Hamas

Les services de sécurité de l'Autorité Palestinienne ont récemment démantelé un réseau terroriste du Hamas à Qalqilya

Publié 20/04/2009 Sorte l'article
Les services de sécurité de l'Autorité Palestinienne mènent des activités de contre-terrorisme intensives contre les réseaux militaro-terroristes du Hamas. Récemment, les services de sécurité ont découvert un laboratoire et un atelier de fabrication d'explosifs à Qalqilya. Le laboratoire était situé au sous-sol d'une mosquée et l'atelier dans un bâtiment abandonné près de la barrière de sécurité. Ces activités sont menées parallèlement aux négociations en vue du dialogue national palestinien au Caire. Le Hamas nie effectuer des opérations militaires et terroristes en Judée-Samarie, accusant les services de sécurité de l'Autorité Palestinienne de coopérer avec Israël.
Plus à lire

L'Egypte a démantelé un réseau du Hezbollah qui opérait sur son sol, l'accusant d'avoir fait de la contrebande d'armes dans la bande de Gaza, d'avoir planifié des attaques terroristes et d'avoir mené des activités de subversion contre le régime égyptien.

Publié 13/04/2009 Sorte l'article
Les médias égyptiens et arabes ont annoncé que les services de sécurité égyptiens avaient démantelé un réseau du Hezbollah qui avait été actif en Egypte pendant une longue période. Jusqu'ici, plusieurs douzaines de Libanais, de Palestiniens et d'Egyptiens agissant pour le compte du Hezbollah ont été arrêtés. Le réseau transférait des armes (probablement de l'Iran) en contrebande au Hamas via le Soudan et les tunnels du secteur de Rafah en Egypte. De plus, selon les informations publiées dans la presse, le réseau était impliqué dans des tentatives d'attaques terroristes dans le Sinaï et au Caire.
Plus à lire

L'industrie de la haine

Publié 10/04/2009 Sorte l'article
Le Hamas continue de recourir à des thèmes antisémites primitifs dans sa guerre psychologique. Ainsi, selon une pièce de théâtre récemment montée à Gaza, les Juifs aiment boire le sang des Musulmans et des Arabes.
Plus à lire

L'examen du nombre de Palestiniens tués pendant l'Opération Plomb Durci indique que la plupart étaient des terroristes armés et des membres des forces de sécurité du Hamas impliquées dans les combats contre Tsahal.

Publié 07/04/2009 Sorte l'article
Les résultats d'un examen effectué par les renseignements militaires et publiés par le porte-parole de Tsahal montrent que pendant l'Opération Plomb Durci (27 décembre 2008 - 18 janvier 2009), 1166 Palestiniens ont été tués. La plupart d'entre eux (709) étaient des membres des organisations terroristes (cf., Hamas, Jihad Islamique Palestinien etc.) Selon les conclusions du rapport, 295 civils non-combattants ont été tués, dont des femmes et des enfants. L'identité et le degré de participation des autres 162 Palestiniens tués (tous des hommes) sont peu clairs.
Plus à lire

L'exploitation des civils comme boucliers humains

Publié 25/03/2009 Sorte l'article
De nouvelles preuves montrent de quelle façon le Hamas et les autres organisations terroristes dans la bande de Gaza ont installé des bases, des installations militaires ainsi que des lanceurs de roquettes et d'obus de mortier à proximité d'écoles, certaines dirigées par l'UNRWA. (Fichier No 6)
Plus à lire

Hausse du nombre de roquettes et d'obus de mortier récemment tirés sur Israël

Publié 01/03/2009 Sorte l'article
Ces derniers jours, 42 jours après la fin de l'Opération Plomb Durci, une augmentation du nombre de roquettes tirées sur Israël a été notée. Le samedi 28 février, neuf tirs de roquettes ont été signalés, dont deux roquettes à longue portée qui se sont abattues sur la ville d'Ashkelon. Aucune organisation terroriste n'a revendiqué la responsabilité des attaques. En totalité, 53 roquettes ont été tirées en territoire israélien depuis la fin de l'Opération Plomb Durci, ainsi que 40 obus de mortier (ayant principalement visé les forces de Tsahal).
Plus à lire
1<49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55>82

Recherche de publications des années précédentes

2006    2007    2008    2009    2010    2011    2012    2013    2014
informations sur Hamas
Le Hamas est un mouvement islamique sunnite fondamentaliste, créé en 1987 par des membres des Frères Musulmans dans la bande de Gaza. Le mouvement prône la création d'un Etat islamique sur tout le territoire de l'Etat d'Israël et reconnaît le droit d'Israël à exister.
La direction du mouvement possède deux branches : le Hamas interne : qui comprend le gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza et est responsable des activités gouvernementales courantes y compris des activités sociales face à la population de la bande de Gaza. Le Hamas externe (le bureau politique), situé en dehors des frontières de la bande de Gaza, notamment en Syrie, et chargé des liens avec les pays et organes divers principalement pour la collecte de fonds et de moyens pour le Hamas.
Selon la charte du Hamas, le document fondateur du mouvement qui détermine sa politique, et selon des déclarations des dirigeants du Hamas, l'unique moyen d'arriver aux buts du mouvement passe par la lutte armée contre Israël. Le Hamas possède une branche armée, les Brigades Izz al-Din al-Qassam, qui effectue des attentats contre Israël, y compris des tirs de roquettes et des attaques suicide.
Le Hamas est reconnu organisation terroriste par les Etats-Unis et l'Union Européenne.
Au fil des ans, le Hamas s'est plaint de la politique de l'OLP et de l'Autorité Palestinienne, ce qui a été source de conflit entre les parties, le sommet ayant été atteint en Juin 2007 avec la prise de contrôle de la bande de Gaza par la force en parallèle à la répression des activistes du Fatah et de l'Autorité Palestinienne.