Le conflit israélo-palestinien

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (3-9 décembre 2014)

Publié 09/12/2014 Sorte l'article
Les incidents se sont poursuivis cette semaine encore le long de la barrière frontalière entre la bande de Gaza et Israël. En Judée-Samarie, les violences perdurent sous leur forme connue : tirs de pierres et de cocktails Molotov et attaques à l'arme blanche. La semaine a été marquée par une attaque à l'arme blanche commise par un terroriste palestinien à Mishor Adumim. L'Autorité Palestinienne, qui défend cette forme d'attaque (comprise dans le cadre de la "résistance populaire"), s'est abstenue de dénoncer l'attentat. Sur le plan politique, l'AP poursuit sa campagne politique contre Israël auprès des institutions de l'ONU.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (26 novembre – 2 décembre 2014)

Publié 02/12/2014 Sorte l'article
En Judée-Samarie, les attaques à l'arme blanche et à la voiture bélier et les tirs de pierres et de cocktails Molotov se poursuivent tandis qu'un calme relatif règne à Jérusalem. Ces derniers mois, deux cellules terroristes du Hamas qui recevaient leurs ordres de Turquie ont été démantelées en Judée-Samarie. Les membres du Hamas recrutés au sein des cellules avaient notamment reçu l'ordre de commettre un attentat au stade Teddy de Jérusalem et un attentat contre le tramway de Jérusalem.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (19-25 novembre 2014)

Publié 25/11/2014 Sorte l'article
Le calme perdure au Sud d'Israël tandis qu'en Judée-Samarie et à Jérusalem, les violences en signe de soutien à la Mosquée al-Aqsa se poursuivent, avec des tirs de pierres et de cocktails Molotov et des tentatives d'attaques à l'arme blanche et à la voiture bélier. Le Hamas continue sa campagne d'incitation contre Israël tandis que les responsables de l'Autorité Palestinienne et du Fatah ont imputé à Israël la responsabilité de la poursuite des violences.
Plus à lire

Cinq morts dans un attentat dans une synagogue de Jérusalem (Etat des lieux au 19 novembre 2014)

Publié 19/11/2014 Sorte l'article
Le 18 novembre 2014, deux terroristes armés de pistolets, de haches et de couteaux sont entrés dans une synagogue du quartier de Har Nof à Jérusalem. Ils ont commencé à attaquer les fidèles, tuant quatre personnes. Un policier arrivé sur les lieux a été mortellement atteint par une balle tirée par un des terroristes et est décédé des suites de ses blessures après quelques heures. Six personnes ont été blessées. Cet attentat est le plus grave de l'actuelle série d'attaques et de violences qui frappe Jérusalem et la Judée-Samarie. Au cours du dernier mois, dix personnes ont été tuées dans des attentats terroristes, plus qu'au cours des deux dernières années.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (11-18 novembre 2014)

Publié 18/11/2014 Sorte l'article
La vague de terrorisme continue de frapper Jérusalem, alors qu'un attentat contre une synagogue du quartier de Har Nof a fait cinq morts et six blessés. Le Front Populaire de Libération de la Palestine a revendiqué l'attaque, commise par deux terroristes armés de pistolets, de haches et de couteaux. L'attentat est le dernier de la vague terroriste qui sévit à Jérusalem et en Judée-Samarie. Au cours du mois de Novembre 2014, onze personnes ont été tuées dans des attentats terroristes, soit plus qu'au cours des deux dernières années.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (5-11 novembre 2014)

Publié 11/11/2014 Sorte l'article
La semaine écoulée a été marquée par deux attaques à l'arme blanche (10 novembre) à Tel-Aviv et dans le Gush Etsion. Deux Israéliens ont été tués et quatre autres blessés. Le 5 novembre, deux personnes ont été tuées dans une nouvelle attaque à la voiture bélier (la troisième ces derniers mois).Le nombre d'attaques commises par des terroristes palestiniens au mois de Novembre a été multiplié et leur caractère létal s'est accru. Les attentats ont été perpétrés par des terroristes isolés, certains proches d'organisations terroristes (Hamas, Jihad Islamique Palestinien).
Plus à lire
1<2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8>127

Recherche de publications des années précédentes

2005    2006    2007    2008    2009    2010    2011    2012    2013    2014
informations sur Le conflit israélo-palestinien
L'Autorité Palestinienne est une autorité à moitié autonome sous le pouvoir de laquelle se trouve la majorité de la population palestinienne de Judée-Samarie. L'Autorité Palestinienne a été fondée en 1994 suite aux Accords d'Oslo signés entre Israël et l'OLP. De manière formelle, l'Autorité Palestinienne contrôle également la bande de Gaza, mais, dans les faits, l'Autorité Palestinienne a perdu le contrôle de la bande en Juin 2007 avec la prise de contrôle du Hamas. Depuis la mort de Yasser Arafat, Mahmoud Abbas (Abu Mazen) est à la tête de l'Autorité Palestinienne.
Durant la vague de terrorisme palestinien (l'Intifada al-Aqsa), le statut de l'Autorité Palestinienne a été ébranlé suite à son incapacité et son absence de désir d'empêcher le terrorisme depuis son territoire. La coopération entre Israël et l'Autorité Palestinienne a été annulée et son activité a cessé de manière globale. Aujourd'hui, l'Autorité Palestinienne œuvre par le biais de son système de sécurité au respect de l'ordre interne et à déjouer des tentatives d'actes terroristes.
De nombreux pays du monde reconnaissent d'une manière ou d'une autre l'Autorité Palestinienne comme une entité étatique même si la plupart ne reconnaissent pas l'Autorité Palestinienne comme pays indépendant. Une partie ont fait passé le niveau de leurs relations diplomatiques avec l'Autorité Palestinienne à celui d'ambassades. Récemment, le Président de l'Autorité Palestinienne Abu Mazen a œuvré à la reconnaissance de l'Autorité Palestinienne comme membre de l'ONU. Le 23 septembre 2011, le Président de l'Autorité Palestinienne a déposé une demande au Secrétaire général de l'ONU appelant à la reconnaissance d'un Etat palestinien.