Données

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien ( 9-15 août 2017)

La semaine dernière, une attaque au couteau a été commise Porte de Naplouse dans la vieille ville de Jérusalem ainsi qu'une tentative d'attaque à l'arme blanche près du Caveau des Patriarches à Hébron. Une roquette a été tirée à partir de la bande de Gaza et s'est abattue au Sud de la ville côtière israélienne d'Ashkelon.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (2-8 août 2017)

Même après la fin de la crise du Mont du Temple, le terrorisme populaire continue : dans un supermarché de la ville israélienne de Yavne, un Palestinien a commis une attaque à l'arme blanche, blessant grièvement un employé. Au carrefour du Gush Etzion, une tentative d'attaque à l'arme blanche a été signalée.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (26 juillet – 1er août 2017)

Après deux semaines, la crise du Mont du Temple a pris fin après qu’Israël a supprimé les installations de sécurité mises en place après une fusillade réalisée sur le Mont du Temple (dans laquelle des Palestiniens ont abattu deux gardes-frontières). Les dignitaires musulmans de Jérusalem ont déclaré que le statu quo ante a été restauré
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (19-25 juillet 2017)

La fusillade commise par trois Arabes israéliens, dans laquelle deux gardes-frontières ont été tués, s’est transformée en une crise sur le Mont du Temple, menaçant d’échapper à tout contrôle. Le leadership politique et religieux palestinien a présenté l’installation de détecteurs de métaux à l’entrée du Mont du Temple comme un changement unilatéral du statu quo.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (12-18 juillet 2017)

La semaine écoulée a été marquée par une fusillade sur le Mont du Temple (14 juillet 2017) effectuée par trois Arabes israéliens d’Umm al-Fahm (Centre d’Israël). Deux gardes-frontières positionnés près de la Porte des Lions ont été tués. Les trois terroristes se sont enfuis vers le secteur de la mosquée avant d’être neutralisés par les
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (5-11 juillet 2017)

La semaine écoulée a été marquée par un attentat à la voiture bélier et une attaque à l’arme blanche à l’entrée de la localité de Teqo’a (Sud-Est de Bethléem). Le terroriste a été tué. Un soldat a été blessé. Les manifestations et les émeutes se sont poursuivies en Judée-Samarie. Un calme relatif a régné à
Lire la suite...

Recherche de publications des années précédentes

2017201620152014201320122011201020092008200720062005

Données

Un long et sanguinaire conflit se déroule entre Israël et les organisations terroristes palestiniennes. Ce combat s’exprime principalement par les attentats terroristes, qui ont fait jusqu’ici de nombreuses victimes. Il est difficile de savoir exactement à quel moment les terroristes ont commencé à commettre des attentats contre Israël. Cependant, il est possible de dire que la Guerre des Six Jours a été un tournant après lequel les organisations terroristes palestiniennes se sont renforcées et les attentats terroristes ont pris de l’ampleur en Israël et à l’extérieur contre des cibles israéliennes et juives.
Dans les années 1970, les attentats terroristes étaient principalement des détournements d’avion, effectués par des terroristes du Front. Après les évènements de Septembre noir (1970), les principaux attentats terroristes ont été commis à l’étranger par des terroristes du Fatah (sous le nom de Septembre noir), le principal étant l’attentat contre la délégation israélienne aux Jeux olympiques de Munich. De même, des attentats terroristes ont été commis depuis la frontière (attentats de la frontière jordanienne jusqu’en 1970 puis attentats de la frontière libanaise), une partie visant des cibles civiles. Dans les années 1990, les attentats suicide sont devenus la méthode de combat principale des organisations terroristes palestiniennes, au départ par des organisations islamiques radicales dont le Hamas, suivies par les organisations laïques qui ont également commis des attentats terroristes. 
Une hausse conséquence des attentats suicide a été notée durant le combat terroriste palestinien (l’Intifada al-Aqsa, 2000-2005) durant lequel de nombreux attentats terroristes ont été commis, notamment des attentats suicide qui ont perturbé la vie en Israël et ont menacé les principales villes.
La diminution des attentats terroristes a débuté après l’Opération Plomb Durci et s’est confirmée avec la construction de segments de la barrière de sécurité.