Hamas

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (4-10 décembre 2013)

Publié 10/12/2013 Sorte l'article
Aucun tir de roquette n'a été signalé au Sud d'Israël au cours de la semaine écoulée. En Judée-Samarie, les activités violentes se poursuivent, en majorité dans le cadre de la "résistance populaire". Selon les services de sécurité générale, le nombre d'attaques terroristes a augmenté en Novembre 2013 (par rapport au mois d'Octobre), avec notamment des attaques à l'arme blanche et des tirs de pierres et de cocktails Molotov, qui ont provoqué la mort d'un soldat de Tsahal et blessé des civils.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (27 novembre – 3 décembre 2013)

Publié 03/12/2013 Sorte l'article
Le calme a persisté cette semaine à la frontière Sud d'Israël. En Judée-Samarie et dans la région de Jérusalem, les événements violents se poursuivent dans le cadre de la "résistance populaire". A une occasion, une enfant a été blessée par une pierre lancée sur son véhicule près du quartier d'Armon Hanatsiv à Jérusalem. Dans d'autres incidents, une grenade improvisée et des pierres ont été lancées sur les forces de sécurité israéliennes près du Tombeau de Rachel et un cocktail Molotov a visé la localité de Karmi Tsur (Sud-Ouest de Bethléem).
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (20-26 novembre 2013)

Publié 26/11/2013 Sorte l'article
Trois obus de mortier ont été tirés cette semaine sur un détachement de Tsahal occupé à des activités de routine près de la barrière de sécurité entre Israël et la bande de Gaza. En riposte, l'armée de l'air israélienne a frappé (19 novembre 2013) des cibles terroristes dans la bande de Gaza. Suite aux frappes, le porte-parole du JIP a déclaré que "les violations israéliennes" pourraient provoquer l'effondrement de l'accord d'accalmie.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (12-19 novembre 2013)

Publié 19/11/2013 Sorte l'article
La semaine a été marquée par le tir de deux obus de mortier sur Israël. Un des engins s'est abattu à proximité d'un détachement de Tsahal. En riposte, l'armée de l'air israélienne a frappé deux lance-roquettes chargés au Nord de la bande de Gaza. Le 13 novembre 2013, un soldat de Tsahal a été poignardé à mort dans un autobus à Afula par un Palestinien de 16 ans séjournant de manière illicite en Israël. En Judée-Samarie, les attentats se poursuivent dans le cadre de la "résistance populaire", avec des tirs de pierres et de cocktails Molotov sur des véhicules israéliens.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (5-12 novembre 2013)

Publié 12/11/2013 Sorte l'article
Aucune roquette n'a été tirée sur Israël cette semaine depuis la bande de Gaza. En Judée-Samarie, les violences se poursuivent, dont des tentatives d'attaques à l'arme blanche, des tirs de cocktails Molotov et des fusillades. Dans la bande de Gaza, la pénurie d'essence perdure et provoque des problèmes d'approvisionnement en électricité. La pénurie découle des activités égyptiennes contre les tunnels de contrebande de Rafah et du conflit financier entre le Hamas et l'Autorité Palestinienne.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (30 octobre – 5 novembre 2013)

Publié 05/11/2013 Sorte l'article
La semaine écoulée a été marquée par l'explosion contrôlée par Tsahal du tunnel terroriste découvert au Sud de la bande de Gaza il y a environ un mois. Cinq soldats de Tsahal ont été blessés, dont un gravement. Quatre terroristes du Hamas ont été tués dans un affrontement suite à l'explosion. Les porte-parole du Hamas ont tenu des propos belliqueux, alors que le Hamas a signalé qu'il ne voulait pas d'une escalade.
Plus à lire
1<6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12>76

Recherche de publications des années précédentes

2006    2007    2008    2009    2010    2011    2012    2013    2014
informations sur Hamas
Le Hamas est un mouvement islamique sunnite fondamentaliste, créé en 1987 par des membres des Frères Musulmans dans la bande de Gaza. Le mouvement prône la création d'un Etat islamique sur tout le territoire de l'Etat d'Israël et reconnaît le droit d'Israël à exister.
La direction du mouvement possède deux branches : le Hamas interne : qui comprend le gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza et est responsable des activités gouvernementales courantes y compris des activités sociales face à la population de la bande de Gaza. Le Hamas externe (le bureau politique), situé en dehors des frontières de la bande de Gaza, notamment en Syrie, et chargé des liens avec les pays et organes divers principalement pour la collecte de fonds et de moyens pour le Hamas.
Selon la charte du Hamas, le document fondateur du mouvement qui détermine sa politique, et selon des déclarations des dirigeants du Hamas, l'unique moyen d'arriver aux buts du mouvement passe par la lutte armée contre Israël. Le Hamas possède une branche armée, les Brigades Izz al-Din al-Qassam, qui effectue des attentats contre Israël, y compris des tirs de roquettes et des attaques suicide.
Le Hamas est reconnu organisation terroriste par les Etats-Unis et l'Union Européenne.
Au fil des ans, le Hamas s'est plaint de la politique de l'OLP et de l'Autorité Palestinienne, ce qui a été source de conflit entre les parties, le sommet ayant été atteint en Juin 2007 avec la prise de contrôle de la bande de Gaza par la force en parallèle à la répression des activistes du Fatah et de l'Autorité Palestinienne.