Syrie

Pleins feux sur le jihad mondial (14-20 juillet 2016)

Publié 20/07/2016 Sorte l'article
Les principaux événements de la semaine ont été deux attaques terroristes commises en France et en Allemagne par des terroristes isolés : une attaque au camion bélier sur la promenade de Nice a été réalisée par un Français d'origine tunisienne. L'attentat a tué 84 personnes et blessé environ 200 autres. Dans un train circulant à proximité de la ville de Würzburg en Bavière, un jeune homme d'origine afghane armé d'une hache a attaqué les passagers. Cinq personnes ont été blessées. Dans les deux cas, les assaillants ont été tués par les forces de sécurité.
Plus à lire

Pleins feux sur le jihad mondial (7-13 juillet 2016)

Publié 13/07/2016 Sorte l'article
L'Etat islamique poursuit ses actes de terrorisme et de guérilla en Irak contre le régime, la communauté chiite, et les forces de sécurité. Une des attaques a été réalisée par cinq terroristes suicide contre un sanctuaire chiite au Nord de Bagdad (50 morts, 65 blessés).
Plus à lire

Pleins feux sur le jihad mondial (30 juin – 6 juillet 2016)

Publié 06/07/2016 Sorte l'article
Cette semaine, l'Etat islamique a mené une série d'attaques terroristes dans divers endroits dans et en dehors du Moyen-Orient, après l'attaque de l'aéroport international d'Istanbul. La vague de terreur menée par l'Etat islamique et ses partisans se déroule en parallèle à l'augmentation de la pression sur l'organisation dans ses "régions vitales" en Irak, en Syrie et en Libye.
Plus à lire

Pleins feux sur le jihad mondial (23-29 juin 2016)

Publié 29/06/2016 Sorte l'article
La semaine a été marquée par un attentat réalisé par trois terroristes suicide à l'aéroport international d'Istanbul. Sur le terrain, l'Etat islamique continue de subir des revers dans les zones sous son contrôle territorial dans les différentes régions.
Plus à lire

Pleins feux sur le jihad mondial (16-22 juin 2016)

Publié 22/06/2016 Sorte l'article
Cette semaine encore, les attaques se sont poursuivies contre les grandes villes contrôlées par l'Etat islamique en Syrie, en Irak et en Libye. Sur ces trois fronts, l'Etat islamique fait maintenant face à la possibilité de perdre des avant-postes d'une importance considérable tant sur le plan militaire qu'en termes de relations publiques.
Plus à lire

Pleins feux sur le jihad mondial (9-15 juin 2016)

Publié 15/06/2016 Sorte l'article
Cette semaine encore, les attaques se poursuivent contre les bastions de l'Etat islamique en Syrie, en Irak et en Libye, avec jusqu'à présent aucun changement significatif sur le terrain : les Forces démocratiques syriennes (FDS) resserrent le siège de la ville de Manbij ; l'armée syrienne continue de progresser vers la ville de Tabqa, à l'Ouest d'Al-Raqqah ; les forces armées irakiennes se battent dans les quartiers Sud de Falloujah ; les forces du gouvernement libyen de consensus national resserrent le siège de la ville de Syrte et, selon certains rapports, combattent déjà dans sa banlieue.
Plus à lire
1<2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8>16

Recherche de publications des années précédentes

2006    2007    2008    2009    2011    2013    2014    2015    2016
informations sur Syrie
La Syrie soutient depuis de nombreuses années les organisations terroristes palestiniennes et le Hezbollah. Les sièges de plusieurs organisations terroristes palestiniennes, dont le bureau politique du Hamas, le Jihad Islamique Palestinien et d'autres groupes œuvrant depuis la Syrie se trouvent en Syrie. Au-delà d'un refuge politique, la Syrie leur octroie également un soutien dans le domaine de la formation, du financement et des armements. Les dirigeants des organisations reçoivent de la Syrie une protection et le gouvernement de Syrie leur permet également d'organiser des rencontres et des conférences tout en utilisant les installations officielles.
La Syrie soutient également physiquement et politiquement le Hezbollah qui agit en coopération avec son allié l'Iran. La preuve des liens entre la Syrie et le Hezbollah se retrouve avec la mort d'Imad Mughnieh, le responsable opérationnel du Hezbollah, à Damas, la capitale de la Syrie.
La Syrie a été classée pays soutenant le terrorisme par le Département d'Etat américain en 1979.