Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (11-16 avril 2018)

Les événements du troisième vendredi de la "grande marche du retour" ont eu lieu cette semaine à une intensité plus faible et avec un nombre de victimes réduit par rapport aux semaines précédentes. Les manifestations de cette semaine ont été remarquables par l'absence de membres de la haute direction du Hamas.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (28 mars – 10 avril 2018)

Le 30 mars 2018, les événements de la "grande marche du retour" ont débuté dans la bande de Gaza. En Judée-Samarie et à Jérusalem, les protestations et les émeutes étaient limitées en dépit de la "Journée de la Terre" et de la "marche du retour". Le terrorisme populaire n'a pas été marqué par une escalade exceptionnelle causée par les événements dans la bande de Gaza (tentative d'attaque près de la station d'essence de Mishor Adumim). Les médias de l'Autorité Palestinienne (AP) n'ont pas soutenu les événements de la bande de Gaza.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (21-27 mars 2018)

Les préparatifs des événements de la "grande marche du retour" dans la bande de Gaza battent leur plein. Le "coup d'envoi" des événements est prévu le vendredi 30 mars 2018 à 10 heures. Les rassemblements auront lieu à six endroits le long de la barrière de sécurité. Du côté palestinien du terminal d'Erez, un poste de communication sera installé. Les bus quitteront les mosquées de la bande de Gaza et commenceront à transporter les manifestants à partir de 10h.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (17-23 janvier 2018)

La semaine écoulée a été marquée par trois attaques de terrorisme populaire ["la résistance populaire"] : une attaque à l'arme blanche au carrefour de Tapuah en Samarie (au Sud de Naplouse), et deux attaques à la voiture bélier (l'une près du pont Allenby et l'autre au barrage du carrefour d'Atarot au Nord de Jérusalem). Les manifestations et les émeutes palestiniennes ont continué, avec une diminution du nombre de participants.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (10-16 janvier 2018)

La semaine écoulée a été marquée par l'assassinat d'un civil israélien au carrefour de Havat Gilad en Samarie. L'AP n'a pas fait de commentaires. Un haut responsable du Fatah a écrit sur sa page Facebook que la "mort d'un colon" est "une réponse naturelle et attendue" à la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d'Israël.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (14-20 mars 2018)

Au cours de la semaine écoulée, deux attentats terroristes mortels ont été perpétrés, provoquant la mort d'un civil et de deux soldats de Tsahal : une attaque à la voiture bélier a été menée dans le Nord de la Samarie contre un groupe de soldats sur le bord de la route près d'un poste de garde. Une attaque à l'arme blanche a été effectuée dans la vieille ville de Jérusalem visant un piéton rue Hagai.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (7-13 mars 2018)

La semaine dernière, il y a eu trois tirs sur des positions de Tsahal en Samarie et dans la région de Benjamin. Aucune victime ou dommage n'a été signalé. Une attaque à l'arme blanche a été déjouée au terminal de Shuafat ainsi que le recours à des engins piégés à l'entrée du tribunal militaire de Samarie.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (19-26 septembre 2017)

La semaine a été marquée par une fusillade près de Har Hadar, dans laquelle trois Israéliens ont été tués et un autre gravement blessé. L'auteur de l'attaque est un Palestinien de Bayt Surik, à l'Est d'Har Hadar, père de quatre enfants et titulaire d'un permis de travail légal en Judée-Samarie. Le terroriste était sans antécédent sécuritaire mais était connu pour ses états de de violence familiale.
Lire la suite...

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (26 juillet – 1er août 2017)

Après deux semaines, la crise du Mont du Temple a pris fin après qu’Israël a supprimé les installations de sécurité mises en place après une fusillade réalisée sur le Mont du Temple (dans laquelle des Palestiniens ont abattu deux gardes-frontières). Les dignitaires musulmans de Jérusalem ont déclaré que le statu quo ante a été restauré
Lire la suite...