant le bâtiment du gouvernement à Ramallah et ont exigé l'application de la décision de justice de les réintégrer à leurs postes. La plupart des enseignants ont été licenciés suite à la décision des forces de sécurité de l'AP de ne pas autoriser leur emploi (Filastin al-'Aan, 2 octobre 2012). Selon Lamis al-Alami, le ministre palestinien de l'Education, 750 enseignants ont été licenciés pour des raisons de sécurité et environ 300 ont déjà retrouvé leurs postes (Agence de presse Ma'an, 2 octobre 2012).
Le navire Estelle fait route vers Gaza
  • Le 6 octobre, le navire Estelle a quitté Naples pour la bande de Gaza. A Naples, les passagers du navire ont rencontré des difficultés avec les autorités douanières locales. Alors que le navire était ancré dans le port, des militants locaux ont abordé le drapeau palestinien. Le maire de Naples a effectué une visite de solidarité et a exprimé son soutien, en disant  que les Palestiniens et Israël avaient le droit de vivre dans la paix et la sécurité (Page Facebook du maire de Naples, 5 octobre 2012).
  • nDror Feiler et Michael Lofgren, deux des organisateurs du navire, ont déclaré que  les militants à bord ont été formés à la "résistance non-violente" et qu'ils avaient été informés de la manière de se comporter en cas de prise de contrôle du navire. Ils ont ajouté que tous les participants avaient signé une "déclaration de non-violence". Selon Feiler, le navire transporte 41 tonnes de ciment, du matériel de théâtre, des instruments de musique et 600 ballons de football (Ynet, 7 octobre 2012)
Plainte des victimes du Mavi Marmara contre Israël
  • Unjournal turc a rapporté que trois familles des victimes du Mavi Marmara ont déposé une plainte contre Israël pour la mort de leurs proches et exigent une compensation financière. Ugur Yildirim, l'avocat des familles, a déclaré qu'une action avait été déposée contre Israël pour 33 cas différents pour une somme totale de 10 millions de livres turques (près de 5,5 millions d'euros) (World Bulletin, 5 octobre 2012)
Les Etats-Unis déclarent illégaux des fonds de charité
  • Le Département du Trésor américain a déclaré dans un communiqué qu'il avait proscrit deux organismes de charité libanais appartenant au Hamas et œuvrant en son nom (la Fondation Internationale Al-Quds et Al-Waqfiya). Les avoirs des organismes de charité sous juridiction américaine ont été gelés et les transferts de fonds à ces organismes ont été interdits (Site Internet du Département du Trésor américain, 4 octobre 2012).

 

[1] Le "Conseil de la Shura" est un groupuscule relativement nouveau dans la bande de Gaza composé de différents réseaux affiliés au jihad mondial. A ce sujet, voir notre article du 13 août 2012 intitulé "Portrait du groupuscule jihadiste salafiste "Tawhid wal-Jihad" de la bande de Gaza, responsable de l'attentat du 18 juin 2012 à la frontière israélo-égyptienne qui a coûté la vie à un civil israélien", à l'adresse http://www.terrorism-info.org.il/fr/article/20381

[2]Exact à la date du 9 octobre 2012.