Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (15 – 21 août 2012)

Restes de l'une des roquettes Grad tirées sur Eilat depuis la Péninsule du Sinaï

Restes de l'une des roquettes Grad tirées sur Eilat depuis la Péninsule du Sinaï

Vidéo publiée sur Internet revendiquant les attaques contre le gazoduc desservant Israël commises par les Partisans de Jérusalem (YouTube, 24 juillet 2012)

Vidéo publiée sur Internet revendiquant les attaques contre le gazoduc desservant Israël commises par les Partisans de Jérusalem (YouTube, 24 juillet 2012)

Le taxi palestinien après l'attaque (Porte-parole de la police israélienne, division Judée-Samarie, 17 août 2012)

Le taxi palestinien après l'attaque (Porte-parole de la police israélienne, division Judée-Samarie, 17 août 2012)

L'armée égyptienne apporte de l'équipement pour détruire les tunnels courant le long de la frontière entre l'Egypte et Gaza (Forum du Hamas, 9 août 2012).

L'armée égyptienne apporte de l'équipement pour détruire les tunnels courant le long de la frontière entre l'Egypte et Gaza (Forum du Hamas, 9 août 2012).

Le secteur des tunnels à Rafah (Agence de presse Safa, 16 août 2012)

Le secteur des tunnels à Rafah (Agence de presse Safa, 16 août 2012)

Armes-jouets vendues sur les marchés de la bande de Gaza pour l'Aïd al-Fitr (Site Internet Filastin Al-'Aan, 19 août 2012)

Armes-jouets vendues sur les marchés de la bande de Gaza pour l'Aïd al-Fitr (Site Internet Filastin Al-'Aan, 19 août 2012)

Le 15ème convoi ''Miles of Smiles'' reçu à Gaza par Ismail Haniya (Télévision Al-Quds, 15 août 2012)

Le 15ème convoi ''Miles of Smiles'' reçu à Gaza par Ismail Haniya (Télévision Al-Quds, 15 août 2012)

Mahmoud Abbas serre la main d'Ahmadinejad à la rencontre au sommet organisée à la Mecque (Filastin, 14 août 2012)

Mahmoud Abbas serre la main d'Ahmadinejad à la rencontre au sommet organisée à la Mecque (Filastin, 14 août 2012)

Responsables des organisations diverses durant le défilé de la Journée de Jérusalem à Gaza (Site Internet Paltoday, 17 août 2012).

Responsables des organisations diverses durant le défilé de la Journée de Jérusalem à Gaza (Site Internet Paltoday, 17 août 2012).

  • La semaine écoulée a été marquée par le tir de deux roquettes Grad sur Eilat depuis la Péninsule du Sinaï. Un réseau affilié au jihad mondial opérant dans le Sinaï a revendiqué l'attaque. Le réseau a également revendiqué la responsabilité d'autres attaques, dont le sabotage du pipeline de gaz naturel desservant Israël, la fusillade au Nord d'Eilat (18 août 2011) et celle contre une patrouille israélienne au Sud de Rafah.
  • Les roquettes ont été tirées alors que l'Égypte mène de vastes activités sécuritaires dans le Sinaï suite au meurtre de 16 soldats égyptiens dans l'attentat de Kerem Shalom. Le Hamas, craignant pour ses relations avec l'Égypte, a pris plusieurs mesures sur le terrain, y compris la fermeture des tunnels de contrebande, l'arrestation d'activistes jihadistes salafistes dans la bande de Gaza et la nomination d'un comité de sécurité conjoint.
  • Les mesures prises par le Hamas n'ont pas encore causé de désaccord dans ses relations avec les réseaux jihadistes opérant dans la bande de Gaza. Cependant, selon nous, ceci pourrait se produire dans l'avenir si le Hamas juge que ses capacités gouvernementales et d'autres intérêts vitaux sont en danger.
Tirs de roquettes sur Eilat
  • Le 15 août 2012 vers 22h, de fortes explosions ont retenti à Eilat, la ville la plus au Sud d'Israël. Elles ont été causées par deux roquettes Grad apparemment tirées de la Péninsule du Sinaï. Les forces de sécurité israéliennes ont effectué des recherches mais n'ont pas trouvé les restes des engins. Le vendredi 17 août, les débris d'une des roquettes ont été retrouvés dans un secteur vallonné près de la ville.
  • Un réseau affilié à Al-Qaïda opérant dans la Péninsule du Sinaï appelé "Les Partisans de Jérusalem" (ansar bayt al-maqdas) a revendiqué le tir. Le lendemain, un communiqué a été publié sur des forums islamiques, précisant que "les frères [cf., les membres du réseau] ont réussi à cibler [les roquettes] et ont pris toutes les mesures pour que les roquettes atterrissent sur des cibles habitées et la preuve en est la puissance du choc imposé aux Juifs là-bas". Le texte précisait encore que, "comme d'habitude, les Juifs ont caché leurs pertes et ont publié leurs rapports habituels et les versions attendues, [prétendant] qu'une roquette s'est abattue dans un terrain vague inhabité" (http://www.moheet.com, 16 août 2012).
  • Les "Partisans de Jérusalem" ont d'abord été mentionnés le 24 juillet 2012, quand le réseau a publié une vidéo sur YouTube revendiquant l'explosion du gazoduc reliant la Péninsule du Sinaï à Israël (YouTube, 24 juillet 2012). Le réseau a aussi revendiqué d'autres attaques terroristes (Site Internet moheet.com) :
  • La fusillade au Nord d'Eilat le 18 août 2011dans laquelle huit Israéliens ont été tués et 30 blessés.[1]
  • La fusillade contre une patrouille israélienne au Sud de Rafah en Juin 2012.

Gauche : Le logo du réseau : un globe, un fusil d'assaut et un drapeau reliant l'organisation à Al-Qaïda. Droite : Vidéo publiée sur Internet revendiquant les attaques contre le gazoduc desservant Israël commises par les Partisans de Jérusalem (YouTube, 24 juillet 2012)
Gauche : Le logo du réseau : un globe, un fusil d'assaut et un drapeau reliant l'organisation à Al-Qaïda. Droite : Vidéo publiée sur Internet revendiquant les attaques contre le gazoduc desservant Israël commises par les Partisans de Jérusalem (YouTube, 24 juillet 2012)

Tirs de roquettes depuis début 2011[2]

Tirs de roquettes depuis début 2011
Note: Deux des roquettes tirées en Août étaient des roquettes Grad tirées de la Péninsule du Sinaï et visant Eilat.

Des Palestiniens blessés par un cocktail Molotov
  • Le 17 août, un cocktail Molotov a été lancé sur un taxi palestinien circulant près de Bat Ayin (à l'Ouest du Gush Etzion). Le taxi s'est renversé et a pris feu. Les six passagers palestiniens, dont cinq membres de la même famille, ont été blessés, dont un très gravement et deux gravement. Ils ont été conduits à l'hôpital Hadassah Ein Kerem. L'attaque terroriste pourrait avoir été effectuée par des extrémistes israéliens.
  • Les responsables de l'Autorité Palestinienne ont été prompts à blâmer Israël :
  • Mahmoud Abbasa déclaré que les attaques de résidents des implantations contre des Palestiniens, qui ont récemment augmenté, sont commises sous l'égide des "forces d'occupation israéliennes" et doivent cesser. Il a dit que c'était la preuve de la mentalité "raciste" de l'armée israélienne et des résidents des implantations. Il a affirmé que si Israël voulait mettre un terme aux attaques, il le ferait (Agence de presse Wafa, 17 août 2012).
  • Saeb Erekat, membre du comité exécutif de l'OLP, a dénoncé l'attaque, la qualifiant de "crime honteux". Il a appelé les représentants des pays occidentaux à dénoncer l'événement et à en imputer la responsabilité au gouvernement d'Israël (Agence de presse Wafa, 17 août 2012).

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a envoyé un communiqué à Mahmoud Abbas, le Président de l'Autorité Palestinienne et à Salam Fayyad, son Premier ministre, déclarant que l'incident de Bat Ayin était très grave et que les forces de sécurité faisaient tout pour arrêter les responsables et les traduire en justice. Il a ajouté qu'il contrôlerait personnellement les soins donnés aux blessés et a déclaré considérer l'événement avec sérieux, ajoutant avoir chargé les forces de sécurité d'agir avec détermination afin d'arrêter les assaillants. Le commandant de la division Judée-Samarie a qualifié l'incident de "très sérieux", déclarant qu'il pourrait mettre en danger la sécurité publique dans la région et a ordonné à des forces supplémentaires de patrouiller sur les routes principales de Judée-Samarie (Porte-parole de Tsahal, 16 août 2012).

Le taxi palestinien après l'attaque (Porte-parole de la police israélienne, division Judée-Samarie, 17 août 2012)
Le taxi palestinien après l'attaque (Porte-parole de la police israélienne, division Judée-Samarie, 17 août 2012)

Poursuite des activités sécuritaires de l'Egypte dans le Sinaï
  • L'Égypte continue ses activités préventives et ses arrestations dans la Péninsule du Sinaï.Au cours de la semaine écoulée, ses activités se sont concentrées principalement sur la destruction des tunnels de contrebande entre l'Égypte et la bande de Gaza. A cette fin, l'Égypte a renforcé les forces déployées dans la région de Rafah (Agence de presse Safa, 20 août 2012). L'armée égyptienne a aussi arrêté des individus soupçonnés d'activités terroristes (Portail Al-Ahram, 13 août 2012). Selon une source militaire égyptienne, jusqu'ici, 80 activistes des divers réseaux affiliés au jihad mondial ont été arrêtés, dont 50 Égyptiens et le reste de la bande de Gaza (Agence de presse Ma'an,18 août 2012).
  • Le 20 août, Abdul-Fattah Al-Sisi, le nouveau ministre égyptien de la Défense, s'est rendu à El Arish afin de superviser les activités de l'opération "Aigle" dans la Péninsule du Sinaï. Pendant sa visite, il a rencontré des cheikhs et des leaders  locaux afin de coordonner avec eux la guerre contre le terrorisme dans la Péninsule du Sinaï (Al-Watan, 20 août 2012). Cependant, le tir de roquettes sur Eilat cette semaine pourrait indiquer que les mesures de sécurité égyptiennes prises dans la Péninsule du Sinaï ne sont pas assez efficaces.
Position du Hamas sur les mesures égyptiennes
  • Les porte-parole du Hamas continuent à déclarer publiquement qu'ils soutiennent les mesures de sécurité prises par l'Égypte et coopèrent avec. Dans un discours prononcé à l'occasion de l'Aïd el-Fitr, Ismail Haniya, le responsable de l'administration de facto du Hamas, a déclaré que la bande de Gaza serait une source de stabilité et de sécurité pour l'Égypte et que l'administration de Gaza était prête à collaborer avec l'Égypte sur des questions de sécurité, mais pas "avec l'ennemi sioniste" (Filastin Al-'Aan, 19 août 2012).
  • Le Hamas a également publié un communiqué afin de clarifier les remarques de Fathi Hamad, le ministre de l'Intérieur, qui a vivement critiqué le Président égyptien. Selon la déclaration, les remarques du ministre de l'Intérieur qui a exigé du Président égyptien qu'il ouvre le terminal de Rafah, ont été mal interprétées. Le ministère de l'Intérieur de l'administration du Hamas a démenti que Fathi Hamad avait attaqué Mohamed Morsi ou comparé l'Égypte post-révolution à l'ère Moubarak (Site Internet du ministère de l'Intérieur du Hamas, 14 août 2012).
  • Dans les faits :
  • Des sources palestiniennes ont rapporté que les forces de sécurité de l'administration de facto du Hamas avaient commencé à transférer des renseignements aux services de sécurité égyptiens tirés de leur expérience de ces dernières années dans la lutte contre les réseaux jihadistes de la bande de Gaza. L'objectif du Hamas, selon le rapport, est d'aider les Égyptiens dans leur lutte contre les réseaux extrémistes dans la Péninsule du Sinaï (Al-Sharq Al-Awsat, 15 août 2012).
  • Des sources du Hamas ont annoncé la nomination d'un comité conjoint provisoire de sécurité gazaouite-égyptien, composé de représentants des deux côtés et chargé de promouvoir une meilleure collaboration sécuritaire.
  • Le 15 août,des membres des forces de sécurité interne du Hamas ont arrêté des douzaines d'activistes des réseaux affiliés au jihad mondial dans la bande de Gaza. Leur interrogatoire se concentre sur la récente attaque terroriste de Kerem Shalom (PalPress, 15 août 2012).
  • Face aux activités intensives des forces de sécurité de l'administration du Hamas, des sources des réseaux du jihad mondial ont tenu des propos menaçants à l'encontre du Hamas et de l'Égypte (Agence de presse Ma'an, 17 août 2012). Par exemple, des inconnus ont publié un communiqué signé par les réseaux du jihad mondial dans la Péninsule du Sinaï avertissant l'armée égyptienne de ne pas continuer son opération actuelle ("Aigle"). Selon l'annonce, l'objectif des organisations dans la Péninsule du Sinaï n'est pas de nuire à l'armée égyptienne, mais d'attaquer Israël et les activités de l'armée égyptienne dans la péninsule du Sinaï offensent la capacité des organisations à confronter Israël (Al-Watan, 19 août 2012).
Le terminal de Rafah
  • Le ministère de l'Intérieur de l'administration de facto du Hamas a annoncé que le terminal de Rafah serait ouvert dans les deux directions uniquement pour les besoins humanitaires. Le terminal a été fermé pendant trois jours à l'occasion de la fête de l'Aïd al-Fitr (Al-Ayam, 16 août 2012). Selon des sources palestiniennes, les Égyptiens ont annoncé qu'après l'Aïd al-Fitr, le terminal ouvrirait comme d'habitude. Ils ont aussi annoncé que l'Égypte travaillait dur pour livrer suffisamment de carburant à la centrale électrique de Gaza. Ils ont par ailleurs précisé que l'Égypte allait augmenter la quantité d'électricité fournie à la bande de Gaza de 22 mégawatts à 30 mégawatts (Agence de presse Ma'an, 5 août 2012).
L'Aïd al-Fitr utilisé pour endoctriner la jeune génération
  • Le monde arabo-musulman célèbre actuellement l'Aïd al-Fitr, qui met fin au mois du Ramadan. Dans la bande de Gaza, la fête est utilisée pour endoctriner la jeune génération avec de la propagande de haine anti-israélienne.À côté des stands de nourriture aux marchés pullulent ainsi des stands vendant des armes-jouets. A l'occasion de la fête, les enfants de Gaza ont rendu visite à des terroristes du Jihad Islamique Palestinien, leur apportant des gâteaux et des confiseries. Un des enfants a ainsi déclaré : "Je suis fier des héros de la Palestine et quand je serai grand, avec l'aide d'Allah, je rejoindrai les Brigades de Jérusalem pour défendre mon peuple et ma terre et pour venger les chahids [les "martyrs"], les prisonniers et les blessés" (Site Internet des Brigades de Jérusalem,19 août 2012).

Gauche : Enfants rendant visite à des terroristes du JIP (Site Internet des Brigades de Jérusalem, 19 août 2012). Droite : Armes-jouets vendues sur les marchés de la bande de Gaza pour l'Aïd al-Fitr (Site Internet Filastin Al-'Aan, 19 août 2012)
Gauche : Enfants rendant visite à des terroristes du JIP (Site Internet des Brigades de Jérusalem, 19 août 2012). Droite : Armes-jouets vendues sur les marchés de la bande de Gaza pour l'Aïd al-Fitr
(Site Internet Filastin Al-'Aan, 19 août 2012)

Convoi d'aide à la bande de Gaza
  • Un nouveau convoi "Miles of Smiles" est arrivé dans la bande de Gaza. Ce convoi, le 15ème du genre, était composé d'environ 70 activistes de pays arabes et d'autres pays. Il a apporté de l'aide médicale dans la bande de Gaza. Il s'agit du premier convoi ayant reçu l'autorisation d'entrer dans la bande de Gaza depuis l'attaque terroriste de Kerem Shalom (Site Internet alresalah.net, 15 août 2012).

Le 15ème convoi ''Miles of Smiles'' reçu à Gaza par Ismail Haniya (Télévision Al-Quds, 15 août 2012)
Le 15ème convoi "Miles of Smiles" reçu à Gaza par Ismail Haniya (Télévision Al-Quds, 15 août 2012)

  • Le 16 août a marqué la fin de la rencontre au sommet des Etats musulmans organisée à la Mecque. Dans une déclaration finale commune, les participants ont marqué leur soutien à la demande de l'Autorité Palestinienne d'être reconnue comme un État membre de l'ONU. Le document appelle également à la fin de "l'occupation" israélienne et accuse Israël d'être responsable du gel du processus de paix.La déclaration exige également qu'Israël se soumette aux décisions internationales, y compris au "droit au retour" des réfugiés palestiniens (Agence de presse Ma'an, 16 août 2012).
  • Dans un discours, le Président de l'Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas a déclaré que "la Palestine" "souffrait de l'injustice de l'occupation". Parlant de la pseudo "judaïsation" de Jérusalem, il a fait référence aux "fouilles sous la mosquée d'Al-Aqsa" et a abordé la question des implantations et des barrages routiers, les dégâts imputés à l'économie, les prisons pleines de milliers de Palestiniens et la politique israélienne qui a mis fin au processus de paix (Agence de presse Wafa, 16 août 2012).

Mahmoud Abbas serre la main d'Ahmadinejad à la rencontre au sommet organisée à la Mecque (Filastin, 14 août 2012)
 Mahmoud Abbas serre la main d'Ahmadinejad à la rencontre au sommet organisée à la Mecque (Filastin, 14 août 2012)

  • Mahmoud Abbas a réitéré que la direction de l'Autorité Palestinienne avait l'intention de faire appel à l'Assemblée générale de l'ONU avant la fin de l'année afin de modifier son statut en celui d'Etat non-membre. Il a dit que la mesure serait prise malgré l'échec du vote au Conseil de sécurité l'année dernière (Site Internet Qudsnet, 18 août 2012). Saeb Erekat, membre du comité exécutif de l'OLP et responsable de l'équipe de négociation palestinienne, a déclaré que la date pour l'appel à l'ONU serait déterminée à la prochaine conférence du Comité de suivi de la Ligue Arabe, qui devrait avoir lieu le 6 septembre (Agence de presse Ma'an, 17 août  2012).
La Journée de Jérusalem modérément marquée en Judée-Samarie et dans la bande de Gaza
  • Les événements annuels de la Journée de Jérusalem organisée sous l'égide iranienne se sont déroulés le dernier vendredi du Ramadan. Aucun incident inhabituel n'a été signalé en Judée-Samarie. Dans la bande de Gaza, les événements ont été marqués relativement discrètement et sans la présence de responsables de l'administration de facto du Hamas. Après les prières du vendredi dans les mosquées, les organisations terroristes palestiniennes (à l'exception du Fatah) ont organisé un défilé en présence de quelques centaines de personnes, qui ont marché des mosquées de Gaza vers le centre-ville (Agence de presse Ma'an, 17 août 2012).

Les événements de la Journée de Jérusalem dans la bande de Gaza. Gauche : Responsables des organisations diverses durant le défilé de la Journée de Jérusalem à Gaza (Site Internet Paltoday, 17 août 2012). Droite : Défilé dans les rues de Gaza (Site Internet Palestine-Info, 17 août 2012)
Les événements de la Journée de Jérusalem dans la bande de Gaza. Gauche : Responsables des organisations diverses durant le défilé de la Journée de Jérusalem à Gaza (Site Internet Paltoday, 17 août 2012). Droite : Défilé dans les rues de Gaza (Site Internet Palestine-Info, 17 août 2012)

[1] A notre connaissance, l'attaque terroriste au Nord d'Eilat a été effectuée par les Comités de Résistance Populaire. Cependant, il est possible qu'un réseau affilié à Al-Qaïda et opérant dans le Sinaï, comme les Partisans de Jérusalem ait également été impliqué.

[2] Exact à la date du 21 août 2012.