Iran

Pleins feux sur le jihad mondial (28 janvier – 3 février 2016)

Publié 03/02/2016 Sorte l'article
La semaine a été marquée par un attentat suicide dans le secteur du mausolée d'Al-Set Zaynab, lieu saint chiite au Sud de Damas. Près de 70 personnes ont été tuées. L'Etat islamique a revendiqué la responsabilité de l'attaque, menée avec une voiture piégée et deux terroristes suicide qui ont activé des ceintures d'explosifs.
Plus à lire

Pleins feux sur le jihad mondial (3-9 décembre 2015)

Publié 09/12/2015 Sorte l'article
Cette semaine encore, l'Etat islamique en Irak et en Syrie a continué à résister aux frappes aériennes intensives des Etats-Unis et de la Russie, qui ont été rejoints par la Grande-Bretagne. Les frappes visaient les infrastructures de pétrole de l'Etat islamique dans le Nord de la Syrie, afin de nuire à sa principale source de revenus. Les frappes aériennes russes ont été accompagnées d'une campagne médiatique accusant la Turquie de négocier le pétrole avec l'Etat islamique.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (18-24 novembre 2015)

Publié 24/11/2015 Sorte l'article
La semaine a été marquée par une augmentation du nombre d'attentats terroristes palestiniens, débutés le 14 septembre 2015, avec notamment trois attaques létales à Tel-Aviv, dans le Gush Etzion et sur la route 443, menant à Jérusalem. Six Israéliens et un Palestinien ont été tués dans ces attaques. Au total, depuis le début de la vague actuelle de terrorisme, 23 personnes ont été tuées, dont deux ressortissants étrangers (un Erythréen et un Palestinien).
Plus à lire

Portrait de Qasem Soleimani, commandant de la Force Qods des Gardiens de la révolution iranienne, chargée des activités de subversion et de terrorisme de l'Iran au Moyen-Orient et dans le monde

Publié 29/10/2015 Sorte l'article
Le général Qasem Soleimani (Haj Qasem) a été nommé commandant de la Force Qods des Gardiens de la révolution iranienne fin 1997 ou début Mars 1998. La Force Qods est l'un des cinq bras des Gardiens de la révolution iranienne, le principal et plus puissant organe sécuritaire d'Iran et le principal soutien du régime. Il s'agit d'une unité d'élite apparemment composée de plusieurs milliers d'agents.
Plus à lire

Pleins feux sur le jihad mondial (22-28 octobre 2015)

Publié 28/10/2015 Sorte l'article
Cette semaine encore, l'offensive terrestre de l'armée syrienne a été concentrée sur les zones rurales du Sud d'Alep. L'attaque a été dirigée contre les organisations rebelles, y compris l'Etat islamique et le Front Al-Nusra. À ce stade, l'armée syrienne semble faire face à des difficultés, en dépit de l'aide des Gardiens de la Révolution, du Hezbollah et du soutien aérien russe.
Plus à lire

Pleins feux sur le jihad mondial (15-21 octobre 2015)

Publié 21/10/2015 Sorte l'article
Cette semaine, l'armée syrienne, avec le soutien iranien et russe, a poursuivi son attaque contre les organisations rebelles dirigées par le Front al-Nusra. Les combats se sont concentrés dans la zone rurale du Sud et du Sud-Ouest d'Alep. Selon les rapports des médias syriens et libanais, l'armée syrienne aurait réalisé des avancées locales et repris le contrôle de plusieurs villages. D'autre part, l'effort syrien pour lever le siège de la base aérienne militaire de Kuweyres, à l'Est d'Alep, s'est jusqu'ici révélé infructueux. Selon les rapports des médias, plusieurs milliers d'Iraniens se seraient rendus en Syrie pour prendre part à l'offensive.
Plus à lire
1<2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8>18

Recherche de publications des années précédentes

2006    2007    2008    2009    2010    2011    2012    2013    2014    2015    2016
informations sur Iran
"L'exportation" de la Révolution musulmane de l'Iran est le principe de base de la Révolution iranienne dès son commencement. L'Iran aspire à l'hégémonie régionale et à prendre la tête du monde islamique. A cette fin, l'Iran développe un réseau de liens avec des organisations clandestines et de groupes terroristes et avec les communautés islamiques (notamment chiites) du monde et du Moyen-Orient. Dans ce cadre, l'Iran œuvre dans les pays d'Afrique, d'Amérique du Sud, d'Asie, etc.
Un des outils principaux de l'Iran pour exporter la Révolution est le soutien aux pays et organisations pratiquant le terrorisme contre des intérêts israéliens, américains et occidentaux et qui œuvrent sous des régimes pro-occidentaux dans l'objectif de promouvoir les intérêts de l'Iran.
Les liens de l'Iran et d'Israël ont connu des hauts et des bas. Lors du régime du Shah, une alliance politique reliait les deux pays. Après la Révolution et la création de la République islamique d'Iran, l'Iran a cessé de reconnaître Israël et a rompu tous ses liens officiels avec. La position extrémiste de Khomeiny envers Israël et le sionisme a été exprimée à de nombreuses reprises en public dès son retour d'exil d'Iran. Les liens sont devenus encore plus tendus avec l'arrivée au pouvoir d'Ahmadinejad en Iran en 2005. Le régime iranien a affiché son intention d'annihiler Israël et adopte une politique antisémite, y compris de négation de l'Holocauste.
Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique anti-israélienne, l'Iran développe ses liens avec les organisations terroristes opérant contre Israël. L'Iran encourage les organisations terroristes palestiniennes, notamment le Jihad Islamique Palestinien et le Hezbollah à commettre des attentats contre Israël. A cette fin, l'Iran se charge du financement et de l'armement de ces organisations. Ces dernières années, plusieurs expéditions d'armes d'Iran destinées à l'armement des organisations terroristes ont été saisies.
Afin de promouvoir ses intérêts régionaux et mondiaux, l'Iran œuvre à développer une puissance nucléaire militaire et met au point des missiles à longue portée et des têtes de missiles pouvant toucher Israël, les pays du Moyen-Orient et d'Europe depuis l'Iran.