Syrie

Pleins feux sur le jihad mondial (16-22 février 2017)

Publié 22/02/2017 Sorte l'article
Le 19 février 2017, les forces irakiennes, avec le soutien aérien des États-Unis et des pays de la coalition, ont lancé une offensive pour libérer l'Ouest de Mossoul. L'armée irakienne (y compris les unités d'élite antiterroristes) participe à l'offensive, aux côtés de la police fédérale et des milices chiites pro-iraniennes (la "Mobilisation populaire"). Les forces comptent des dizaines de milliers de combattants, face aux quelques milliers de membres de l'Etat islamique défendant l'Ouest de Mossoul.
Plus à lire

Pleins feux sur le jihad mondial (9 - 15 février 2017)

Publié 15/02/2017 Sorte l'article
Cette semaine, des forces de l'Armée syrienne libre ont pénétré dans la ville d'Al-Bab, en coopération avec l'armée turque. Dans la ville de Daraa, dans le Sud de la Syrie, plusieurs organisations rebelles, dont le Siège de Libération d'Al-Sham, ont lancé une attaque contre les bastions de l'armée syrienne dans le quartier de Manshiya à la périphérie de la ville.
Plus à lire

Pleins feux sur le jihad mondial (2 - 8 février 2017)

Publié 08/02/2017 Sorte l'article
À Al-Raqqah, le bastion de l'Etat islamique en Syrie, et à Al-Bab, son dernier bastion à l'Ouest de l'Euphrate, l'organisation est soumise à la pression croissante des forces attaquantes (les Forces démocratiques syriennes avec le soutien des États-Unis, l'Armée syrienne libre avec le soutien de la Turquie). Ailleurs dans l'Est de la Syrie, l'organisation poursuit ses offensives locales contre l'armée syrienne.
Plus à lire

Pleins feux sur le jihad mondial (26 janvier – 1er février 2017)

Publié 01/02/2017 Sorte l'article
Le cessez-le-feu déclaré il y a plus d'un mois est toujours en vigueur dans la plupart des régions de Syrie. Dans le secteur de Wadi Barada, où se trouvent les sources d'eau de Damas, le régime syrien a marqué de nouveaux points en signant un accord selon lequel les organisations rebelles se sont rendues et ont été évacuées, avec leurs familles, vers la région d'Idlib. Dans diverses régions de Syrie, les combats se sont poursuivis entre l'Etat islamique et les forces rivales. Jusqu'à présent, aucune partie n'a gagné le dessus dans les principales zones de combat.
Plus à lire

Pleins feux sur le jihad mondial (19-25 janvier 2017)

Publié 25/01/2017 Sorte l'article
En dépit du cessez-le-feu en Syrie, et malgré les pourparlers au Kazakhstan, les combats se sont poursuivis dans deux régions : la région de Wadi Barada, au Nord-ouest de Damas, où les forces du régime syrien ont poursuivi leurs efforts pour rétablir le contrôle des sources d'eau de Damas et à Deir ez-Zor, dans l'Est de la Syrie, où les combats continuent entre l'Etat islamique et l'armée syrienne, avec des raids aériens russes intensifs.
Plus à lire

Pleins feux sur le jihad mondial (12-18 janvier 2017)

Publié 18/01/2017 Sorte l'article
Les combats se poursuivent en Syrie, bien que le cessez-le-feu soit officiellement encore en vigueur. Des affrontements ont été signalés dans deux foyers cette semaine : dans la région de Wadi Barada, au Nord-Ouest de Damas, le régime syrien prend des mesures pour rétablir son contrôle des sources d'eau et des pompes à eau de Damas, qui sont entre les mains des rebelles. A Deir ez-Zor, dans l'Est de la Syrie, l'Etat islamique a lancé une offensive et a réussi à reprendre plusieurs quartiers du Sud de la ville et a coupé l'accès à l'aéroport militaire de la ville. Jusqu'à présent, aucune victoire n'a été marquée dans ces deux foyers.
Plus à lire
1<2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8>21

Recherche de publications des années précédentes

2006    2007    2008    2009    2011    2012    2013    2014    2015    2016    2017
informations sur Syrie
La Syrie soutient depuis de nombreuses années les organisations terroristes palestiniennes et le Hezbollah. Les sièges de plusieurs organisations terroristes palestiniennes, dont le bureau politique du Hamas, le Jihad Islamique Palestinien et d'autres groupes œuvrant depuis la Syrie se trouvent en Syrie. Au-delà d'un refuge politique, la Syrie leur octroie également un soutien dans le domaine de la formation, du financement et des armements. Les dirigeants des organisations reçoivent de la Syrie une protection et le gouvernement de Syrie leur permet également d'organiser des rencontres et des conférences tout en utilisant les installations officielles.
La Syrie soutient également physiquement et politiquement le Hezbollah qui agit en coopération avec son allié l'Iran. La preuve des liens entre la Syrie et le Hezbollah se retrouve avec la mort d'Imad Mughnieh, le responsable opérationnel du Hezbollah, à Damas, la capitale de la Syrie.
La Syrie a été classée pays soutenant le terrorisme par le Département d'Etat américain en 1979.