Le conflit israélo-palestinien

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (21-27 janvier 2015)

Publié 27/01/2015 Sorte l'article
La semaine a été marquée par une attaque à l'arme blanche dans un bus à Tel Aviv. Neuf personnes ont été blessées, dont quatre grièvement. L'assaillant était un terroriste solitaire de Tulkarem qui a affirmé avoir commis l'attentat en réponse à l'Opération Barrière de Protection et aux événements sur le Mont du Temple et avoir été influencé par les médias islamistes extrémistes. Les médias palestiniens ont salué l'attaque et son auteur. L'Autorité Palestinienne n'a fait aucun commentaire officiel.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (7-13 janvier 2015)

Publié 13/01/2015 Sorte l'article
Mahmoud Abbas et le Hamas ont (séparément) condamné les attaques terroristes de Paris. Dans la bande de Gaza, à Ramallah et à Hébron, des manifestations de solidarité avec la France ont été organisées. Mahmoud Abbas a participé au défilé à Paris mais a été critiqué par le Hamas pour ne pas avoir manifesté dans la bande de Gaza pendant l'Opération Barrière Protectrice.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (31 décembre2014 -6 janvier 2015)

Publié 06/01/2015 Sorte l'article
Les incidents se poursuivent à la frontière entre Israël et la bande de Gaza. A Hébron, une cellule terroriste proche de l'Etat islamique qui prévoyait notamment d'assassiner un soldat de Tsahal et d'utiliser son uniforme et son arme pour commettre un attentat a été démantelée. En Judée-Samarie et à Jérusalem Est, les attaques à l'arme blanche se poursuivent ainsi que les tirs de cocktails Molotov et de pierres.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (17-23 décembre 2014)

Publié 23/12/2014 Sorte l'article
Une roquette a été tirée sur le Sud d'Israël pour la troisième fois depuis la fin de l'Opération Bordure Protectrice. Le 17 décembre 2014, la Cour de justice européenne a annulé l'inscription du Hamas sur la liste des organisations terroristes de l'EU, en raison d'un vice de procédure. La Cour a précisé qu'il s'agissait d'une décision technique et non politique et les sanctions imposées au Hamas sont maintenues pour une durée de trois mois. Le Hamas a salué la décision.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (10-16 décembre 2014)

Publié 16/12/2014 Sorte l'article
Le calme perdure au Sud d'Israël, tandis que les violences et les actes de terrorisme se poursuivent en Judée-Samarie et à Jérusalem, avec des attaques contre des civils avec de l'acide, des tentatives d'attaques à l'arme blanche et des tirs de pierres et de cocktails Molotov. En outre, cette semaine, il a été annoncé que des Palestiniens de Samarie avaient prévu de commettre un attentat suicide à Tel-Aviv. Dans la bande de Gaza, le Hamas a organisé un rassemblement à l'occasion de l'anniversaire de sa fondation.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (3-9 décembre 2014)

Publié 09/12/2014 Sorte l'article
Les incidents se sont poursuivis cette semaine encore le long de la barrière frontalière entre la bande de Gaza et Israël. En Judée-Samarie, les violences perdurent sous leur forme connue : tirs de pierres et de cocktails Molotov et attaques à l'arme blanche. La semaine a été marquée par une attaque à l'arme blanche commise par un terroriste palestinien à Mishor Adumim. L'Autorité Palestinienne, qui défend cette forme d'attaque (comprise dans le cadre de la "résistance populaire"), s'est abstenue de dénoncer l'attentat. Sur le plan politique, l'AP poursuit sa campagne politique contre Israël auprès des institutions de l'ONU.
Plus à lire
1<2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8>127

Recherche de publications des années précédentes

2005    2006    2007    2008    2009    2010    2011    2012    2013    2014    2015
informations sur Le conflit israélo-palestinien
L'Autorité Palestinienne est une autorité à moitié autonome sous le pouvoir de laquelle se trouve la majorité de la population palestinienne de Judée-Samarie. L'Autorité Palestinienne a été fondée en 1994 suite aux Accords d'Oslo signés entre Israël et l'OLP. De manière formelle, l'Autorité Palestinienne contrôle également la bande de Gaza, mais, dans les faits, l'Autorité Palestinienne a perdu le contrôle de la bande en Juin 2007 avec la prise de contrôle du Hamas. Depuis la mort de Yasser Arafat, Mahmoud Abbas (Abu Mazen) est à la tête de l'Autorité Palestinienne.
Durant la vague de terrorisme palestinien (l'Intifada al-Aqsa), le statut de l'Autorité Palestinienne a été ébranlé suite à son incapacité et son absence de désir d'empêcher le terrorisme depuis son territoire. La coopération entre Israël et l'Autorité Palestinienne a été annulée et son activité a cessé de manière globale. Aujourd'hui, l'Autorité Palestinienne œuvre par le biais de son système de sécurité au respect de l'ordre interne et à déjouer des tentatives d'actes terroristes.
De nombreux pays du monde reconnaissent d'une manière ou d'une autre l'Autorité Palestinienne comme une entité étatique même si la plupart ne reconnaissent pas l'Autorité Palestinienne comme pays indépendant. Une partie ont fait passé le niveau de leurs relations diplomatiques avec l'Autorité Palestinienne à celui d'ambassades. Récemment, le Président de l'Autorité Palestinienne Abu Mazen a œuvré à la reconnaissance de l'Autorité Palestinienne comme membre de l'ONU. Le 23 septembre 2011, le Président de l'Autorité Palestinienne a déposé une demande au Secrétaire général de l'ONU appelant à la reconnaissance d'un Etat palestinien.