Hamas

Le Jihad Islamique Palestinien (JIP) a réussi à deux reprises à obtenir la libération de ses détenus administratifs emprisonnés en Israël par de longues grèves de la faim accompagnées de menaces d'atteinte à l'accalmie dans la bande de Gaza

Publié 03/09/2015 Sorte l'article
Au cours des derniers mois, deux terroristes du JIP de Samarie, Muhammad Allan et Khader Adnan, ont entamé une grève de la faim de longue durée afin de forcer Israël à les libérer de détention administrative. Leur objectif global était de faire pression Israël afin de l'inciter à abandonner l'utilisation de la détention administrative, un outil important dans sa guerre contre le terrorisme. Dans deux cas, le JIP a menacé de mettre fin à l'accalmie dans la bande de Gaza, par le biais de tirs de roquettes, en cas de mort des détenus administratifs en grève de la faim.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (26 août – 1er septembre 2015)

Publié 01/09/2015 Sorte l'article
La semaine a été marquée par un nouveau tir de roquette dans le Néguev occidental. Un réseau proche de l'Etat islamique a revendiqué la responsabilité de ce tir, après avoir revendiqué la responsabilité de précédents tirs. En riposte, l'armée de l'air a visé un site de fabrication d'armes du Hamas. Le Hamas est intéressé par la poursuite de l'accalmie mais ne réussit pas jusqu'ici à mettre un terme aux tirs de roquettes par le réseau identifié à l'Etat islamique.
Plus à lire

La "résistance populaire" (le "terrorisme populaire") en Judée-Samarie et à Jérusalem s'est organisée au cours de l'année écoulée

Publié 01/09/2015 Sorte l'article
Les tirs de pierres, de rochers et de cocktails Molotov sont le principal modus operandi de la "résistance populaire" (cf., le "terrorisme populaire"), qui est la principale stratégie anti-israélienne de l'Autorité Palestinienne (AP) et du Fatah au cours des six dernières années. Les tirs de pierres et de cocktails Molotov sur les forces de sécurité israéliennes et les civils israéliens ont augmenté au cours de l'année écoulée, particulièrement dans la vieille ville de Jérusalem, à Jérusalem-Est, sur les routes principales et contre le tramway.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (19-25 août 2015)

Publié 25/08/2015 Sorte l'article
La semaine a été marquée par le tir de quatre roquettes sur Israël depuis le Centre du Plateau du Golan. Deux engins se sont abattus en Galilée et deux sur le Plateau du Golan. Il s'agit de la première salve tirée en Galilée depuis la Syrie depuis la Guerre de Kippour (1973). En riposte, Tsahal a visé plusieurs cibles de l'armée syrienne. Le lendemain du tir de roquettes, des appareils de l'armée de l'air ont visé la cellule terroriste responsable des tirs et tué quatre ou cinq individus.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (12-18 août 2015)

Publié 18/08/2015 Sorte l'article
La semaine a été marquée par trois attaques à l'arme blanche contre les forces de sécurité israéliennes à des barrages routiers, deux au carrefour Tapuah (Sud de Naplouse) et une sur la route 443 (qui relie Modiin à Jérusalem et où plusieurs attaques ont récemment été commises). Deux des assaillants ont été tués par les forces de sécurité israéliennes et un a été blessé. Trois membres des forces de sécurité israéliennes ont été blessés. Le Hamas a salué les attaques. L'Autorité Palestinienne, comme d'habitude, n'a pas condamné les attaques et en a imputé la responsabilité à Israël, affirmant que les Palestiniens sont tués sur une base quotidienne.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (5-11 août 2015)

Publié 11/08/2015 Sorte l'article
La semaine a été marquée par une attaque à la voiture bélier près de Shilo et une attaque à l'arme blanche sur la route 443 près de Beit Horon. Dans l'attaque à la voiture bélier, trois soldats de Tsahal ont été blessés, dont deux grièvement. Le conducteur a été la cible de tirs et a été gravement blessé. Dans l'attaque à l'arme blanche, un Israélien a été blessé. Des soldats de Tsahal ont tiré sur le terroriste et l'ont tué. Le Hamas a salué les attentats. L'AP s'est abstenue de les dénoncer.
Plus à lire
1<5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11>95

Recherche de publications des années précédentes

2006    2007    2008    2009    2010    2011    2012    2013    2014    2015    2016
informations sur Hamas
Le Hamas est un mouvement islamique sunnite fondamentaliste, créé en 1987 par des membres des Frères Musulmans dans la bande de Gaza. Le mouvement prône la création d'un Etat islamique sur tout le territoire de l'Etat d'Israël et reconnaît le droit d'Israël à exister.
La direction du mouvement possède deux branches : le Hamas interne : qui comprend le gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza et est responsable des activités gouvernementales courantes y compris des activités sociales face à la population de la bande de Gaza. Le Hamas externe (le bureau politique), situé en dehors des frontières de la bande de Gaza, notamment en Syrie, et chargé des liens avec les pays et organes divers principalement pour la collecte de fonds et de moyens pour le Hamas.
Selon la charte du Hamas, le document fondateur du mouvement qui détermine sa politique, et selon des déclarations des dirigeants du Hamas, l'unique moyen d'arriver aux buts du mouvement passe par la lutte armée contre Israël. Le Hamas possède une branche armée, les Brigades Izz al-Din al-Qassam, qui effectue des attentats contre Israël, y compris des tirs de roquettes et des attaques suicide.
Le Hamas est reconnu organisation terroriste par les Etats-Unis et l'Union Européenne.
Au fil des ans, le Hamas s'est plaint de la politique de l'OLP et de l'Autorité Palestinienne, ce qui a été source de conflit entre les parties, le sommet ayant été atteint en Juin 2007 avec la prise de contrôle de la bande de Gaza par la force en parallèle à la répression des activistes du Fatah et de l'Autorité Palestinienne.