Escalade au Sud d'Israël – Etat des lieux (Exact au 21 juin à 13h)

Publié: 21/06/2012 Sorte: l'article

Aperçu général

1.   Le 20 juin, les tirs de roquettes et d'obus de mortier se sont intensifiés. 70 impacts de roquettes ont été identifiés au cours de la journée. La plupart des engins se sont abattus dans le Néguev occidental. Le 21 juin au matin, sept roquettes ont été tirées. Au total, depuis le début de l'escalade actuelle, 125 roquettes se sont abattues au Sud d'Israël.

2.   La plupart des roquettes tirées étaient d'une portée de 10 kilomètres. La plupart se sont abattues dans le secteur du conseil régional d'Eshkol. Trois roquettes ont été interceptées par le système de défense aérienne Dôme de Fer : une roquette tirée sur Ashkelon, une tirée sur Netivot et une sur Beersheva. Les résidents du Sud ont passé la nuit dans les abris protégés. Après le tir de deux roquettes sur Ashkelon, le maire de la ville a annoncé l'annulation des cours dans les écoles primaires (les élèves des lycées et des écoles secondaires étant déjà en vacances).

3.     Durant la nuit du 20 juin, suite à la médiation égyptienne, le Hamas a annoncé accepter une accalmie avec Israël, entrée en vigueur à 23h. Par la suite, les tirs de roquettes se sont poursuivis le matin du 21 juin, avec sept nouvelles roquettes tirées. Depuis, jusqu'en début d'après-midi, un calme relatif régnait au Sud du pays.

4.   L'escalade actuelle est la première depuis près d'un an dans laquelle le Hamas joue un rôle central, le Jihad Islamique Palestinien, qui avait mené l'escalade précédente, se retenant cette fois de participer. Il faut souligner que depuis l'année dernière, des escalades surviennent régulièrement tous les quelques mois, durant lesquelles des tirs sporadiques de roquettes sont ajoutés à des attaques contre les forces de Tsahal et des civils israéliens travaillant près de la barrière de sécurité. Cette "routine" d'attaques entre escalades est passée de la bande de Gaza à la Péninsule du Sinaï, où le vide sécuritaire et politique règne.

Tirs de roquettes

5.   Dans la journée du 20 juin, 70 roquettes se sont abattues en territoire israélien. La plupart des engins se sont abattus dans des terrains vagues et n'ont pas causé de dégâts. Certaines roquettes se sont abattues au cœur de localités et plusieurs bâtiments ont été endommagés. Trois femmes ont été choquées. Le système de défense aérienne Dôme de Fer a réussi à intercepter trois roquettes à longue portée visant Ashkelon, Netivot et Beersheva.

6.   Le 20 juin dans la soirée, la branche armée du Hamas a publié un communiqué annonçant qu'en "réponse aux efforts égyptiens", la branche armée du Hamas et les autres organisations s'engageaient à mettre un terme aux tirs si Israël s'engageait de son côté à cesser ses frappes. Taher al-Nunu, le porte-parole du Hamas, a appelé Israël à cesser ses "agressions". Il a souligné que si Israël continuait l'escalade, la riposte palestinienne continuerait, ajoutant que si Israël respectait le cessez-le-feu, il serait réciproque (Chaîne Al-Quds, 20 juin 2012).

7.   Le 21 juin au matin, alors que le Hamas avait annoncé son engagement à l'accalmie, sept roquettes ont été tirées. Dans la journée, jusqu'en début d'après-midi, un calme relatif régnait au Sud d'Israël.

Répartition quotidienne des tirs de roquettes durant la dernière escalade

Répartition quotidienne des tirs de roquettes durant la dernière escalade

*Exact à la date du 21 juin à 13h.

Escalades depuis début 2011

Escalades depuis début 2011

Riposte de Tsahal

8.   Des appareils de l'armée de l'air israélienne ont continué le 20 juin à frapper des objectifs terroristes dans la bande de Gaza (Porte-parole de Tsahal, 21 juin 2012) :

a.   Le 20 juin dans l'après-midi, entre 2 et 4 résidents auraient été blessés dans une attaque contre la base d'entraînement de la branche armée du Hamas à Jabaliya. Selon les rapports, la base était vide au moment de l'attaque (Safa, chaîne Al-Aqsa, 20 juin 2012). Par ailleurs, un adolescent de 14 ans aurait été tué et quatre membres de sa famille blessés dans une frappe de l'armée de l'air dans le quartier d'al-Zeitoun au Sud de la ville de Gaza (Safa, Wafa, 20 juin 2012).

b.Le 20 juin dans l'après-midi, des appareils de l'armée de l'air israélienne ont pris pour cible unactiviste du Jihad Islamique Palestinien qui circulait à moto à Rafah. L'activiste tué était Mohammed Rashwan, né en 1986, membre d'un groupe baptisé "Tawhid et jihad", affilié au jihad mondial. Le groupe était impliqué dans des activités terroristes contre des soldats de Tsahal et des civils israéliens au cours des dernières années. Mohammed Rashwan était impliqué dans l'attentat à la frontière israélo-égyptienne du 18 juin dans lequel un civil israélien a été tué. L'activité de Rashwan au sein du groupe consistait à participer au transfert d'armes, à la distribution de charges à des terroristes, à des tirs de roquettes et d'obus de mortier sur Israël, à des fusillades et à la contrebande d'activistes dans et de la bande de Gaza. Le groupe œuvrait ces jours-ci aux préparatifs d'un nouvel attentat (Porte-parole de Tsahal, 21 juin 2012).

Responsabilité et réactions à l'escalade

9.   Les Brigades Izz al-Din al-Qassam, la branche armée du Hamas, sont responsables de la plupart des tirs de roquettes et d'obus de mortier. Le site Internet du Hamas a annoncé que la branche armée de l'organisation avait tiré au cours des deux derniers jours un total de 86 roquettes et blessé 18 "sionistes" (Palestine-Info, 21 juin 2012).

10.Dans chaque communiqué de revendication des tirs par la branche armée du Hamas, deux sujets ont été soulignés (Site Internet des Brigades Izz al-Din al-Qassam, 20 juin 2012):

a. Le tir a été effectué en réponse aux "agressions continues contre la bande de Gaza".

b. Le tir a visé des positions militaires "situées face à Gaza" (Kissufim, Réïm, Zikim)

11.   Dans un communiqué officiel publié le 20 juin, la branche armée du Hamas a annoncé que l'escalade était "le droit naturel et sacré" des Palestiniens. Selon le texte du communiqué, cette escalade n'a bénéficié que d'une riposte "minimale" d'Israël (Site Internet des Brigades Izz al-Din al-Qassam, 20 juin 2012). Le communiqué vise selon nous à témoigner du contentement du Hamas face aux résultats de l'escalade.

Autres documents à ce sujet