Hamas

Portrait de Qasem Soleimani, commandant de la Force Qods des Gardiens de la révolution iranienne, chargée des activités de subversion et de terrorisme de l'Iran au Moyen-Orient et dans le monde

Publié 29/10/2015 Sorte l'article
Le général Qasem Soleimani (Haj Qasem) a été nommé commandant de la Force Qods des Gardiens de la révolution iranienne fin 1997 ou début Mars 1998. La Force Qods est l'un des cinq bras des Gardiens de la révolution iranienne, le principal et plus puissant organe sécuritaire d'Iran et le principal soutien du régime. Il s'agit d'une unité d'élite apparemment composée de plusieurs milliers d'agents.
Plus à lire

Quelle direction prend la vague actuelle de terrorisme ? Les tendances futures possibles exprimées dans le discours politique et médiatique palestinien (exact au 28 octobre 2015)

Publié 28/10/2015 Sorte l'article
Après environ un mois et demi de violence et de terrorisme en Israël et en Judée-Samarie, les événements sont encore largement couverts par l'Autorité Palestinienne (AP) et les médias palestiniens. Ce qu'Israël considère comme une vague de violence et de terrorisme est représenté par les Palestiniens comme des "exécutions" de civils innocents" se rebellant contre Israël et engagés dans une "résistance populaire." Israël est présenté comme utilisant une force arbitraire et excessive contre des individus ("exécutions de sang-froid") et employant des "punitions collectives" (restrictions imposées aux résidents des quartiers de Jérusalem-Est).
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (21-27 octobre 2015)

Publié 27/10/2015 Sorte l'article
La vague de violence et de terrorisme qui a débuté il y a environ un mois et demi s'est poursuivie cette semaine, avec une série d'attaques à l'arme blanche commises par des terroristes solitaires, notamment dans les régions de Hébron et du Gush Etsion. Des attaques à l'arme blanche ont également été commises en Samarie, à Jérusalem, à Beit Shemesh et ailleurs. En Judée-Samarie et dans la bande de Gaza, les émeutes se sont poursuivies mais ont diminué en nombre et en intensité, probablement en raison des tentatives des forces de sécurité de l'Autorité Palestinienne et du Hamas de les contenir.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (14-20 octobre 2015)

Publié 20/10/2015 Sorte l'article
La vague de terrorisme et de violence s'est poursuivie au cours de la semaine écoulée, avec des attaques à Beersheba (fusillade), Jérusalem, Hébron et dans le Gush Etzion (attaques à l'arme blanche et à la voiture bélier). Comme au cours des dernières semaines, les attaques ont été menées par de jeunes terroristes isolés, non affiliés à des organisations terroristes, la plupart sans passif criminel. Le nombre d'Israéliens tués dans la vague actuelle de terrorisme a atteint les onze.
Plus à lire

La létalité du "terrorisme populaire" : Analyse des victimes israéliennes durant les six années de "résistance populaire", qualifiée par l'Autorité Palestinienne "d'opposition pacifique"

Publié 15/10/2015 Sorte l'article
Au cours du dernier mois, nous avons assisté à une vague intense de "terrorisme populaire", dans le cadre d'une campagne qualifiée par l'Autorité Palestinienne et le Fatah de "résistance populaire." La dernière vague d'attaques, principalement menées par des terroristes individuels, prend de l'ampleur et s'exprime notamment par la multiplication des attaques à l'arme blanche en Israël (qui ont pris une tournure "virale").
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (8-13 octobre 2015)

Publié 13/10/2015 Sorte l'article
Au cours de la semaine écoulée, la vague de terrorisme et de violence qui a débuté il y a plus d'un mois pendant les fêtes juives a atteint de nouveaux sommets. Cette vague s'inscrit dans le cadre de la politique de "résistance populaire" (cf., le terrorisme populaire) de l'Autorité Palestinienne (AP) et du Fatah.
Plus à lire
1<6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12>98

Recherche de publications des années précédentes

2006    2007    2008    2009    2010    2011    2012    2013    2014    2015    2016
informations sur Hamas
Le Hamas est un mouvement islamique sunnite fondamentaliste, créé en 1987 par des membres des Frères Musulmans dans la bande de Gaza. Le mouvement prône la création d'un Etat islamique sur tout le territoire de l'Etat d'Israël et reconnaît le droit d'Israël à exister.
La direction du mouvement possède deux branches : le Hamas interne : qui comprend le gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza et est responsable des activités gouvernementales courantes y compris des activités sociales face à la population de la bande de Gaza. Le Hamas externe (le bureau politique), situé en dehors des frontières de la bande de Gaza, notamment en Syrie, et chargé des liens avec les pays et organes divers principalement pour la collecte de fonds et de moyens pour le Hamas.
Selon la charte du Hamas, le document fondateur du mouvement qui détermine sa politique, et selon des déclarations des dirigeants du Hamas, l'unique moyen d'arriver aux buts du mouvement passe par la lutte armée contre Israël. Le Hamas possède une branche armée, les Brigades Izz al-Din al-Qassam, qui effectue des attentats contre Israël, y compris des tirs de roquettes et des attaques suicide.
Le Hamas est reconnu organisation terroriste par les Etats-Unis et l'Union Européenne.
Au fil des ans, le Hamas s'est plaint de la politique de l'OLP et de l'Autorité Palestinienne, ce qui a été source de conflit entre les parties, le sommet ayant été atteint en Juin 2007 avec la prise de contrôle de la bande de Gaza par la force en parallèle à la répression des activistes du Fatah et de l'Autorité Palestinienne.