Activités de délégitimation

La campagne BDS anti-israélienne :

Publié 26/03/2014 Sorte l'article
Le New York Times a récemment fourni une plate-forme à un débat international sur la campagne BDS (acronyme de "Boycott, Désinvestissement et Sanctions"), qui appelle au boycott de l'État d'Israël, de ses institutions, ses universités, son leadership, son économie et sa culture, au retrait des investissements et à l'imposition de sanctions.*
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (9-15 octobre 2013)

Publié 15/10/2013 Sorte l'article
Au cours de la semaine, une roquette tirée de la bande de Gaza s'est abattue en territoire israélien. Au Sud de la bande de Gaza, les forces de Tsahal ont découvert un tunnel sophistiqué qui aurait permis à des terroristes de commettre un attentat de masse en territoire israélien ou d'enlever des Israéliens et de les transférer dans la bande de Gaza. Le tunnel était construit avec les matériaux dont Israël avait autorisé le passage dans la bande de Gaza pour utilisation civile. En réaction, Israël a cessé le transfert de matériaux de construction dans la bande de Gaza jusqu'à nouvel ordre.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (2-8 octobre 2013)

Publié 08/10/2013 Sorte l'article
Le 5 octobre 2013, un terroriste s'est infiltré dans la localité juive de Psagot (près d'Al-Bireh), a croisé une fillette de neuf ans, l'a blessée à l'épaule et s'est enfui. Au Sud d'Israël, le calme a régné et aucune roquette n'a été identifiée. De violents affrontements ont éclaté en Judée-Samarie, et des pierres et des cocktails Molotov ont été tirés sur les forces de sécurité et des civils israéliens. Les services de sécurité générale ont fait état d'une augmentation du nombre d'attaques terroristes commises en Judée-Samarie au mois de Septembre.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (5-11 juin 2013)

Publié 11/06/2013 Sorte l'article
Le calme continue de régner à la frontière Sud d'Israël. En Judée-Samarie, les confrontations violentes se poursuivent, tandis que les événements de la Journée de la Naksa (7 juin) se sont déroulés sans incident particulier. Des manifestations diverses ont également été organisées au Nord de la bande de Gaza, au Sud de la vallée du Jourdain et dans plusieurs villes du monde. Les événements n'ont pas eu d'échos politique ou médiatique particulier.
Plus à lire

Shawan Jabarin, responsable de l'organisation Al-Haq, impliquée dans la guerre juridique contre Israël, a été élu vice-Président de la FIDH, la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme

Publié 05/06/2013 Sorte l'article
Jabarin, activiste du Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP), a été élu à l'occasion du 38ème congrès de l'organisation organisé à Istanbul en Turquie du 23 au 27 mai 2013.
Plus à lire

Nouvelles du terrorisme et du conflit israélo-palestinien (29 mai – 4 juin 2013)

Publié 04/06/2013 Sorte l'article
Le calme continue de perdurer à la frontière Sud d'Israël. En Judée-Samarie, les heurts violents se poursuivent entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes dans le cadre de la "résistance populaire". En parallèle, le Hamas continue de tenter d'inciter des actions militaro-terroristes en Judée-Samarie (enlèvement et tirs contre des soldats et des civils israéliens)
Plus à lire
1 | 2 | 3

Recherche de publications des années précédentes

2012    2013    2014
informations sur Activités de délégitimation
 Les activités de délégitimation sont une "agression" contre Israël visant à le stigmatiser comme "pays apartheid" afin de porter atteinte à la légitimité de son droit d'existence et à provoquer en fin de compte sa chute, à l'image du régime d'apartheid en Afrique du Sud. Afin de promouvoir ces activités de délégitimation, plusieurs organisations, de l'Islam radical et de l'extrême-gauche, ont fait alliance avec des organisations des droits de l'Homme et des ONG de pays occidentaux.
 Les activités de délégitimation sont caractérisées par l'organisation de flottilles et de convois pour la bande de Gaza, de manifestations de protestation, de défilés, d'évènements-anniversaires, de boycott de produits israéliens, etc. Les organisateurs des activités de délégitimation tentent de donner à ces événements une couverture médiatique et de présenter un défi à Israël dans sa riposte.