Hamas

Premières réactions du monde arabo-musulman au discours du Président Obama au Caire (Iran, Hezbollah, Syrie, arène palestinienne et jihad mondial)

Publié 09/06/2009 Sorte l'article
Le discours du Président américain Barack Obama au Caire a été présenté comme une opportunité historique pour redéfinir le statut, l'image et les relations mutuelles entre les Etats-Unis et le monde arabo-musulman. L'Iran et Hezbollah s'y sont référés avec scepticisme, voire négativement. D'autre part, les réactions de la Syrie et du Hamas ont été conciliantes, soulignant que le test du discours devra être traduit en actes et résidera dans l'empressement américain à faire pression sur Israël.
Plus à lire

Pendant l'Opération Plomb Durci, Tsahal a saisi un court métrage sur une académie militaire établie par le Hamas au nom du Dr. Abdallah Azzam, l'idéologue d'Oussama ben Laden

Publié 04/06/2009 Sorte l'article
Pendant l'Opération Plomb Durci, Tsahal a saisi un CD contenant un court métrage important sur l'Académie Abdallah Azzam, produit en 2007 par le bureau d'information des Brigades Izz al-Din al-Qassam pour inciter les jeunes gens à s'inscrire à l'Académie, dont le but est d’améliorer la formation militaire du Hamas.
Plus à lire

Le leader du Hamas Khaled Mash'al a récemment abordé la question des tirs de roquettes et du terrorisme ("la résistance") en général

Publié 12/05/2009 Sorte l'article
Dans un entretien au New-York Times, destiné aux Américains, Mash'al a admis que le Hamas faisait actuellement preuve de retenue dans les tirs de roquettes, tandis que dans un discours aux Palestiniens, il a souligné que la "résistance" demeure l'option stratégique du Hamas.
Plus à lire

L'Iran et la Syrie épinglés comme "Etats qui soutiennent le terrorisme" dans le rapport annuel sur le terrorisme publié par le Département d'Etat américain

Publié 06/05/2009 Sorte l'article
L'Iran et la Syrie, qualifiés d'Etats qui soutiennent le terrorisme par le Département d'Etat américain, continuent de mener une stratégie à long terme consistant à prôner la violence et le terrorisme contre Israël ("la résistance") en s'appuyant sur des organisations terroristes palestiniennes (surtout le Hamas) et sur le Hezbollah libanais.
Plus à lire

Mahmoud Abbas réitère le refus de l'Autorité Palestinienne de reconnaître Israël comme l'Etat national des Juifs

Publié 28/04/2009 Sorte l'article
Lors d’un discours prononcé devant la Commission préparatoire du "Parlement de la Jeunesse de Palestine," qui s'est rassemblée à Ramallah le 27 avril 2009, le Président de l'Autorité Palestinienne Abu Mazen a déclaré que les Palestiniens étaient soumis aux engagements de l'OLP et étaient enclins à poursuivre les négociations politiques sur la base de l'initiative de paix arabe, la solution à deux Etats et la feuille de route. En même temps, Abu Mazen a réitéré son refus de reconnaître le caractère juif de l'Etat d'Israël.
Plus à lire

Le Hamas vilipende le chef de l'UNRWA dans la bande de Gaza

Publié 28/04/2009 Sorte l'article
Le quotidien du Hamas Felesteen a récemment publié un éditorial de Mustafa Sawaf, son rédacteur en chef, s'en prenant vivement au chef de l'UNRWA dans la bande de Gaza, John Ging. Intitulé "John Ging et la destruction de l'agence humanitaire [UNRWA]", l'article affirme que le chef de l'UNRWA suit son propre agenda politique et que son ordre du jour est opposé à celui de la "résistance" (cf., le Hamas et les autres organisations terroristes).
Plus à lire
1<49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55>83

Recherche de publications des années précédentes

2006    2007    2008    2009    2010    2011    2012    2013    2014    2015
informations sur Hamas
Le Hamas est un mouvement islamique sunnite fondamentaliste, créé en 1987 par des membres des Frères Musulmans dans la bande de Gaza. Le mouvement prône la création d'un Etat islamique sur tout le territoire de l'Etat d'Israël et reconnaît le droit d'Israël à exister.
La direction du mouvement possède deux branches : le Hamas interne : qui comprend le gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza et est responsable des activités gouvernementales courantes y compris des activités sociales face à la population de la bande de Gaza. Le Hamas externe (le bureau politique), situé en dehors des frontières de la bande de Gaza, notamment en Syrie, et chargé des liens avec les pays et organes divers principalement pour la collecte de fonds et de moyens pour le Hamas.
Selon la charte du Hamas, le document fondateur du mouvement qui détermine sa politique, et selon des déclarations des dirigeants du Hamas, l'unique moyen d'arriver aux buts du mouvement passe par la lutte armée contre Israël. Le Hamas possède une branche armée, les Brigades Izz al-Din al-Qassam, qui effectue des attentats contre Israël, y compris des tirs de roquettes et des attaques suicide.
Le Hamas est reconnu organisation terroriste par les Etats-Unis et l'Union Européenne.
Au fil des ans, le Hamas s'est plaint de la politique de l'OLP et de l'Autorité Palestinienne, ce qui a été source de conflit entre les parties, le sommet ayant été atteint en Juin 2007 avec la prise de contrôle de la bande de Gaza par la force en parallèle à la répression des activistes du Fatah et de l'Autorité Palestinienne.